Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société

Pas d’amalgame : les Belges ne sont pas tous comme cela

Pause sourire avec cette histoire belge vraie :

"Le chauffeur d'un autocar qui devait emmener une cinquantaine de touristes belges dans la station alpine de La Plagne s'est trompé en entrant la destination dans son GPS et a effectué un détour de 1200 km, selon la radio flamande StudioBrussel.

"Il y a trois +Plagne+ en France et on s'est trompé", a expliqué le chauffeur sur le site de StudioBrussel, la radio "jeune" de la chaîne publique VRT, qui organisait ces vacances pour ses auditeurs.

L'autocar a pris la route en direction du village de La Plagne, dans le département de l'Ariège, situé sur les contreforts des Pyrénées, à plus de 600 km de la station de la Tarentaise (est), où il devait se rendre.

L'autocar n'a rebroussé chemin qu'au niveau de Toulouse, et les vacanciers sont arrivés dans les Alpes dimanche, avec 24 heures de retard."

Le Salon Beige est visité chaque jour par plusieurs dizaines de milliers personnes qui veulent participer au combat contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme.

Je ne souhaite pas que le Salon Beige devienne une galerie commerciale avec des publicités voyantes, mais au contraire qu’il reste un outil de combat culturel.

Le Salon Beige est un lieu où chacun trouve les informations et les argumentaires dont il a besoin pour sa réflexion personnelle. C’est un lieu gratuit et une bibliothèque de référence vivante.

Si chaque personne lisant ce message donnait, notre levée de fonds serait achevée en une heure.

Aujourd’hui, je vous remercie de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin que le Salon Beige puisse poursuivre son combat.

Merci,

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

23 commentaires

  1. C’est sympa pour les belges ce titre.

  2. Sans vouloir faire de publicité sur le site, on ne saurait trop recommender à l’actuelle génération d’automobilistes de ne pas faire une confiance aveugle à l’informatique mais par contre d’acquérir et de lire les bonnes vieilles cartes Michelin au 1/200000ème, ce qui était à une époque le B-A-BA de tout automobiliste (et à plus forte raison d’un conducteur professionnel!) On en arrive sinon à des comportement comme celui de cet automobiliste suisse qui fit demi-tour au beau milieu du tunnel du Gotthard parce que son navigateur le lui avait dit (le navigateur avait confondu le Tunnel du Gotthard avec le col du même nom!)

  3. a l’époque des cartes, et non du gps triomphant, il aurait préparé son voyage et ne se serait pas trompé!!

  4. C’est l’illustration parfaite des dangers évidents du stupide pilotage par GPS qui fait faire n’importe quoi et ne permet pas au conducteur (ni aux passagers) de conserver le moindre repère géographique!
    Si le chauffeur de car avait simplement jeté un coup d’œil sur une feuille de papier appelée “carte”, cela ne serait pas arrivé!
    Des histoires de ce genre il y en des milliers, peut être pas aussi spectaculaires, mais qui ont toujours la même cause: l’abêtissement par la pseudo-technique…

  5. C’est assez comique de faire un détour de 1 200 kilomètres pour aller à la Plagne dans les Alpes…
    Imaginons si des touristes américains recherchent une commune qui s’appelle Ardevon(Manche) et se retrouvent en Auvergne où il y a un village qui porte le même nom…
    Si les Américains recherchent Ardevon près du Mont-Saint-Michel, où leurs anciens se sont battus et se retrouvent en Auvergne, là aussi il y aura des kilomètres à faire pour aller en Normandie…

  6. Des pèlerins devaient se rendre à LourdES mais le chauffeur du car a programmé LourdE (31). Imaginez la suite…
    Il n’y a pas que les belges qui se trompent .

  7. Le plus étonnant, c’est que pas un passager n’a réagi. Prendre la direction de Toulouse pour aller dans les Alpes, sans parler des histoires de GPS ou de cartes, ça montre une culture géographique sacrément limitée.

  8. Combien d’entre nous ont encore suffisamment de cartes à bord pour se guider lorsque le vilain satellite est masqué par une grosse nappe de brouillard?

  9. A force de ne plus apprendre la géographie de la France à l’école “de base”,à nos enfants (pour en faire des “citoyens du monde”), ils ne savent plus où se trouve Lyon ou Toulouse… Normal …

  10. La grand’ mère enceinte de son fils, c’est un peu la même chose ?

  11. Attention, en Normandie, il y a une commune qui s’appelle Lyons-la-Forêt et si des touristes polonais ou russes voulaient aller à Lyon et qu’ils se trouveraient à Lyons, ils seraient étonnés de ne pas trouver le quartier de la Croix-Rousse ou la place Bellecour… Lyons est dans l’Eure, à 25 kms de Rouen.

