Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Paris : l’église Saint-Roch menacée

Lu sur La Tribune de l'art :

R"Combien de temps encore les églises parisiennes, un patrimoine historique parmi les plus précieux de notre pays, vont-elles subir les conséquences de l’ignorance, du mépris et de l’indifférence de la maire de la ville, Anne Hidalgo, qui ne fait sur ce plan que poursuivre la politique désastreuse et inconsciente de son prédécesseur ? Combien de temps faudra-t-il encore avant qu’un fidèle ou un simple passant soit blessé ou tué par l’impéritie de cette mairie qui laisse à l’abandon une grande partie de ces monuments ? Il y a huit ans, c’était une pierre qui se détachait de la façade de l’église Saint-Paul et s’écrasait sur le parvis, obligeant finalement la mairie à engager des travaux de restauration (qui n’ont d’ailleurs porté que sur cette seule façade ; voir la brève du 2/11/12). Il y a deux ans, c’était une sculpture qui chutait lourdement du porche de Saint-Augustin (voir l’article). Pas question alors de restaurer une église pourtant déjà largement en péril et couverte de filets (voir notre article et notre vidéo) : on se contentait d’installer un échafaudage pour empêcher d’autres morceaux de choir sur les visiteurs. Il y a quelques jours à peine, c’était au tour d’un morceau de la croix du clocher de Saint-Louis-en-l’Île de s’écraser sur le sol (voir Le Parisien), là encore manquant de tuer quelqu’un.

Et depuis vendredi dernier, la nef de l’église Saint-Roch est interdite, les vitraux, jamais entretenus, menaçant de s’effondrer. C’est grâce aux pigeons passant par les trous des verrières que le danger a pu être découvert : le curé de la paroisse ayant signalé cette situation, un spécialiste s’est rendu sur place et n’a pu que constater le désastre et donner l’alerte. Nul doute que des filets vont être installés, repoussant aux calendes grecques une indispensable restauration. Quand on pense que Saint-Roch est sans doute une des églises en meilleur état de la ville !"

L’église Saint-Roch dans le 1er arrondissement de Paris (284 rue Saint-Honoré) a été bâtie entre 1653 et 1722. Longue de 126 mètres, de plan médiéval, c’est l'une des plus vastes de Paris. L'édifice est classé au titre des monuments historiques depuis le 7 décembre 1914. Pierre Corneille y est inhumé.

Partager cet article

13 commentaires

  1. Le pb est aussi le comportement des juristes
    Dans notre Église……
    Qui sont ils ?
    Que font ils?????
    Et nos élus ????
    Et nous mêmes ?
    Écrivons nous????

  2. Combien de temps va-t-il falloir aux Français pour réaliser que la république n’est pas le régime qu’il faut à la France, mais qu’il faut son Roi à la France ? Notre patrimoine en gémit de lassitude !

  3. Je rappelle à Madame Hidalgo que la ville de Paris est propriétaire de ces bâtiments et qu’elle en doit la sauvegarde.
    Il ne suffisait pas de les voler. S’arroger un droit de propriété supposait s’octroyer un devoir d’entretien.

  4. c’est inimaginable! d’autant qu’il y a un certain temps, le gratin show bizz avait délaissé st Germain des prés pour st Roch!
    Je ne vois qu’une seule solution: rendre les églises à l’Eglise et permettre aux fidèles, ou aux admirateurs, d’aider les restaurations et de mettre ça dans leurs frais pro ou sur leur I.R

  5. Quand les églises sont vides, grâce au “grand bond en avant” de Vatican II, quand la majorité des français a apostasié, il ne reste plus que le châtiment de l’islam : 2200 mosquées à doubler dans les années à venir, avec la bénédiction UMPS.

  6. Il faut être honnête : à chaque fois que je viens à Paris et que je m’y promène , depuis plusieurs années, j’y constate une dégradation des lieux publics tous azimuts: les routes, les amas d’ordures, les panneaux de signalisations, les feux, les bornes abimées qu’on entoure d’une bâche renforcée en plastique. Ce désengagement de la chose publique est général, et les églises de notre patrimoine n’y font pas exception.

  7. Du passé faisons table rase, hidalgo applique cet axiome à la lettre.

  8. Que font les élus UMP / UDI ?

  9. Je souscris au commentaire de Salveri.
    C’est l’ensemble de l’ environnement qui se dégrade, par manque d’entretien, mais aussi par emploi de matériaux de piètre qualité et de personnel non qualifié ou ” jemenfoutiste ” lors de constructions ou rénovations.
    Le désengagement public est consécutif à la politique clientéliste des élus, l’argent public étant consacré aux subventions d’ associations parasites, à nombre d’ emplois fictifs, aux aides sociales ” exceptionnelles “.

  10. Hidal go n’en a rien a foutre de la France cela ne l’interresse pas, alors notre patrimoine commun encore moins. La FM étant la république et n’ayant strictement rien a voir avec ce qu’est la France réelle, ne soyons pas étonné de voir son oeuvre de destruction entamé aux jours de la révolution franc maçonne, qui a violé et viol toujours le peuple après la terre.
    Un républicain n’est pas Français , c’est un républicain avant tout sa nationalité n’est un adjectif qualificatif ;

  11. La stratégie est connue. Laisser les bâtiments se dégrader. Puis indiquer que les travaux sont beaucoup trop cher. Et enfin tout raser au motif de la sécurité.
    Le classement comme monument historique n’entraine t’il pas des obligations précises d’entretien aux propriétaires ?

  12. de même que la plupart des gens du maghreb musulmans sont d’abord musulmans puis français peut-être, de même les républicains ne sont pas français

  13. Oui anonyme ! “par emploi de matériaux de piètre qualité et de personnel non qualifié”
    Une entreprise à Paris n’emploie plus que des étrangers venant maintenant des pays de l’est ! Grâce à l’U. E., ils viennent y travailler quelques mois, embauchés au SMIG mais avec des charges sociales du pays d’origine ! Bien entendu, ils n’ont pas eu la possibilité d’être formé dans un Centre d’Apprentissage comme chez nous ! Alors le travail laisse à désirer ! Partout, la qualité est devenue médiocre, sinon à long terme dangereuse !
    Reste qu’à court terme on a l’impression de payer moins cher ! Mais les habitants ne s’aperçoivent pas que cela les oblige à indemniser de nombreux chômeurs français (pris sur les impôts).
    Pour que les artisans retrouvent du travail, il faut tout simplement quitter l’U.E. ! Comme la TV ne l’explique pas, la France connaîtra la grande misère !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services