Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Parce qu’il n’avait pas la majorité, le gouvernement a fait voter à main levée

Selon Roland Hureaux :

"Le gouvernement a fait adopter le projet par la
Haute-Assemblée en  décidant brusquement un vote à main levée qui a pris
tout le monde de court.  Même légale, cette procédure n’en est 
pas moins été étonnante, d‘abord par sa soudaineté, mais surtout par
son caractère expéditif, eu égard à l’importance du texte que Mme
Taubira elle–même n’hésite pas à appeler un "changement de civilisation"
!
Plus étonnant  encore : depuis une semaine que durait le
débat au Sénat,  tant les motions de procédure qu’au moins une vingtaine
d’amendements avaient fait l’objet d’un vote par scrutin public, lequel
permet, non seulement à tous les députés de voter, fut-ce par
procuration mais aussi au public de savoir précisément qui a voté quoi.
Si des amendements mineurs avaient fait ainsi l’objet de procédures
formelles, a fortiori pouvait-on s’attendre à ce qu’il en soit de même 
pour le vote sur l’ensemble du texte.

Mais il y a
plus : le décompte des voix ayant été fait très vite, le président du
Sénat, en violation du règlement, s’en remet aux présidents de groupe
(dont aucun n’a objecté) pour lui communiquer ultérieurement  le détail
des votes !

Première
réflexion qu’inspire ce vote "à la hussarde" : si le gouvernement a
procédé de cette manière, c’est qu’il n’était pas du tout sûr d’avoir
une majorité au Sénat sur la loi organisant le  "mariage"  entre
personnes du même sexe. 

Certes,  il avait disposé
à presque tous les scrutins intermédiaires, d’une majorité d’une
vingtaine de voix. Mais cette majorité n’avait été obtenue que grâce à
la  défection d’une quinzaine de sénateur de droite, abstentionnistes ou
votant avec le gouvernement, et parce que le groupe socialiste (mais
aussi le groupe communiste) déclarait régulièrement 128  voix pour sur
128 membres, incluant d’autorité tous les dissidents, en particulier la
dizaine de sénateurs de gauche d’outre-mer qui avait dit et répété dans
leur circonscription qu’ils ne voteraient jamais  ce texte.

Plusieurs
de ces derniers semblent s’être ressaisis au cours des dernières
heures du débat, et, craignant à juste titre les réactions des élus et
de la population de leur département, n’avaient pas l’intention de voter
le texte dans sa globalité.
La droite était dès lors tenue de
resserrer les rangs pour éviter que le résultat final du scrutin ne 
fasse apparaitre que le texte était passé grâce à elle, ce qui eut été
d’un effet désastreux aux yeux de son électorat. […]"

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

41 commentaires

  1. ça me rappelle la façon de voter dans Tintin et les Soviets…

  2. Est-ce que cela veut dire que ceux qui voulaient voter contre (notamment les socialistes d’Ooutre Mer) ont été comptabilisés comme votant pour ?
    Si c’est le cas qu’ils fassent vite savoir la vérité. De même pour ceux de droite. Leur courage les honnorera et on s’en souviendra.
    Et si on leur écrivait en masse ?

  3. Très joli tout ça, mais ne s’agit-il pas purement et simplement d’une monumentale escroquerie? Aura-t-on jamais le fin mot de l’affaire cad: nom des sénateurs votant pour , des sénateurs votant non, et des abstentionnistes. On ne va quand même pas nous faire avaler une couleuvre telle que décrité par Roland Hureaux qui a l’air de trouver cette façon de faire “normale”! Dire que la loi est votée sans connaître les noms est surréaliste! C’est tout bonnement une action totalitaire. Quel recours contre cela?

  4. Lorsqu’on regarde la video de publicsenat on voit qu’il y a environ 80 sénateur présent à cette séance.
    Comment ont-il pu compter les mains levées pendant 3 secondes?
    Le vote est-il valable?
    On a déjà vu du truandage des votes à l’assemblée.
    Quel est le résultat officiel du vote? Je ne l’ai pas trouvé.

  5. Excellent article. Moi aussi, j’aimerais BEAUCOUP savoir pourquoi le porte-parole UMP au Sénat ne s’est pas rebellé en demandant le vote public.

