Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Pas de ligne “Marine Le Pen” ?

Dans Minute, Marine Le Pen récuse l’idée selon laquelle ses positions trancheraient avec le programme du FN :

M "Le Front national est une formation qui a globalement une grande homogénéité doctrinale quant à la ligne politique du mouvement. Il est donc totalement artificiel d’inventer des oppositions entre des anciens et des modernes, des gardiens du dogme à ceux qui voudraient brader l’héritage, ceux qui seraient contre les compromissions et ceux qui rêveraient d’un avenir à la Fini. Il suffit de prendre mes déclarations publiques ou mes documents de campagne pour s’apercevoir qu’il n’y a pas une « ligne Marine Le Pen ». Les gens de coeur savent qu’on ne peut défendre une position sans y croire vraiment, surtout lorsqu’on défend des positions fondamentalement dissidentes. Bien sûr, chacun a sa sensibilité, sa façon d’exprimer ses pensées, son parcours personnel."

Michel Janva

Partager cet article

6 commentaires

  1. Il est exact que Marine ne tient pas de discours en dehors des fondamentaux du programme frontiste, même si bien sûr son caratère et sa sensibilité lui sont propres.
    Plutôt que des petites phrases hors contexte, je suggère à chacun de consulter son discours intégral tenu à l’UDT du Front mi-septembre (http://www.frontnational.com/doc_interventions_detail.php?id_inter=116).
    Il apparait notamment que Marine y défend sainement la lutte contre le mondialisme:
    “Au Front national, nous soutenons une vision du monde et de l’homme diamétralement opposée.
    Face ce néototalitarisme marchand d’où émergent une profonde décroyance et une société anomique (sans valeurs communes), nous opposons une conception du monde respectueuse de l’ordre naturel, des peuples et de l’homme.
    Nous refusons tout d’abord de confondre bonheur et plaisir.
    Nous refusons de croire que l’épanouissement individuel se mesure à la capacité de consommer et se trouve ses fondements dans un hédonisme malsain.
    Nous devons à l’héritage chrétien de l’Europe notre conception de l’homme qui lui reconnait, avec le caractère sacré de la vie, une existence comme être unique, doté de raison et capable de choix personnels.
    L’Afrique traditionnelle qui ne connait que le clan ou l’islam qui se réfère à l’Umma (c’est-à-dire la communauté des croyants) ignorait jusqu’à l’apport de la colonisation, cette reconnaissance particulière de l’individu. Cette conception de l’homme que l’Europe a porté et exporté lui est propre ; et parce qu’elle est la base à la civilisation européenne, elle justifierait à elle seule que soit mentionnée dans les textes fondateurs de l’organisation continentale la référence aux « racines chrétiennes de l’Europe ».
    Dans nos pays, les Lumières ont fourni une version sécularisée de cette conception de l’homme et le marxisme une dérive pitoyablement matérialiste et monstrueusement criminelle.
    Or cette souveraineté de la personne dans laquelle nous nous reconnaissons a été poussée dans nos sociétés dévoyées par le mercantilisme américain jusqu’à se transformer en une tyrannie de l’individualisme.
    Les mondialistes surfent sur cette religion du vide qui fait de l’acte de consommation le but ultime de la vie et des producteurs et des consommateurs des êtres interchangeables….
    En réalité, tout incite à l’émiettement individualiste tant qu’est encouragé l’uniformisation des modes de consommation.
    « La société de individus » pour reprendre la formule de Norbert Elias pousse chacun à l’affirmation de sa petite identité souveraine. Elle congédie les identités collectives au premier rang desquelles les identités nationales.
    « Chacun sa route, chacun son chemin » chantonnaient les radios il y a déjà 10 ans.
    Or, derrière cette glorification de l’individu roi transparaît aisément une conception peu respectueuse des personnes reléguées au rang d’instrument aux services des marchés. Cet individualisme se paye par une désocialisation c’est-à-dire un isolement personnel propice à tous les asservissements. Même l’ouvrier français n’a plus de sentiment d’appartenance à une classe, sentiment qui le rassurait et le raccrochait à une communauté charnelle.
    Tu seras un esclave mon fils !
    Dans cette société atomisée en petits destins individuels, tout affectio sociétatis c’est-à-dire toute volonté de construire en commun a disparu. Le taux de remplissage de nos prisons en est la meilleure illustration.
    Déstabilisées depuis 30 ans par des apports de populations inassimilables, nos sociétés sont conduites à s’épuiser, à reconstruire -voire simplement à construire artificiellement- un lien social qui se détricote au fur et à mesure que s’édifient des ghettos sociaux et ethniques.
    Seule la réaffirmation de nos valeurs nationales peut contrecarrer l’affirmation destructrice des identités de substitution transnationales ou de repli infra nationales.
    Nous sommes les défenseurs d’une conception qui replace le « nous » avant le « je ».
    Contre le pouvoir dissolvant de l’égoïsme, nous défendons les valeurs collectives, les valeurs de survie, les valeurs de vie : aimer son prochain comme soi même, je dirai avant soi même.
    Je vous le disais en introduction de cette intervention.
    Notre combat dépasse le cadre politique.
    Face à l’ouragan mondialiste, face à la rusticité d’un islamisme souvent ascétique, nous devons être les porteurs d’un ré enchantement des valeurs de notre civilisation.
    Gustave Le bon, il y a un siècle résumait le cycle des civilisations par cette formule :
    « Passer de la barbarie à la civilisation en poursuivant un rêve, puis décliner dès que ce rêve a perdu sa force, tel est le cycle de la vie d’un peuple »
    Notre rôle comme patriotes, comme nationaux et nationalistes c’est de faire renaître le rêve de notre civilisation française et européenne.”
    Moi je dis bravo Marine.

