Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Parmi les LGBT, il y a les HSH

Ils s'appellent désormais les "HSH". C'est plus abstrait que les sodomites… Ainsi GayLib écrit dans un communiqué :

"GayLib se félicite de l'amendement du député UDI Arnaud Richard voté à l'unanimité le 3 avril dernier ouvrant le don du sang aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH)."

Partager cet article

18 commentaires

  1. Si selon les francs-maçons, c’est à l’homme de faire ses propres lois, sans s’occuper des lois naturelles (ou inspirées de Dieu), ils oublient qu’ à les enfreindre, cela a des conséquences ! Vous avez beau statuer que le feu ne brûlera plus. Touchez le, il continuera à le faire ! Comme quoi, il n’y a pas plus borné qu’un franc-mac ! A vouloir être son propre dieu, il se punit lui-même et entraîne les autres avec lui.
    La nature n’a pas prévu la sodomie ! Un vagin est fait pour avoir des rapports sexuels alors qu’un anus non … Pourquoi ? Il y a un risque important de contamination par la muqueuse anale. Donc dès qu’il y a une érosion, une petite plaie, si un partenaire est séropositif, il y a transmission ! L’épaisseur de la peau à l’intérieur de l’anus est 4 fois inférieures à celle du vagin.
    L’abstinence qui vaut éminemment pour d’autres domaines de la prévention sanitaire (drogue, tabac, alcool pour les femmes enceintes etc…) où l’état ne se prive pas de cibler des populations à risques, est curieusement repoussée ici par a priori idéologique et tabou de la non-discrimination sexuelle : révolution des mœurs et dogme du « gender » obligent ! On sait pourtant que c’est cette volonté aveugle de ne pas discriminer qui est à l’origine du scandale du sang contaminé, avec notamment les collectes dans les prisons.
    En 1984 et 1985, sous le gouvernement Fabius, soit durant près de dix-huit mois, du sang contaminé par le VIH (virus du sida) a été collecté par le Centre National de Transfusion Sanguine, dirigé par le Dr Michel Garetta. Pourtant, le 20 juin 1983, une circulaire du professeur Jacques Roux, directeur général de la Santé, interdisait la collecte de sang chez les sujets à risque (notamment les prisonniers) alors même que le virus du sida venait pourtant tout juste d’être découvert en France. Malgré cela, Mme Myriam Ezratty, directrice générale de l’administration pénitentiaire demandait, par circulaire du 13 janvier 1984 que la fréquence des collectes auprès de la population carcérale soit accrue (pouvant ainsi passer de deux à six collectes par an). Les conséquences furent un drame national : près de 2 500 hémophiles, dont la maladie nécessite des transfusions sanguines fréquentes mourront donc de sang contaminé par le virus du sida.
    Selon l‘Institut de veille sanitaire (InVS) qui se fonde sur des données épidémiologiques :le nombre de personnes contaminées par le VIH est 65 fois plus élevé parmi les gays. 4 % des hommes fréquentant les bars et boîtes de nuit homosexuels sont contaminés par le virus du sida.
    http://www.invs.sante.fr/presse/2009/communiques/resultats_enquete_prevagay_171109/resultats_prevagay.pdf

  2. Il y a crime à vouloir transmettre le sida volontairement… que ce soit par un rapport sexuel ou sodomique… comme en exposant autrui à recevoir son sang contaminé.
    Ces sodomites (ou HSH, ATC ou BDM, etc., appelez-les comme vous voudrez), et les députés qui ont voté cet amendement (à commencer par cet Arnaud Richard) sont donc des criminels en intention, et bientôt en actes.

  3. Le meilleur moyen de disséminer le sida partout.
    Ne serait ce pas une volonté programmée ?
    Je me pose la question.

  4. HSH n’est que la traduction française de MSM (men having sex with men).
    Et personne n’a l’air de considérer qu’il y a là un comportement sexiste? (je n’ai jamais vu le sigle WSW ni sont équivalent français qui serait FSF).

  5. Le but des suppôts de lucifer
    Et sa bande c’est l’élimination
    Des hommes fidèles à Dieu

  6. Vous faites erreur.
    Le terme “Hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes” est un terme médical, et plus précisément une catégorie statistique.
    C’est une catégorie de personnes à risque (comme par exemple certains consommateurs de drogues) dont le sang ne peut être accepté pour un don de sang.
    Le nom a été adopté pour ne pas stigmatiser les homosexuels, et pour ne pas s’attirer encore une fois les foudres des lobbys LGBT (le SIDA était à l’origine connu aux États Unis comme GRID, Gay Related Immune Disease).

  7. @Unique
    Vous vous poser la bonne question. Leur volonté est que ce fléau qu’est le sida ne frappe plus préférentiellement les vénérés “héros de la libération des mœurs”, mais aussi tous les les “réacs-tradis-fachos”. Il faut donc que le sida devienne aussi banal que la grippe. Ainsi nous aurons, du fait de la “liberté” des mœurs, l'”égalité” devant le sida, et la “fraternité” dans la culture de mort !
    CQFD

  8. @Haï
    2500 hémophiles contaminés ? Et les autres ?…
    Je connais au moins trois personnes non hémophiles et non homosexuelles qui ont été contaminées par le sida. Une au moins est décédée.
    vous êtes en dessous de la vérité, et un lecteur non averti en tirera comme conséquence qu’il n’y a eu “que” 2500 morts du sida à cause du sang contaminé.

  9. Et le principe de précaution ?

  10. L’UMP a donc voté pour massivement

  11. Il ne faut pas discriminer, mais on peut tuer, pécher contrela nature et le Créateur sans problème, il y a des complices du virus.
    Et Fabius est toujours aux affaires,,,,,tout va bien.

  12. La volonté de diffuser le sida ne fait aucun doute.
    Ceux qui sont séropositifs vont s’empresser d’aller donner leur sang.
    Dans la communauté ils appellent ça “plomber” ou “se faire plomber”.
    Gageons que la plupart des gens n’imaginent même pas jusqu’où va leur perversité.

  13. Hsh, ça rime avec VIH!!!!

  14. Fabius

  15. Je ne me souviens plus quel professeur en médecine, spécialiste du SIDA, expliquait qu’une sodomie (pardon pour les lecteurs) équivalait à une injection avec une seringue contaminée.
    Si quelqu’un se rappelle…

  16. Une pandémie à venir …
    Les illulminatis ont un but : tuer Dieu et toute sa création , pour les remplacer par Lucifer et ses œuvres .

  17. Donc , les témoins de Jehova n’ont pas tout à fait tord en refusant les transfusions .
    Ils ne vont pas se priver de le dire …

  18. Alors que ceux qui votent ces lois sans se soucier du principe de précaution montrent qu’il n’y a aucun risque en se faisant eux même transfuser du sang de ces hsh !!! N’y a t’il aucun moyen légal de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services