Pas de messe pour les chrétiens à Gaza

F Le patriarcat latin de Jérusalem a expliqué que dimanche 23 novembre, les autorités israéliennes ont interdit au nonce en Israël et délégué apostolique, Mgr Antonio Franco, de pénétrer dans la bande de Gaza pour y célébrer la messe, et ce malgré les démarches réglementaires effectuées auprès du ministère israélien des Affaires étrangères et du haut commandement de l'armée israélienne depuis mardi dernier. La délégation a passé plus de trois heures au check-point. 

Mgr Antonio Franco devait célébrer la messe pour les fidèles de l'église de la Sainte-Famille de Gaza, en la fête du Christ-Roi et en ce dernier dimanche avant l'Avent, afin de souligner la proximité du Saint-Siège avec la population de la bande de Gaza durement éprouvée, et plus spécialement avec les communautés chrétiennes. Célébrer cette messe était d'autant plus important que la paroisse de Gaza est en ce moment sans prêtre. La rétention à la frontière de Mgr Franco et des prêtres qui l'accompagnaient a donc privé les fidèles de Gaza de messe dominicale.

Ce qui s'est passé est non seulement une entorse aux relations diplomatiques, mais également une violation du droit des fidèles à exercer leur culte.

Michel Janva

Une réflexion au sujet de « Pas de messe pour les chrétiens à Gaza »

  1. jascenski Pierre

    punir les victimes de la haine du Hamas,ou bien proteger une autorite religieuse d’incident regretable? je ne sais.en tant qu’Israelien je suis peine et confus de voir de telles choses se produire.L’islamisme arriverat’il aussi a recreer un schisme entre le monde chretien
    et le monde juif?j’espere que non.Trops de valeurs communes nous rassemblent.Faisons nous assez pour ces Chretiens d’Orient qui subissent la soumision, la peur et la haine dont nous fument les victimes pendant de longs siecles ?Avec vous de tout Coeur.

Laisser un commentaire