  2. Ne JAMAIS juger les politiques que sur leurs discours.
    De la Droite Nationale à l’extrême gauche, ils sont formés et payés pour avoir des discours alléchants, prometteurs, séduisants! A tous, c’est leur fond de commerce.
    Que m’importe les discours!
    Cela fait plus de quarante ans que je les écoute, pour arriver à quoi? A rien!
    Seul compte les actes!
    Les actes ne peuvent être bons que s’ils sont initiés par une religion juste, un esprit droit et une spiritualité élevée! Tout le reste n’est que pieuse intention sans suite!
    Pour ce qui est du FN, attrayant dans l’emballage, séduisant dans les discours, depuis 36 ans qu’il existe, ou nous a-t-il mené ?
    Nulle part !
    Il a fait rêver.
    Il a déçut.
    Il mourra avec son fondateur !
    Sans doute l’homme n’y est pour rien, l’époque si peut-être.
    Par la voie démocratique, il se condamne lui-même. Le système ne peut pas le laisser vivre efficacement.
    De fait, le FN a toujours été utilisé comme arme électorale par ses adversaires, au détriment de ses militants.

  3. Ce n’était pas un rêve… avant que la discorde s’installe dans le mouvement. Pour des sombres histoires de personnes, la zizanie est entrée dans le parti sans souci de l’avenir, maintenant c’est trop tard…

