Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Paul-Marie Coûteaux, Philippe de Villiers et l’UMP

Interrogé par Marianne, Paul-Marie Coûteaux analyse le ralliement de Philippe de Villiers à l'UMP :

PhotoPMC "Je désapprouve cette décision mais sans acrimonie : il est perdu ! Ayant abandonné toute ambition nationale, il se rabat sur le niveau local (…) Quant à la politique de Nicolas Sarkozy, entre les propositions de Nadine Morano sur la famille et le ralliement à l'OTAN, il n'y a rien qui puisse satisfaire M. de Villiers. Je ne vois aucune raison théorique à cette décision : je pense qu'il a abandonné la politique dans sa version noble et cédé, par facilité, à la «prééminence absolue de la politique départementale» que moquait le général de Gaulle (…)

Ce mouvement [nationaliste] manque d'incarnation : Philippe de Villiers l'incarnait très mal et Nicolas Dupont-Aignan le fait de façon imparfaite (…) Je pense que le «Risorgimento» ne viendra pas d'un homme politique : le mouvement doit retrouver ses racines intellectuelles. La vie d'élu prend bien trop de temps et oblige à s'égarer dans des préoccupations électorales qui ont fait le nid du dégoût de la politique. La figure dont a besoin ce mouvement n'est pas forcément issue d'un parti (…)"

Partager cet article

12 commentaires

  1. Comment.. Couteaux est un intellectuel ?..
    Je ne l’aurais pas cru si ce n’ était PC qui l’ affirmait.
    Interviewé par Marianne en plus.. Plus intellectuel que moi tu meurs, en sorte.
    Non mais sérieux… à part ses sempiternelles sorties et réparties sur l’ Europe et sur la nation française, la Res Publica qu’ il adore, le patriotisme, etc… et en lisant – à un moment donné – ses textes sur l’ Indépendant, je ne me souviens pas d’avoir à faire à un intellectuel.
    Par contre, je me souviens d’ un bonhomme hystérique lorsque Philippe de Villiers avait fait le choix de Rivière pour les européennes.
    Certes,une solde de 8.000 euros par mois + les avantages – d’ un député européen qui foutait le camp du fait de ce choix avait de quoi enrager notre PMC…
    Il ne l’ a toujours pas digéré..Il me fait penser à une concubine délaissée par le roi..et qui tente de se venger. Il a un coté féminin en lui qui m’ énerve..
    Si encore il avait la prose d’ un Montherland.
    Aucun intérêt.

  2. @ Chris du Fier : qu’apporte votre message au débat, à part un peu de fiel ?

  3. Couteaux est toujours resté au milieu du gué
    : il n’a jamais voulu tirer les conséquences de l’avènement du “sarkozysme”, à savoir cette droite bien molle, qui se dit décomplexée mais qui s’est ralliée à l’ennemi.Il a cru qu’il y avait encore des gaullistes, lesquels ont depuis longtemps disparus et il veut faire du “nationalisme light”.Il y a trop d’inconséquences dans son discours pour qu’il aille bien loin.

  4. Le local vous semble “de peu” Mr Couteaux ? Les gueux que nous sommes, ont bien besoin de Mr de Villiers pour aider la région dans son devenir qui est le nôtre et celui de nos enfants.

  5. Enfin, de quoi s’étonne-t-on? Tous ces partis et personnalités de la “droite nationale” ont librement choisi les règles du Système. Donc, pour arriver au pouvoir, il faut des alliances, des compromis, et des “arrangements” doctrinaux… Cela fonctionne depuis 1789, qui en sera surpris?
    Mais il est quand même comique de voir tous ces messieurs s’invectiver alors qu’ils sont tous à différents degrés de la même échelle…
    Maintenant, que les catholiques ouvrent les yeux et commencent par rompre avec les fausses solutions, celles qui les marginalisent constamment depuis deux siècles.
    La prière ET l’étude, pour le retour de notre seule institution chrétienne, leur tendent les bras!

