Bannière Salon Beige

Partager cet article

Europe : politique

Parce que c’est leur projet

Images-6Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a demandé dès lundi à Emmanuel Macron de réduire la dépense publique, jugeant que son niveau actuel n’était pas tenable à terme.

« Nous sommes confrontés avec la France à un problème particulier, les Français dépensent trop d’argent et ils dépensent au mauvais endroit ». « Les Français consacrent entre 53 % et 57 % de leur Produit intérieur brut à leurs budgets publics, compte tenu du niveau relativement élevé de la dette cela ne peut pas fonctionner dans la durée ».

Sur le fond il a sans doute raison : la dette publique est astronomique et l'Etat dépense beaucoup trop. Mais le rappeler, dès le lendemain de l'élection, signifie que, dans cette affaire, il y a un donneur d'ordre et un exécutant.

Jean-Claude Juncker s’est aussi dit réservé sur le projet d’Emmanuel Macron d’instituer un ministre des Finances de la zone euro.

« Cela annonce une gestation très difficile car tous les États de la zone euro ne sont pas d’accord que quelqu’un soit assis à Bruxelles ou ailleurs et décide, au-dessus des Parlements nationaux, de la manière dont les budgets doivent être faits ».

Partager cet article

16 commentaires

  1. Mr JUNCKER votre prestation à l’ONU est à l’image
    de votre personne. Un homme ivre de pouvoir.

  2. Par-delà l’euphorie médiatique d’un jour, le personnage de M. Macron porte en lui un potentiel de rejet, de moquerie et de haine insoupçonnable. Son style « jeunesse dorée », son passé d’énarque, d’inspecteur des finances, de banquier, d’ancien conseiller de François Hollande, occultés le temps d’une élection, en font la cible potentielle d’un hallucinant lynchage collectif, une victime expiatoire en puissance des frustrations, souffrances et déceptions du pays. Ses partisans doivent-ils lui souhaiter d’achever son quinquennat ?

  3. Pour réduire la dépense publique nationale il faut une mesure radicale. Que tout budget en déficit de X % entraîne comme conséquence automatique une réduction des émoluments des députés, élus et fonctionnaires et assimilés de la même proportion.
    Pour réduire la dépense publique locale, qu’elle soit communale, communautaire, départementale, régionale, il faut une mesure radicale : que tout investissement de plus de 5% du budget investissement concerné soit soumis à référendum (les Suisses diraient votation publique) un peu à l’image de ce qui se fait dans les AG de copropriété. (le syndic n’est autorisé à engager une dépense urgente de son chef que si elle ne dépasse pas une certaine somme). Les Assemblées qui pilotent l’Etat, les Conseils qui gouvernent les collectivités locales ont perdu toute pudeur et bon sens. Il est trop facile d’augmenter les taux d’imposition !

  4. Comment cela serait-il possible avec tous les benefices dont profitent les illegaux? (dont les rangs ne font qu’augmenter)
    La seule solution serait-elle donc de restreindre les benefices des autochtones?

  5. Ils ont réussi à faire élire leur pantin, alors il va être temps de presser les citrons, c’est ce qu’il veut dire ? Il ne faudrait pas prendre le peuple pour Crésus, ce sont les politiques qui dépensent sans compter. Il y a des économies à faire c’est certain. D’abord réduire le train de vie des élus et surtout des anciens présidents parce que tous les cinq ans il y en a un de plus. (Ont-ils besoin d’un bureau, d’un ou deux chauffeurs, d’un secrétariat etc…) Lorsque le salarié perd son emploi, il a le chômage qui s’amenuise au fil des mois, pourquoi pas réduire leur rémunérations, ce ne sont pas des princes quand même !
    Ce personnage haineux ferait bien, pour donner des leçons, de savoir se tenir en public.

  6. Un comique du paradis fiscal donnant des leçons de zone euro: une marche en panne.
    Notons que Macron est pressé de larguer un pan de souveraineté et qu’il est bien le seul.