  4. A Olivier M.,
    Les phrases pronocées par Marine Le Pen lors de l’UDT de 2008 que vous reprenez ne constituent que du baratin… Je reprends le premier paragraphe : “Au Front national, nous soutenons une vision du monde et de l’homme diamétralement opposée. Face ce néototalitarisme marchand d’où émergent une profonde décroyance et une société anomique (sans valeurs communes), nous opposons une conception du monde respectueuse de l’ordre naturel, des peuples et de l’homme. Nous refusons tout d’abord de confondre bonheur et plaisir.”
    Certes, certes… Mais quid de l’action politique ??? C’est de cela dont il est question ! Marine Le Pen n’est pas grand penseur comme Jean Guitton, ni philosophe comme BHL… On veut du concret ! Du terre à terre !
    C’est bien de dire qu’on est pour la paix, contre la guerre, pour l’homme, contre la machine, pour la démocratie, contre la dictature, pour la solidarité, contre l’égoïsme, pour la vie, contre la mort, etc.. Cela relève davantage du principe général que de la politique… On veut du concret bon sang !
    Alors quelques questions (dont certaines sont qualifiées de non négociables par la DSE) :
    – Etes-vous pour ou contre l’arrêt du remboursement par la SS et les mutuelle des avortements ?
    – Etes-vous pour ou contre l’abrogation de la loi Veil ?
    – Etes-vous pour ou contre l’abrogation de l’avortement ? Si vous y êtes en faveur, dans quels cas, sous quelles conditions, dans quelles limites ?
    – Etes-vous pour ou contre l’euthanasie ? Si pour, dans quelles limites ?
    – Etes-vous pour ou contre la recherche sur les cellules souches embryonnaires ?
    – Vous engagez-vous à légiférer pour interdire la manipulation ou la destruction des cellules souches embryonnaires ?
    – Idem pour l’avortement ou l’euthanasie ?
    – Etes-vous pour ou contre le PACS ?
    – Etes-vous en faveur de son abrogation ?
    – Etes-vous pour ou contre le mariage homosexuel ou la possibilité à des couples homosexuels d’adopter des enfants ?
    – Etes-vous pour ou contre les OGM ? Si pour, dans quelles conditions, dans quel environnement… ?
    – Etes-vous pour ou contre les monopoles d’Etat (SS, SNCF…) ?
    – Etes vous en faveur des privatisations des services fournis par l’Etat, qui sortement de ses compétences régaliennes (France Télévisions, Radio France, SNCF, La Poste, France Telecom…) ?
    – Etes-vous en faveur d’un allégement fiscal ? Si oui, dans quelles proportions, en faveur de quelles catégories de personnes, quels impôts ?
    – Vous engagez-vous dans le même temps à réduire le déficit de l’Etat ? Si oui, par quels moyens (outre les économies relatives à la CMU, l’AME, et les aides conférées aux clandestins) ?
    – Vous engagez-vous à dégraisser l’administration publique et les collectivités territoriales ? (commune, agglomération, communauté de communes, département, région, pays, Europe…)
    – Etes-vous pour ou contre l’expulsion des clandestins ? Sous quelles conditions ?
    – Etes-vous pour une refonte du code du travail ? Si oui, quels sont les articles qui doivent passer à la trappe ?
    – Etes-vous pour l’institution d’une durée légale du temps de travail ? Si oui, quelle durée, avec quelle rigidité/flexibilité ?
    – Etc.
    Nous sommes loin de connaître le programme du Front. Et ceci ne constitue qu’une des trames de la politique à mener. Il faut ensuite évaluer les coûts et les recettes qui en découlent. Et je fais abstraction des discours qui varient en fonction des périodes, ou des personnalités qui les prononcent (Discours de JMLP sur la dalle d’Argenteuil qui tranche avec le discours qu’il a tenu aux législatives – Interview de JMLP dans Famille Chrétienne sur l’euthanasie qui diffère de ses propos ultérieurs…).
    Marine Le Pen est à mes yeux – ceci est mon point de vue personnel et libre à chacun de ne pas le partager – le Nicolas Sarközy du Front National. Elle couche dans les studios pour être la seule personnalité du FN à être invitée ; elle adapte son discours en fonction des circonstances. J’ai effectivement suivi son interview la semaine dernière sur BFMTV, elle me semblait être à court d’arguments face à Domnique Paillé de l’UMP.
    Les grands principes, c’est bien ; mais les détails de la politique, c’est mieux. Et dans ce cashélas, tant Marine que son père ou Gollnisch n’ont de solutions claires et définies.

  5. Peut-être, mais n’oublions pas la calamiteuse campagne (avortement, pseudo-mariage homo, immigration, islamisation, jacobinisme et j’en passe) des élections présidentielles… orchestrée par Marine et ses sbires avec le résultat que l’on connaît !
    Si Marine a changé d’avis : très bien, mais là, en niant ce qu’elle dit ou pensé, c’est plutôt un changement de STRATEGIE.
    Le seul successeur viable de JMLP, c’est Gollnisch entouré de Lang, Bompard, Antony, Bay et toute la vraie droite nationale rassemblée.

  6. @ Xtophe et Solange
    Bonne idée que le questionnaire. Sans faire une fixation sur Marine LE PEN.
    Car proposer le même questionnaire à B. Gollnisch, B. Antony, C. Lang, M. Bompard, etc…., au MNR, à P de V, et à Dupont-Aignan,à la Nlle Droite Populaire, à Convergences, à Mme Boutin, ferait apparaître moult contradictions, y compris au sein même de chacune des organisations.
    Au sein du FN lui-même, les idées ne sont pas claires ni précises sur les questions de défense de la Vie et la bioéthique, l’économie, la protection sociale, code du travail, fiscalité, le rôle de l’Etat, la décentralisation : autant de responsables, autant d’opinions, faute d’une réflexion collective poussée, car la droite nationale et souverainiste oscille perpétuellement entre libertés et étatisme. D’où le flou artistique qui prévaut partout : on veut être de gauche et de droite en même temps, ne pas apparitre ”libéral” ou ”capitaliste” mais aussi défenseur de l’entreprise privée, etc…., être conservateur et progressiste, tiers mondiste et pro palestinien, tout en combatant l’islamisme et le terrorisme, et ainsi on louvoie selon les moments, défendre les valeurs de la Vie et laîciste républicain, sans se relier à une pensée constante. Et en refusant surtout de se fixer une ligne parce que tous pensent qu’ils faut coller à l’électeur sur le moment, et à chaque élection pas. En ce sens Marine LE PEN n’est pas en décalage avec l’absence de précision et de propositions concrètes des autres responsables et dirigeants de la droite nationale : au FN, comme au MNR, chez P de V, etc…., celui qui précise ses idées est en rupture immédiate avec beaucoup de ses semblables.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services