  6. La conclusion est glaçante. La guerre civile pointe.

  7. Cher ami,
    on ne dit pas “Tintin et les soviets” aujourd’hui
    on vit : “Tintin – reporter au petit vingtième (plus 1)au pays des Soviets”. C’est maintenant le tient, le miens, celui que l’on refuse, parce que cher ami, ce n’est pas le nôtre! sabre au clair!

  8. Et Copé qui demande à Ayrault de “suspendre” (pas “retirer”, mais “suspendre”) le projet de loi Taubira :
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/13/97001-20130413FILWWW00408-mariage-homo-coup-de-force-cope.php
    Et qui, au passage, fait révérence à la bien-pensance en “condamnant les violences” (?) des opposants.
    Comediante ! Tragediante….

  9. Il faut adresser des lettres de protestation aux présidents de groupe qui, si l’on en croit le texte de R. Hureaux auraient pu s’opposer à cette procédure. Mais à quoi jouent ces fantoches? Franchement c’est “glaçant” comme dit VQE!

  10. Ils sont fous ! Car ils feraient mieux d’abandonner cette loi ! Pourquoi ? tout simplement parce que le pays va mal. Ce n’est pas le moment de créer des tensions !
    Le PIB de la France va bien chuter en 2013 ! Déjà en 2012, pour la première fois depuis de nombreuses années, la consommation des ménages est passée au rouge. Et en ce début 2013 on s’aperçoit que l’électronique (TV…) a baissé de -13%. L’ameublement de -4,8%. et le bricolage de -12% ! Sans parler de la restauration….
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=c5K8vjqM134#!
    PIB = Investissement des entreprises + exportations + consommation des ménages.
    Quand tout est négatif, on ne peut s’attendre qu’à une baisse des rentrées fiscales. Donc à une augmentation de nos déficits puisqu’il faudra continuer à emprunter pour payer les intérêts de la dette !

  11. V O L E U R S !!
    M E N T E U R S !!
    H O N T E !
    Le peuple gronde….. ça va chauffer je pense le 5 mai… Achetez des lunettes de plongée et venez avec du citron !!!

  12. L’UMPS est indigne de confiance ! Il faut se tourner vers ceux qui veulent la fin de cette Europe !
    On a autant de franc-maçons à droite qu’à gauche ! Et cette loi est idéologique ! Les francs-macs la réclament depuis un siècle !
    Il ne faut plus voter pour l’UMPS ! mais pour des gens comme Asselineau. Autrement on est perdu ! Ils sont aussi fous que l’étaient les communistes de Staline !

  13. Pourquoi pas une manifestation à Quimper? Le maire est l’Oreille du président. Peut-être que le message passera mieux…

  14. Mais si on peut prouver l’irrégularité , on devrait pouvoir faire annuler ce vote crapuleux .
    Tt le monde a pu constater que les bancs étaient vides

  15. Peut-on avoir la VIDEO de la séance au Sénat pour pouvoir compter le nombre de présents et le nombre de mains levées ?
    La video doit être disponible quelque part.

  16. on est en republique sovietique…;;;
    ou nationale -socialiste ????
    le resultat a été le même

  17. le vote à main levée est l’apanage des régimes totalitaires

  18. Moi je trouve çà important, c’est dommage de ne pas exploiter une telle information si elle s’avère exacte.
    déjà que les copains votent à l’assemblée en appuyant sur le boutons des absents. çà dépasse les limites du tolérable.

  19. Rions en !
    La démocratie n’existe pas, elle est fondée sur des mensonges alors arrêtons de nous indigner si ce n’est que de temps en temps.
    Si nous cherchons le chemin, la vérité et la vie, c’est avec Le Christ
    Et sans le Christ, nous ne pouvons rien faire, Il nous l’a dit Lui même.

  20. On peut tromper mille personnes une fois, on peut tromper une personne mille fois mais on ne peut pas tromper mille personnes mille fois.
    Ou à peu près, pour parodier les Nuls.
    Ce vote, c’est vraiment se fou… de la gueule du monde.
    La démocratie révèle son vrai visage!

  21. quand on vous le dit…
    Coppé sera bien pire que sarko qui était lui même pire que chirac qui était lui même pire que giscard qui était lui même pire que de gaulle qui etc…

  22. A voir les dominos européens tomber les uns après les autres, et les réactions on ne peut plus molles ou consensuelles des media et des politiciens, on a comme l’impression que les ficelles sont tirées de plus haut et que le mariage homo est en train de se faire de toute façon dans tous les pays occidentaux … ce n’est en tout cas pas une raison pour lâcher maintenant, il n’y a qu’en France que la réaction a été aussi forte.

