Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Parole de Dieu : la France bonne dernière

Ce matin près la Salle-de-Presse du Saint- Siège a été présentée l’enquête conduite en Grande-Bretagne, Pays-Bas, Allemagne, Espagne, France, Italie, Pologne et Russie sur la Bible et la lecture. La conférence était animée par Mgr.Gianfranco Ravasi, Président du Conseil pontifical pour la culture. Dans la perspective du Synode des évêques d’octobre qui sera consacré à "la Parole dans la vie et la mission de l’Eglise", la Fédération biblique a estimé utile de réaliser cette enquête dans des pays aux traditions chrétiennes différentes, "de manière à disposer de données concrètes sur le rapport des chrétiens avec l’Ecriture".

Les résultats indiquent que la France connaît "le plus haut niveau de sécularisation"…

"Il y a une grande différence entre le monde anglo-saxon et l’Europe centrale et occidentale". Pour le premier, "la sensation de la proximité de Dieu n’est pas éteinte, et la pratique de la prière non moins marginale. La Bible est vue par une large majorité de la population comme une source de vérité, comme un message qui a rapport avec la vie".

"la pratique de la lecture biblique dépend statistiquement, plus que de la division des croyances religieuses, de la participation à des évènements et des groupes qui ont déjà ce comportement en pratique. De plus, la lecture de la Bible ne dépend pas de la polarisation politique entre la droite et la gauche, et, dans les populations analysées, la population est nettement favorable à l’étude de la Bible dans les écoles. Ce pourcentage dépasse cinquante pour cent en Russie, en Pologne, en Italie, au Royaume-Uni et en Allemagne."

Michel Janva

Partager cet article

Publier une réponse