Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Pendant le confinement, les prisons sont déconfinées

Pendant le confinement, les prisons sont déconfinées

Le 8 avril, on apprenait que :

Bilan au 29 avril : « Nous comptons 61.100 détenus, à la date du 23 avril, pour 61.109 places. La population détenue a ainsi diminué de 11.500 personnes depuis le 16 mars ».

Les résultats ne se sont pas fait attendre :

  • 1er mai – Besançon : Sans permis et fraîchement sorti de prison, il grille un feu et blesse gravement une aide-soignante
  • 30 avril – Montauban : libérés de prison grâce au coronavirus, deux migrants y retournent après une course-poursuite en voiture volée et un cambriolage
  • 27 avril – Loire (42) : En libération anticipée, il crache sur des policiers. À 49 ans, il comptabilise 47 condamnations.
  • 26 avril – Lyon : libéré de prison grâce au coronavirus, il est déjà condamné à y retourner.
  • 25 avril – La Ricamarie (42) : retour à la case prison pour le trentenaire qui n’a pas respecté son assignation à domicile.
  • 24 avril – Ploërmel (Bretagne) : Le Covid 19 le libère mais il retourne en prison.
  • 09 avril – Charente (16) : Libéré de prison grâce à l’épidémie de Covid-19, il vole une voiture et brandit une hachette face aux gendarmes.
  • 3 mai – Les Lilas (93) : les meurtriers présumés de Kewi, poignardé devant sa classe en octobre dernier, remis en liberté
  • 5 mai – MarseilleUn dealer : « J’étais en prison, je suis sorti à cause du corona. Vive le Corona »
  • 5 mai – Montpellier : la famille d’une prostituée de 18 ans poignardée à mort en février apprend que l’un des suspects a été libéré en mars en raison du Covid-19

 

Partager cet article

2 commentaires

  1. Voilà les consequences d un vote republicain, par un peuple mougeon qui est incapable d elever aux plus hautes responsabilités politiques , un chef digne de ce nom , en nous imposant le choix entre un fou et une chêvre du même système , tout cela articulé dans une propagande éhontée dont le cadre n est autre qu un miroir aux allouettes , un miroir déformant et grimaçant, révélateur de notre niveau de pensée civilisationnelle le plus dévoyé, un niveau rarement atteint.

  2. La belloubet,qui ressemble de plus en plus à un sharpey, a vidé les prisons pour faire de la place et y enfermer les Gaulois réfractaires, les incapables de traverser la rue pour trouver un travail, les alcooliques, ceux qui ne sont rien, les gilets jaunes et bientôt les policiers et les gendarmes qui n’auront pas baissé leur pantalon devant un “djeune” ou un islamiste.
    Pauvre France.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services