Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pas trop tôt pour Pépère

Lu dans Les 4 Vérités :

"Le « Canard
enchaîné » a révélé que la
famille Moulin-Fournier,
récemment libérée des
mains des islamistes du
Cameroun, avait dû attendre
45 minutes en faisant
des cercles au-dessus d’Orly
. Motif : l’horaire de 5h15
initialement prévu pour
leur atterrissage était trop
matinal pour François Hollande, qui voulait poser
avec la famille pour tenter
de grignoter quelques
points de popularité…"

Partager cet article

16 commentaires

  1. Orly est fermé aux vols entre 23 h 30 et 6 h du matin aux vols commerciaux. Ils auraient pu se poser à Roissy.

  2. Il a honte de rien pépère ou mou 1er.
    Il ose tout!

  3. Il n’en rate pas une … !!!!

  4. Voilà typiquement quelque chose de “mal ficelé” où l’entourage de Mimolette I est passé maitre dans l’art!
    A croire qu’ils le font exprès!
    Quelque soit le motif qui soit mis en avant, il est évident que “retarder” l’atterrissage d’un avion en le laissant tourner en rond, va laisser des traces multiples et indélébiles au niveau des tours de contrôle, tant des contrôleurs aériens que même les pilotes des avions en approche priés de passer sous le plafond parking…
    Et là, cela va évidemment intriguer les bons esprits…et cela sera vraisemblablement connu à l’extérieur!
    La seule solution pour “retarder” un atterrissage de façon discrète est de faire “perdre du temps” à l’appareil évidemment ailleurs!
    Là deux solutions:
    – partir “plus tard” pour décaler l’horaire
    – rallonger le trajet en cours de route “en cas de besoin”…
    Le fait qu’aucune de ces solutions élémentaires n’aient été mises en œuvre ne peut s’expliquer que de deux façons liées à la précipitation dans la prise décision présidentielle à des fins médiatiques:
    – un manque de coordination entre l’Elysée et la cellule opérationnelle au Cameroun
    – un manque de savoir vivre de Mimolette I qui mis devant “le fait accompli” a refusé de se plier à l’horaire prévu parle protocole…
    Dans tous les cas, c’est la preuve d’un cafouillage inadmissible de la Présidence!

  5. Non? C’est une blague?

  6. Quel imbécile !
    Il devait être à l’aéroport quelle que soit l’heure !
    Cela fait aussi parti de son boulot !
    Il y en a qui se lève tous les jours au milieu de la nuit pour aller travailler à l’usine…!

  7. qui en parlera ? TF1 ? Non bien sûr.
    Et le réchauffement climatique ?

  8. La Valoche ne lui a pas donné l’autorisation de partir si tôt : elle a froid aux pieds.
    Et c’était cela, ou une chaufferette payée par les contribuables.
    Plaignez-vous : il vous a fait faire une économie.

  9. Quel C.. !

  10. Pourtant, il ne se fatigue pas beaucoup en journée !
    C’est un oisif !
    Qu’est-ce qu’il fait d’ailleurs à longueur de journée sinon faire le mal pour le mal avec ce projet de loi pour détruire les familles ?

  11. Pas digne d’un président de la République qui doit être présent à tout moment pour telle ou telle situation. Pépére…PLAN PLAN va à son rythme et non à celui du temps !Il n’est d’ailleurs à l’écoute de rien, tel un pingouin, seul dans son jardin…Comme hier sur l’avenue des Champs Elysées……

  12. De prisonniers des islamistes dans le désert, ils sont devenus prisonniers dans un avion selon le bon vouloir du chrono de Hollande.

  13. PERSONNELLEMENT JAMAIS je n’aurais accepté de poser à côté de se PITRE !!!!!!
    Mais nous ne pouvons critiquer cette belle famille catholique durement éprouvée par sa captivité et leurs souhaitons un prompt rétablissement. que DIEU les bénissent.

  14. Sans connaître ce retard imposé, je ne connais personne qui ait eu plus de considération pour le Président après son discours à l’aéroport, la réponse du père de famille, etc.
    Personne n’a cru que F.H. se soit investi dans l’affaire dont il n’a jamais parlé auparavant. Peut-être Fabius a-t’il récolté quelque bonne opinion car il est vrai qu’il a travaillé à cette libération.

  15. Doublement pitoyable et révélateur …

  16. Et dire que c’est le “chef des armées”!
    Il y eut les “Rois fainéants” stigmatisés par l’école de la république.
    Voici l’ère des présidents fainéants!

Publier une réponse