  23. Ce qui se passe à paris et dans les grandes villes est presque ignoré des provinciaux qui n’ont d’yeux que pour le jt des merdias et du torchon local, les bobos néoruraux gauchos eux pratiquent la police de la pensée par le biais des associations bien implantées dans les villages ; Affichages et tracts seraient les bienvenus, le monde rural a besoin de mots clairs, de phrases chocs et pragmatiques pour le réveiller ;Concrètement, il faut sonner du clairon jusqu’au fond de la moindre vallée.

  24. Chaque jour les nouvelles sont ahurissantes
    dans quelle république vit on ? celle des copains ? celle des bandits? je commence à en avoir assez de ce mépris !
    pour qui se prennent ils ces minables?

  25. Oui, il faut le dire haut et fort, et le répéter partout : Hollande a imposé par voie d’autorité une énorme FRAUDE au Sénat.
    Quatre conclusions :
    1) Ce vote au Sénat est au moins douteux, et, en tout cas ILLÉGITIME. Les citoyens doivent le refuser.
    2) Les sénateurs opposés au texte doivent manifester publiquement qu’ils contestent ce résultat. Manifester dans la rue pour le dénoncer. En appeler au conseil constitutionnel. Et refuser de siéger au Sénat tant qu’un vrai vote n’aura pas été organisé. (Évidemment, à nous de faire pression en ce sens sur les Sénateurs…)
    3) Les députés de l’Assemblée nationale doivent dénoncer de même ce frauduleux abus de pouvoir, et REFUSER de discuter ce texte tant qu’un VRAI vote n’aura pas eu lieu au Sénat. (Mais, là encore, ils ne le feront que si nous faisons pression sur eux…)
    4) Le président Hollande, qui a imposé cette fraude au Sénat, a commis un gigantesque abus de pouvoir. Il a confirmé de façon gravissime la dérive dictatoriale de son régime. Il doit être démis au plus vite pour FORFAITURE et tout citoyen Français doit exiger son départ immédiat.
    D’un point de vue logique, ces 4 conclusion me paraissent inattaquables. Si nous tenons fermement cette ligne, nous sommes sûrs de gagner. (Le problème étant, comme toujours, la trahison de la fausse opposition UMP, dont le tête est idéologiquement et moralement complice de la loi Taubira, me^me si elle ne peut l’afficher à cause des électeurs…)

  26. Tableau des votes au Sénat + Noms des sénateurs UMP et UDI qui ont fait passer la loi :
    https://twitter.com/droitenationale/status/323222495169769472/photo/1

  27. Effectivement, des sénateurs qui avaient annoncé qu’ils voteraient contre (comme Chevènement) sont recensés comme n’ayant pas voté.
    Donc il y a bien fraude électorale.
    Le plus urgent, c’est qu’elle soit dénoncée par des sénateurs eux-mêmes.
    Mais qui ?
    Gaudin fait certainement partie de la magouille.
    Copé ? Hum…
    Pour que nous ne dispersions pas nos forces, faudrait que le “Salon Beige” nous donne (ou nous transmette) des consignes d’action bien claires.
    A quel sénateur écrire pour qu’il dénonce publiquement la fraude ?

  28. Les présidents de groupe de l’opposition auraient pu demander un vote public nominatif,ils ne l’ont pas fait… Étaient-ils d’accord pour faire passer le texte ?

  29. face au terroristes socialistes, l’insurrection est légitime

  30. “”Excellent article. Moi aussi, j’aimerais BEAUCOUP savoir pourquoi le porte-parole UMP au Sénat ne s’est pas rebellé en demandant le vote public.””
    quelle difference faites vous entre le PS et l’ UMP ???? aucune !! que vouliez vous qu’il dise ,,,, ILS SONT TOUS D’ACCORD POUR DÉTRUIRE LA FRANCE

  31. En septembre 1939 la declaration de guerre à l’Allemagne a egalement été votée à main levée; d’apres certains observateurs il n’y avait probablement pas la majorité…