  7. Première idée à effet certain : Supprimer les dépenses faites par l’UE en demandant le “Frexit” !

  8. La loi bancaire de 73, sans l’interdire formellement, voulait responsabiliser les élus en les dissuadant d’abuser de la facilité d’endetter l’état et de financer le déficit en empruntant directement à la banque de france, en les obligeant à passer par les banques privées.
    Malgré tout c’est depuis cette période que le déficit n’a quasiment jamais cessé de s’envoler.
    Des européistes déjà, qui continuent de donner des leçons de bonne gestion et de système de gouvernance, alors que le bilan depuis 45 ans est une catastrophe.
    Le FN n’a pas réussi à faire passer dans les esprits ce simple constat.

  9. C’est le moment choisi par Marion pour annoncer qu’elle quittait la vie politique et AINSI hypothéquer les chances d’opposition nationale à Macron. Au moment où Marine fait cause commune avec NDA.
    Quel bien mauvais moment. C’est faire un bras d’honneur aux électeurs du FN et permettre à Macron de trouver sa chambre qu’on lui prédisait introuvable.
    🙁

  10. C’est Asselineau qui avait vu juste : ce seront les GOPÉ (Grandes Orientations de Politique Économique) de l’UERSS qu’appliquera Macron en bon petit soldat dévoué du Reich bruxellois.
    Puisque le FN part en sucette, il ne faut plus “voter utile” mais reporter ses voix sur les candidats de l’UPR.

  11. Il faudrait que le Salon Beige arrête de fustiger par principe la rigueur budgétaire. Il faut apurer les comptes publics et sortir du régime socialiste confiscatoire dans lequel on prélève trop et on dépense aussi trop.
    Vous avez soutenu une candidate au programme économique délirant, qui ne savait pas concrètement expliquer sa vision changeante sur l’euro.
    Qu’on ait fait n’importe quoi depuis 45 ans en matière budgétaire ne veut pas dire qu’on peut continuer comme avant…

  12. Je suis – et serai – toujours d’accord avec ceux qui pensent, et qui veulent, que le politique doit reprendre la main, et faire cesser le n’importe quoi financier qui nous coule depuis des lustres…
    Il y a donc la volonté d’abord : force est de constater que chez nos “zélites”, celle-ci est inexistante !
    Il y aura les moyens ensuite, auxquels il faudra penser à mettre en oeuvre : en démocratie, c’est la loi discutée et votée par un parlement qui permet cela !
    Parce que si, dans les années à venir, il n’y a ni volonté, ni moyens, alors je dis que c’est au peuple (c’est nous !) de prendre les choses en main… et l’Histoire nous apprend dans ces cas-là qu’il peut y avoir de grands changements avec des pleurs et des grincements de dents !

  13. Ce qui frappe chez Macron c’est son côté ténébreux : “je suis l’inconsolé, le veuf, le ténébreux”. Sa mise en scène au soir de sa victoire, teint blafard, voix inaudible, pyramide dans le dos, laissait une impression de malaise. Les journalistes, après la phase d’admiration, vont semer le doute puis le déchirer. Va t-il se suicider? En face, le tandem Marine-Philippot a fait son temps. Je fais une proposition baroque : le retour de Bruno Mégret.

  14. “dans cette affaire, il y a un donneur d’ordre et un exécutant” : l’UE est un club. Soit vous respectez les règles soit vous quittez le club.
    Il n’y a pas de donneur d’ordre, il y a un arbitre.

  15. “Macron président ! Pourquoi Marine Le Pen a perdu l’élection ?”, par Majid Oukacha, l’auteur de “Il était une foi l’Islam”, et ancien communiquant (vidéo).
    https://www.youtube.com/watch?v=SvwOaePdE-o&spfreload=10

  16. Macron n’est que le gouverneur de la province Francaloge. Tout le pouvoir est à Bruxelles. Comme le gros bouffi, il va inaugurer les chrysanthèmes pendant 5 ans, s’il réussit à tenir jusque là car tout le monde pressent que le système est au bord de l’effondrement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services