Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Paris manque d’églises

Le cardinal Vingt-Trois déclare dans La Croix :

V

"Le problème de l’évangélisation n’est pas d’organiser des technoparades ou de grandes manifestations. Cela, tout le monde peut le faire. L’évangélisation, c’est être enraciné dans le Christ et le faire connaître par sa vie.

Vous insistez sur la messe du dimanche, alors que ce jour devient de plus en plus banalisé dans la société…

Si on a pu ainsi bousculer le dimanche, c’est peut-être parce qu’un certain nombre de chrétiens ne savaient pas quoi en faire ni montrer pourquoi ils y tiennent […]

La paroisse fait partie du lien social et le nourrit. Mais, à Paris, certaines paroisses sont tellement grosses que leur animation demande un quasi-professionnalisme. Lorsque vous avez une paroisse pour 60 000 habitants, comment développer des relations communautaires ? Plusieurs nouvelles paroisses ont été créées à Paris au cours des quinze dernières années. Nous manquons encore d’églises [il en existerait 134 NDMJ], et il est difficile d’en construire : la place est rare et chère, il faut se battre pour obtenir quelques mètres carrés dans les nouveaux quartiers. Mon rêve, pour l’avenir, est de pouvoir créer beaucoup plus de paroisses."

En cette fête de Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte Face, patronne des missions, nous pouvons prier pour ces missions proches de chez nous, dans notre paroisse.

Partager cet article

10 commentaires

  1. Actuellement il est beaucoup plus facile de construire des mosquées que des églises…

  2. Bravo !
    Voilà enfin des paroles qui sentent bon l’évangélisation et la reprise en main…
    Puisse Sainte Thérèse intercéder pour obtenir les grâces nécessaires à l’accomplissement de cette mission…

  3. Euh … ? Alors là , je ne comprends plus rien : on parle sans arr^t de déchristianisation et à Paris , ville bobo par excellence , on manque d’églises ?
    Peut-on m’expliquer svp ?
    Merci.

  4. Oh pignon 170, c’est très simple:
    Un certain soir de 80 l’Archevéché de Paris avait organisé une veillée, comme on savait faire à l’époque, pour que Jean-Paul II “rencontre” les jeunes au Parc des Princes. Des questions préparés, des intervenant choisis….
    Et là, il s’est passé ce qu’aucun n’attendait.
    Le magnificat “hors programme” nous a saisi, a embrassé le Parc, suscitant les fameux “Basta” du Saint-Père, jusqu’à ce que nous nous taisions.
    Mais un lien in-disible et définitif s’était créé.
    Comme lors de la Visitation, Marie était accompagnée de l’Esprit !!!!
    Et tout a discrètement changé, et dans nos cœurs et dans Paris. Une petite phrase avait fait mouche :
    “Vous ne devez pas avoir honte d’être chrétien.”
    De ce moment il n’était plus tabou de discuter de notre foi catholique avec les copains de fac ! Peu de mois après Mgr Lustiger est arrivé. Les séminaires ont été réformés, les lieux d’adorations ont éclos.
    Aujourd’hui regardez par curiosité dans combien de paroisse de Paris il y a l’Adoration perpétuelle.
    Et, souvenez-vous:
    “du coté de Temple j’ai vu sortir des fleuves d’eaux vives….et les déserts refleurir…”
    Magnificat !

  5. Le site Catholique.org (vers lequel nous renvoie le lien du SB) oublie malheureusement de mentionner que Sainte Thérèse a été proclamée par Pie XII en 1944 Sainte Patronne secondaire de la France, ce qui n’est pas rien! Il faudra attendre 1997 et Jean-Paul II pour qu’elle soit proclamée Docteur de l’Eglise.
    Puisse-t-elle, avec Sainte Geneviève, intercéder pour l’évangélisation de Paris et de la France!

  6. EULALIE : je ne comprend plus rien …On me parle sans de déchristianisation, de perte de foi , d’églises désertes…Et à Paris , ce serait l’inverse ??
    J’ai du rater un épisode.

  7. On manque d’églises à Paris et on regorge d’églises dans les campagnes. Notre curé a 17 paroisses, donc 17 églises, il nous a montré les 5 doigts d’une main et a dit voilà le nombre de jeunes qui vont à l’église et cela pour l’ensemble de ses paroisses…

  8. J’ignorais que nous manquions d’églises. Je pensais que c’était plutôt de prêtres, puisqu’ils ont bien souvent plusieurs paroisses à s’occuper.
    A ce sujet, j’ai une église (Loiret) pour le mariage de mon fils en septembre prochain, mais pas de prêtre pour la célébration. Si quelqu’un avait une idée… (et ce n’est pas une blague).

  9. @ Sylvie,
    Faîtes le tour des monastères…

  10. Et ouivous tous, à Paris c’est effectivement l’inverse de la province. Sans doute parce que Mgr Lustiger, grand ami de Jean-Paul II à rapidement changer les systèmes, les parcours cathéchétics…il est très tôt sorti du piège poste conciliaire qui mettait les paroissiens au cœur de l’évangélisation, si je puis dire. Se demandant, par exemple :”mais qu’est-ce que les jeunes attendent” au lieu de se demander “Qu’est-ce que Dieu attend que nous fassions pour ses jeunes .”
    Attention, je ne porte pas de jugement. Ils sont si meurtris de voir leurs églises vides. Mais force et de constaté que l’église de France n’a pas vraiment échappé à l’esprit de soixante huit. “Paris” est revenue plus vite à Vatican II et aux requettes romaines, les fruits sont là.
    Mais le jour se lève, tous les jeunes étudiants parisiens s’en retournent en province évangéliser leurs contemporains !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services