Parents isolés : l’amendement Marini abandonné

Le CNI se réjouit, car cet amendement prévoyant la suppression progressive de la demi-part fiscale pour les veuves, veufs et parents isolés ayant eu des enfants à charge, était surréaliste.

"L'enchaînement de mauvaises nouvelles sur la politique familiale oblige à réagir vivement. Sous le prétexte d’économie budgétaire, on fragilise chaque jour davantage la famille. Ces avantages familiaux ont été établi à l’origine pour corriger les déséquilibres liés à l'existence de charges de famille ou encore compenser des interruptions d'activité. Cette mesure démontre que notre gouvernement n’a pas le sens de la famille, qui est le véritable socle de notre société. Rappeler que la famille demeure le cercle essentiel de solidarité sur lequel repose toute organisation sociale pourrait sembler bien banal ; néanmoins, cela nous semble aujourd'hui devenu indispensable".

M Néanmoins, cette demi-part fiscale supplémentaire sera allégée. La baisse maximale d'impôts sera ramenée de 855€ pour les revenus 2009 à 285€ pour les revenus 2011.

Cette initiative du sénateur Philippe Marini avait déjà provoqué la colère de Marine Le Pen :

"Cette mesure révoltante dans le contexte de crise actuelle, marqué par une paupérisation accrue des Français, s’inscrit dans la politique anti-sociale et anti-familiale menée par Nicolas Sarkozy qui vise à décourager par tous les moyens la relance indispensable de la natalité française au profit d’une immigration toujours plus massive. Le Front National condamne la politique indécente du gouvernement qui, au prétexte de réaliser des économies budgétaires, s’acharne contre les plus vulnérables de nos compatriotes, et accorde dans le même temps, un chèque d’un demi-milliard d’euros à Bernard Tapie dans l’affaire d’Adidas."

Michel Janva

Une réflexion au sujet de « Parents isolés : l’amendement Marini abandonné »

  1. VincentTino

    Cette demi part à vie avait été accordée après guerre pour les veuves de guerre. Maintenant que cette demi part puisse profiter à tous le monde la rend injuste car elle ne correspond pas à une charge réelle et aboutit à être une prime au divorce et un encouragement des familles monoparentales. L’offensive sur les retraites des mères de famille me parait plus insidieuse et dangereuse.

Laisser un commentaire