  12. Un GPS c’est bien , un cerveau c’est mieux !
    Le GPS est bien pratique, mais à condition de s’en servir intelligemment et pas systématiquement. Il m’arrive de m’en servir mais j’étudie le trajet avant, sur une bonne vieille carte ou sur Google map, le GPS ne vient qu’en appoint. C’est particulièrement utile en ville quand on cherche une rue. Un usage systématique du GPS risque de faire perdre tout sens de l’orientation et de la géographie, en se laissant passivement guider : tournez à droite, prenez la sortie … Si le GPS tombe en panne, on fait comment ??? Et puis c’est gênant de se laisser ainsi déresponsabiliser en obéissant à la voix d’une machine. Ce chauffeur, en plus un professionnel de la route, aurait quand même pu regarder les pancartes et se rendre compte qu’il n’allait pas dans la bonne direction (c’est pas gentil pour nos amis Belges, ce genre de mésaventure ne doit pas arriver qu’à eux.)
    J’ai un jour discuté avec un militaire de l’usage du GPS ; à ce qu’il m’ a dit, l’armée française s’en sert, mais on continue d’enseigner les bonnes vieilles méthodes : cartes, boussole, étoiles … tandis que les Américains n’utilisent que le GPS. Tant que ça marche tout va bien, mais en cas de panne de batterie ou si l’instrument ne capte pas, on imagine les aventures d’un GI perdu dans le fin fond de l’Afghanistan …

  13. @ MEIERS : si vous avez assez d’argent pour acheter les cartes routières de tous les endroits que vous visitez, plutôt qu’un GPS à 80 euros (le prix de 5 ou 6 cartes) qui fait toute l’Europe et qui permet les mises à jour gratuites à vie, tant mieux pour vous !
    @ saint-Plaix : en réalité, ce n’est pas la “pseudo-technique” (je ne vois pas en quoi elle est “pseudo” !) qui abêtit, généralement, on est bête avant et la technique ne fait que déculper les effets de cette bêtise, hélas…

  14. @NB Celà ne coûte pas tellement cher. Je compte qu’en 30 ans de vie d’automobiliste j’ai acheté les cartes Michelin de la France, de la Suisse au 1/200000ème, de l’Allemagne au 1/400000ème et de l’Italie du Nord, ce qui suffit à mes déplacements. Certaines cartes ont naturellement 30 ans, je ne les rachète pas toutes les années et elles ne mentionnent pas les routes les plus récentes, mais on peut malgré tout s’orienter sans détour de 1200Km!

  15. et les touristes(connaissant-il La Plagne ?) n’ont rien remarqué pendant la route ???

  16. Et voilà une nouvelle histoire belge qui n’aura pas besoin de GPS pour faire le tour de la France.

  17. Heureusement qu’ils ne recherchaient pas La Planque, ils se seraient retrouvés en Hollande.

  18. Si vous voulez entendre des boulettes de ce genre, regardez ” tout le monde veut prendre sa place ” a partir de 12h sur la 2 avec Nagui ! Les jeunes – moins de 35 ans – ne connaissent rien en histoire et en géographie. Par contre ils connaissent tous les héros du cinema américain actuel.

  19. Et leurs friteuses ne sont pas toutes incendiaires.

  20. Je crois que c’est sur le Salon Beige qu’une histoire semblable avait été relayée il y a quelques années. Il s’agissait aussi de Belges allant à Lourdes (65), qui se seraient retrouvés à Lourde (31) et qui auraient demandé à des passants où se trouvait la grotte…

  21. J’ai retrouvé l’article. C’était pas “Lourde” mais “Loudes” (43)
    http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/07/blague-belge-authentique.html

  22. Ce qui m’étonne c’est qu’ils aient réussi à avoir 24 heures de retard… Il y a donc 24 heures de route entre les deux Plagne?

  23. “Je suis allé à Calais en voiture, n’est-c’pas, puis on roulait vers Calais, et puis tout d’un coup…
    Qu’est-ce qu’on voit d’écrit en travers de la route ?
    – “Pas-de-Calais”
    Ben j’ai dit : ” Ils exagèrent, hein ! une fois… ils l’auraient dit, moi, je n’serai pas venu !”
    […]
    L’année dernière, on avait été à Venise mais on avait pas eu d’chance ! On est arrivés et c’était tout inondé, hein !”

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services