  32. Le vote à main levée, c’est un vote sans conscience. Je ne comprends même pas qu’il puisse exister. Surtout à un tel niveau (Sénat), et sur un sujet aussi grave…
    Même un vote où l’on connait les noms n’est pas juste.
    Pourquoi cela ne se passe-t-il pas comme pour n’importe quelle élection, avec un bulletin anonyme “oui/non” et un registre pour comptabiliser les votants et éviter les doublons ?
    Cela éviterait les pressions avant le vote et les mesures de rétorsion internes pour ceux et celles qui n’auraient pas voté selon les consignes de leur parti…
    Là, le sénateur de gauche est obligé de museler sa conscience pour ne pas être jeté en pâture à la “masse” des siens (c’est “la loi du plus fort” qui l’emporte; l’opposé même de la justice).

  33. Hélas, ce sont des voix de l’UMP et de l’UDI qui ont fait passer la loi au Sénat ;
    https://twitter.com/droitenationale/status/323222495169769472/photo/1
    Pourtant Barjot avait bien mis ces gens à l’honneur le jour de la manif, que pense-t-elle d’eux dorénavant, moi à sa place je serais furieuse et me sentirais trahie !

  34. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat de ce vote est douteux.
    Comme le voleur qui craint soudain que la police vienne l’interrompre dans l’accomplissement de son méfait, le pouvoir se précipite pour faire adopter au plus vite sa loi sur le prétendu mariage homosexuel : il faut prendre de vitesse le peuple en marche de plus en plus résolu contre ce salmigondi. Quitte à tricher s’il le faut.
    Ce faisant, le régime avoue sa faiblesse, sa fragilité, tant morales que démocratiques.
    Ceci ne fait que nous encourager et nous renforcer dans notre détermination.
    Il n’y a plus lieu de demander quelque autorisation que ce soit pour notre prochaine “Grande Manifestation” (selon l’expression qui se répand)
    Par deux fois nous avons été plus d’un million dans la rue. Nous avons à chaque fois été parqués, tenus à distance, entravés dans l’exercice de notre droit de manifester, pour au final ne pas être entendus.
    Nous ne pouvons plus nous contenter d’afficher le “respect de la légalité” , dès lors que nous ne sommes pas respectés dans les droits que la loi nous reconnaît.
    A la prochaine “manif pour tous”, le 5 mai, ne demandons pas d’autorisation, occupons les Champs-Elysées, l’Etoile et la Concorde, seul endroit à Paris et en France capable d’accueillir notre mouvement à hauteur de ce qu’il est réellement. C’est notre droit d’être sur les Champs-Elysées, puisqu’il n’y a nulle part ailleurs de site capable de nous accueillir . Si ce droit ne nous est pas reconnu, nous le prendrons.
    Nous occuperons les Champs non pas à vingt mille personnes, comme le 24 mars, la police pourrait alors nous en chasser, mais à plus d’un million. La police ne pourra alors rien faire contre nous. Sans violence, pas même verbale, de notre côté.
    Si les forces de l’ordre chargent, elles n’iront pas loin, leur mouvement s’épuisera vite dans la foule immense. Dix mille CRS ou gendarmes mobiles, si tant est que le pouvoir puisse réunir cet effectif pour nous contenir, seront inefficaces face à une marée humaine cent fois fois plus importante. De plus, grâce aux multiples “petites” manifestations qui ne manqueront pas d’être organisées un peu partout en France , comme cela se passe en ce moment, par ceux qui n’auront pas eu la possibilité de se rendre à Paris, les autorités locales voudront garder leurs forces de police qui seront ainsi fixées et ne seront donc pas disponibles pour la capitale. A un contre cent, voire plus, les forces de l’ordre ne pourront rien faire. En outre, engoncées dans leur lourd équipement fait pour les protéger contre les jets de pierres et de boulons, fréquents dans les confrontations avec la CGT, elless seront peu mobiles et réactves. Comme le régime a peur, il n’osera pas modifier son dispositif peu adapté à une masse populaire comme la nôtre, sans pavés ni boulons. S’ils cognent, matraquent, utilisent les gaz, il faudra vite se retirer mais aussi enregistrer les images indignes et les retransmettre immédiatement sur la terre entière.
    Sur le site Etoile-Champs-Elysées-Concorde, il faudra arriver tôt dès le matin, par par tous les côtés, tous les accès. Pour y accéder il y a au total une cinquantaine de rues, de ponts et d’avenues Ils sont pratiquement impossibles à barrer dans leur totalité pour la police . Sans rien demander à personne, on arrivera des quatre coins de France et de la région parisienne par la porte de Paris géographiquement située en face de là où on arrivera. On laissera les cars à l’entrée de Paris et on marchera tous à pied, à travers toutes les rues, prenant au passage dans les gares, toutes les gares, ceux qui arriveront par le train, jusqu’au coeur de la capitale. Personne ne pourra nous arrêter. Hollande et Delanoë ne pourront pas, non plus, s’ils en avaient l’idée, décréter l’état de siège à Paris. Il n’y a pratiquement plus d’armée en France, du moins dans les effectifs qui seraient nécessaires à une telle opération.
    Encore une fois, pas de violence, surtout pas de violence, mais en masse, toujours en masse. La masse est toujours invincible. En masse faisons respecter notre droit, et à travers notre droit que l’on est prêt à défendre par l’irrésistible force du nombre, faisons connaître notre indignation et notre détermination face aux lois immondes que l’on voudrait bientôt imposer à nos familles, nos enfants, tous nos enfants.
    La légitimité doit savoir être plus forte que la légalité.
    Un élu (sans étiquette) de la République

