Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Parrainages : demandes des maires

Le président de l’Association des maires de France (AMF), Jacques Pelissard, fait deux propositions, que le parrainage ne soit pas rendu public et qu’un maire puisse parrainer deux candidats :

"L’anonymat est une formule qui permettrait la liberté du maire et sa réelle liberté de conscience".

Quant au deuxième parrainage, il permettrait de

"diluer le soutien politique. Aujourd’hui, il y a une confusion entre les parrainages et le soutien politique".

Michel Janva

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Actuellement ces parrainages sont comme un un premier vote à bulletin public. C’est scandaleux.
    Il serait compliqué d’avoir des doubles parrainages.
    Qu’il n’y ait qu’un parrainage mais à bulletin secret est le minimum pour une “démocratie comme la nôtre”.

  2. Monsieur Pélissard oublie l’objet même de ces parrainages – dans l’état actuel de leur organisation : affaiblir les petits partis qui passent une part très importante de leur énergie et de leurs moyens à ces démarches tout en drapant cette action des apparences de la démocratie (Qui n’est pas capable de séduire 500 élus n’est pas digne de se présenter).
    (Chirac et Villepin en ont même rajouté une couche : alors qu’ils auraient eu tout pouvoir de modifier le mode de parrainage pendant ces dernières années, ils ont décidé il y a quelques semaines de passer de 2 à 3 semaines le délai de réponse des édiles : ne sont-ils pas superbement magnanimes et généreux ces fiers défenseurs de la démocratie ?)

  3. Pour Olivier Arcachon, qui a vu juste, je préciserai même que le délai légal pour le recueil des signatures était en 2002…de 5 semaines. C’est bien le gouvernement UMP qui a réduit par décret à l’automne 2006 ce délai à 2 semaines, feigant ensuite sa “magnanimité” en le ramenant à 3 semaines.
    Quelle bande d’imposteurs…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique