Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / Homosexualité : revendication du lobby gay

Pédophilie homosexuelle : une enseignante en procès

Une enseignante de collège à Lille avait été arrêtée et mise en examen pour atteinte sexuelle sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité. Elle a reconnu avoir entretenu une relation avec une de ses élèves, âgée de 14 ans.

L'Education nationale l'a mutée. Sic.

L'enseignante et son avocate ont décidé de demander que l'audience se déroule à huis-clos.
Du côté de l'Education Nationale, pas commentaires. Le principal du collège renvoie au rectorat, lequel dit attendre «la décision de justice». L'enseignante a été placée sous contrôle judiciaire.

Diffile pour la justice de condamner ce type de relation quand le Festival de Cannes prime ce type d'aventure.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

10 commentaires

  1. Beaucoup moins difficile de se faire, pour les médias, l’écho des prêtres pédophiles…

  2. où sont les éditorialistes, les journalistes et tous les loups qui criaient contre Benoît XVI qui agissait avec bonté contre ces horribles criminels et pour leurs victimes ? vraiment, leur silence est assourdissant

  3. N’est-il pas prévu que dans quelques temps, les profs devront montrer aux jeunes élèves comment se caresser ? Et même entre enfants de même sexe ?
    Ségolène Royal ne disait-elle pas que tous les jours au ministère de l’Education Nationale, ils avaient un cas de pédophilie à traiter et concernant un enseignant ?
    Dans quelques mois, comme cela sera permis, le problème sera réglé ! Reste qu’adulte, l’enfant abusé soit il se suicidera soit il tuera son prof.
    Voir l’affaire de l’école-voile !
    http://effondrements.wordpress.com/2013/07/19/veronica-lueken-de-la-prediction-a-la-realite-sordide/

  4. Imaginez la même histoire avec UN professeur et sa jeune élève, tout le monde lui serait tombé dessus.
    Mais là, la caution homo de la paire les protège de toute cabale médiatique.
    Poutine avait raison quand il parlait de Berlusconi.

  5. Omerta merdiatique assourdissant pour cacher qu’une fonctionnaire homo profite de sa situation à l’école pour tripoter des enfants !
    Si c’était un pretre , ca hurlerait avec zèle pour dénigrer le vatican qui protège les prètres …..
    mais rien à redire d’un gouvernement qui mute une pédophile pour continuer ses tripotages dans d’autres écoles !
    Et avec la connivence de taubira ,le public n’aura pas droit d’etre informer des turpitudes homosexuelles de profs dans les écoles car ce sera en huit-clos judiciaire donc ni vu ni connu !
    L’éduc.nat.ne protège pas vos enfants des violeurs pédophiles mais se contente de faire promo pour le porno et le gender à l’école sans demander l’avis des parents qui veulent que leurs enfants soient mieux protègés des prédateurs et banalisation de n’importe quoi sous pretexte bidon d'”éducation” .
    Et si de gosses se plaingnent, ,Peillon se contente de muter les violeurs dans d’autres écoles ripoublik-haines dressées à la haine anti-fn en supplément à la haine de soi shoatique obligatoire .
    Vomitif .

  6. Tiens donc …. Il y a de la Pédophilie dans l’éducation nationale ? Ce n’est pourtant pas une eglise …..
    Mais ICI pas de repentir, pas de véritable poursuites ….. Il est vrai que chez les nationaux- socialo et autre verts la pédophilie semble être rmonnaie courante et revendiquée, l’instar de F.miterrand, Jak la langue ou le C.le ben-di.
    INJUSTICE flagrante !!!!!!!!!

  7. “mutée”, “suspendue”, si on comprend bien, au mieux elle n’enseigne plus, mais apparemment elle émarge toujours au budget de l’Éducation Nationale.
    On avait été moins généreux avec un certain Philippe ISNARD, qui lui n’était pas pédophile.

  8. La même histoire, racontée par un journaliste du Nouvel Obs :
    http://tempsreel.nouvelobs.com/faits-divers/20130522.OBS0184/yasmine-12-ans-et-sa-prof-30-ans-recit-d-une-passion-interdite.html
    Révoltant de complaisance…
    Toujours la même logique perverse à l’oeuvre: le désir beau et compliqué face à une norme étriquée et simpliste.

  9. Ce matin j’ai découvert l’affaire dans le “journal” metro. Et bien c’était sordide car il y annonçait que tout le problème du tribunal serait de déterminer si l’enfant était amoureuse ou pas. Donc en poussant le raisonnement j’aurais le droit de violer et tuer un enfant si je celui-ci est d’accord. Il y a une morale dans un état et puis il y aussi une loi.

  10. Tout comme Simone de Beauvoir…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!