Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : L'Islam en France

Pendant la crise sanitaire, l’islamisme progresse…

Pendant la crise sanitaire, l’islamisme progresse…

Alors que le deuxième tour des municipales ne passionne pas vraiment les foules, il pourrait bien voir des victoires symboliques pour l’islamisme et le grand remplacement. Ainsi, à Goussainville, dans le Val d’Oise, à proximité de Roissy, un certain Abdelaziz Hamida est bien placé pour l’emporter dimanche, puisqu’il est arrivé en tête du premier tour avec 34,4% – avec, doit-on préciser, une participation très faible de 37,9%, dont 3,7% de votes blancs ou nuls!), loin devant la candidate LR, Elisabeth Hermanville (25,7%).

Alors qu’ailleurs, on voit bon nombre d’alliances entre centre gauche et centre droit sans que l’on sache toujours sur quelle plateforme politique (si tant est qu’il y en ait une), ici, le socialiste sortant, arrivé bon troisième, a maintenu sa liste – et risque donc de faire élire en triangulaire le sieur Hamida (qu’il a d’ailleurs lancé en politique voici 6 ans!). Or, ce dernier traîne une réputation assez sulfureuse. Plusieurs journaux pas franchement “islamophobes” (comme L’Opinion ou L’Express) l’ont accusé d’avoir été fiché S. L’intéressé a porté plainte en diffamation et nous n’avons aucune information sur le sujet – l’accusation peut d’ailleurs être bien pratique pour discréditer un concurrent puisqu’il est à peu près impossible de consulter la fiche S en question. En attendant, ce qui est certain, c’est qu’il incarne à merveille la dérive de ces villes qui ne sont pas encore nécessairement des “territoires perdus”, mais où la complaisance – pour ne pas dire plus – des édiles, par pur clientélisme électoral, prépare lentement mais sûrement l’application de la charia.

Hamida, ancien président du club de foot local (et l’on sait que le sport est l’un des moyens de prédilections de l’influence islamiste, après avoir souvent été dans les mêmes banlieues, quelques décennies plus tôt, un moyen d’encadrement de la population par les communistes), et ancien membre du bureau de l’association cultuelle de la mosquée Essalam, a été sollicité par le maire divers gauche pour figurer sur sa liste en 2014. Désormais, il s’estime assez fort pour gagner sans le PS. La responsabilité de ces élus qui ont bradé la France pour quelques prébendes est effarante…

Partager cet article

4 commentaires

  1. AUX URNES !

    Un retard de 8,7 % est rattrapable. Il faut pour cela une forte mobilisation des habitants, en particulier des français. Il faut se sentir patriote, même à l’échelon local.

    Rappelons-leur que Goussainville est une des plus anciennes communes de France située sur des terres habitées depuis la préhistoire et l’époque gallo-romaine.

    Wikipedia explique : « Ce domaine qui s’appelait alors Gunsanevilla, c’est-à-dire « villa de Gunsana » …, pourrait avoir appartenu à l’une des épouses de Clotaire Ier, fils de Clovis et roi des Francs de 511 à 561. »

    Peu importe le parti politique : Pas de défaitisme SVP mais de la mobilisation ; votez !

  2. que les gaulois aillent voter, partout

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services