Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Patrick Buisson assigne l’UMP en justice

L'UMP n'a pas réglé toutes les factures des prestations que la société Plubliopinion a fournies au parti, notamment sur l'année 2013. Souhaitant récupérer son dû, Patrick Buisson a décidé de traîner l'UMP en justice. L'affaire sera présentée devant la 4e chambre civile du tribunal de grande instance de Paris.

Au printemps 2014, Patrick Buisson a adressé une première mise en demeure à Jean-François Copé, alors président de l'UMP, pour lui réclamer le paiement de plusieurs factures en date de 2013. N'ayant pas obtenu gain de cause, l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy assigne le parti en justice.

L'UMP estime que les factures n'ont pas à être réglées étant donné que les prestations n'ont jamais été effectuées. Le montant des factures s'élèverait à 32 000 euros par mois. 

Partager cet article

4 commentaires

  1. Cette affaire lamentable se résume en ces quelques mots : quand les meilleurs amis deviennent les pires ennemis.
    Voici une suite lointaine de la défaite de Nicolas SARKOZY à l’élection présidentielle de 2012.
    Patrick BUISSON est-il responsable de cette défaite, comme aiment à le dire l’establishment de gauche et certains vieux caciques de l’UMP ?
    Il faut bien un bouc émissaire.
    Rien n’est moins sûr. NS n’a-t-il pas creusé sa défaite dès le 18 mai 2007 en pratiquant l’ouverture à gauche, que de très nombreux électeurs ont vécue comme une trahison ? PB n’a-t-il pas au contraire limité la casse en 2012 par son discours droitier ?
    Il faut espérer que cette affaire ne se plaide jamais et se termine par un arrangement discret. Mieux vaut ne pas la mettre entre les mains de magistrats imprévisibles.
    NS a encore besoin de PB pour marginaliser Alain JUPPE et NKM, et ne pas réserver le discours de droite à Christian ESTROSI, qui est tout sauf fiable.

  2. A l’ump on aime dépenser sans compter ….du moment que c’est aux dépens des contribuables ….pour le reste ,payer ses factures entre potes profiteurs du piston sondagier ,quel crève-coeur républicain !

  3. Buisson ardent?
    qui s’y frotte s’y brûle!

  4. Il pourrait vendre aux enchères les enregistrements “secrets” de Sarkozy ; ce serait plus lucratif .

Publier une réponse