Pas de communion pour les politiciens pro-avortement

Lu sur le blog de Daniel Hamiche :

BishopRobertCarlson "Nommé par Benoît XVI le 21 avril dernier au siège archiépiscopal de St. Louis (Missouri) en remplacement de Mgr Raymond Burke appelé à la Signatura au Vatican, Mgr Robert Carlson sera officiellement intronisé le 10 juin prochain.
L’archevêque désigné, dont on connaissait déjà la très ferme orientation pro vie, vient d’accorder un entretien à un quotidien local dans lequel il manifeste partager la même doctrine que celle de son prédécesseur sur le refus d’accorder la communion sacramentelle aux hommes politiques catholiques persistant dans leur mépris de l’enseignement de l’Église sur le respect absolu de la vie.

Estimez-vous que les politiciens catholiques défendant le droit à l’avortement et qui persistent dans cette position même après en avoir parlé avec leur évêque, devraient se voir refuser la communion quand ils viennent la recevoir ?

Si je devais en discuter avec une personne et, après y avoir bien réfléchi avec elle, elle persisterait, je pourrais en arriver là (…) Il semble que c’est vers un tel consensus que se dirige l’Église (…) Pourrait-on en arriver à une telle décision ? Oui. Mais au moins chez moi à St. Louis je voudrais d’abord m’essayer au dialogue."

Laisser un commentaire