  35. Faire voter à mains levées des manchots …c’est déjà très fort mais des sans vergogne doublés de sans cerveaux …c’est un grand numéro de Cirque !

  36. pardonnez-moi, je suis sûrement naïve mais ces entorses aux règmements ne nous donnent-elles pas un moyen de les coincer, ou de les ralentir au moins?

  37. Cet article rend bien compte de ce qui s’est produit. Il faut encore ajouter que le vote à scrutin public, s’il permet de faire voter tout le monde, présents ou absents, est filtré au Sénat par chaque responsable de groupe qui porte tous les votes de son groupe. Or, comme le souligne cet article, le responsable du groupe PS n’a jamais respecté les intentions de vote des dissidents pour les votes à scrutin public qui ont eu lieu sur les différents articles. Il n’y avait donc pas de garantie pour qu’il les respecte davantage si le vote final avait eu lieu à scrutin public. Enfin il faut également ajouter que le vote à main levée a eu lieu alors que le quorum n’était manifestement pas atteint dans l’hémicycle. Ce quorum est, en effet, de 175 sénateurs (la moitié plus 1 des 348 sénateurs). Mais aucun groupe n’a demandé à ce que ce quorum soit vérifié. Certes, si ce quorum avait été vérifié, cela n’aurait pas empêché le vote, après une suspension de séance, devant un hémicycle quasiment vide. Mais quelle image pour la démocratie! Aux termes de la Constitution, le vote des parlementaires est personnel et chaque parlementaire ne peut recevoir plus d’une délégation. Les cas dans lesquels une délégation de vote peut être consentie sont, au surplus, strictement encadrés. Nous sommes très loin de ces exigences constitutionnelles avec le spectacle qu’a donné le Sénat.

  38. Pour résumer, et en examinant les conséquences, l’UMP a permis que le texte soit voté, par 3 voix pour et 4 abstentions. Idem pour l’UDI.
    C’est donc la droite qui a encore une fois servi la soupe à la gauche.

  39. Lisez Barruel, il avait tout annoncé et tout prévu pour nous et nos enfants.
    Nous sommes toujours sous l’abominable joug odieux , ô combien, du Jacobinisme.
    Il est TUEUR.

  40. Si le gouvernement reste définitivement sourd aux opérations économiques de rétorsion du peuple français, eh bien, il faudra prendre les armes et déclencher partout dans le pays l’insurrection populaire. Tant pis s’il y a des morts et des blessés chez nous, ce seront des martyrs de la liberté et le monde entier découvrira la vérité sur l’état des droits de l’homme, du citoyen et ceux des enfants, en France. Oui, le peuple français est au bord de l’insurrection, l’insoumission et de la rébellion face à une dictature innommable qui viole les droits sacrés des individus et qui est devenue nationale-socialiste.
    Les socialistes que nous avons sont de vrais nazis.
    Peuple français, engageons des actions de résistance dignes des FFI, des FFL et des autres groupements des maquis de la seconde guerre mondiale. Nous vaincrons !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services