  6. En effet, qu’apporte au débat cette diatribe?
    Je ne partage pas toutes les amitiés de PMC, et en particulier son culte gaulliste, mais il fut homme à renoncer à une place pour une idée, qui peut en dire autant aujourd’hui?
    Enfin, sur le point de savoir s’il est un “intellectuel” ou pas, j’aimerais connaître les lettres de créance de son contempteur…
    Mais permettez à un poète de dire qu’il est un fin lettré et un homme cultivé, et que de ce point de vue sa pensée est plus fine que celle de nombre de politiques qui sont les idoles de certains.

  7. Je n’apprécie pas tout chez PMC mais je trouve certaines critiques inutilement acerbes.
    Une fois de plus on y reconnait la marque d’un milieu qui, quoique généralement composés de pleutres cadres d’entreprise appliquant sans moufter les directives les plus idiotes, joue au militaire et préfère la gloriole à la confrontation des idées.

  8. Eh bien moi , je dis vive Couteaux , et laissons le méprisable Villiers aller enfin bouffer à la gamelle dont il rêve depuis si longtemps !

  9. tout est à refaire
    Couteau (long ou petit) a raison
    le sauveur viendra de là où on l’attend pas
    Dieu nous a envoyé Jeanne d’Arc
    Gardons confiance
    qui croit à la France?
    c’est la seule question

  10. A Bébert,
    “tout est à refaire”
    Certes, oui!
    “Couteau (long ou petit) a raison”
    Pas vraiment, et l’expression “risorgimento”, qui s’applique ordinairement à l’unification libérale (et maçonnique) de l’Italie au XIX°s., laisse franchement perplexe…
    “le sauveur viendra de là où on l’attend pas”
    Pour beaucoup oui. Et le plus fort, c’est qu’il n’aura pas de baguette magique avec lui…!!!
    “Dieu nous a envoyé Jeanne d’Arc
    Gardons confiance”
    Donc, on EXIGE un miracle, et, en attendant, on vote?
    “qui croit à la France?
    c’est la seule question”
    La France n’est pas une personne… Est digne de foi ce qui s’appuie sur les vérités naturelle et révélée: tout nous pousse à croire dans la monarchie traditionnelle, car c’est l’institution voulue par Dieu, plus que les hommes, qui réalise le bien commun.

  11. Paul Marie Couteaux n’est qu’un homme de salon. Il n’a jamais rien fait d’autre que parler et se présenter comme le sage absolu de la politique. Deux questions : mais pourquoi donc est-il toujours resté seul ? N’aurait-il pas été plus utile à son pays en agissant au niveau local ? Seul problème, cela demande plus de travail et d’investissement que d’être député européen. Pour une rémunération bien moindre… Pas si vertueux PMC. Il ne sera jamais autre chose qu’un “second couteau” !

  12. PMC écrit bien, parle bien et son analyse est des plus fines. Son long parcours politqiue, depuis les Etrudiants socialistes jusqu’au mouvement Pêche Chasse et Tradition, ses nombreux livres, son attachement à la nation, lui le fils d’un écrivain qui en fit le héros d’un roman (l’enfant chargé de femmes), qui passait la belle saison sur les bords du Bosphore, n’est pas un vain mot. Et qui peut prétendre qu’il n’est pas un intellectuel ? L’ENA ne décerne pas ce brevet là c’est vrai mais ses livres et ses interventions le prouvent. S’il n’écrit pas comme Montherlant, il déjeune avec ses pairs, les Mousquetaires où l’ombre de l’auteur des Olympiques rode encore. La France a besoin de ce recul là de ce raffinement d’idées il y aura toujours des gens doués pour la politique départementale et PMC ne les prend pas de haut, il sait seulement que dans une sous-préfecture, mon dieu, combien il s’ennuierait.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]