Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : François

Pape François : la diversité des religions n’est que la volonté permissive de Dieu

Pape François : la diversité des religions n’est que la volonté permissive de Dieu

Mgr Athanasius Schneider a accordé une entrevue à Life Site News suite à sa rencontre avec le pape François lors de la visite ad limina des évêques du Kazakhstan et de l’Asie centrale, et il a abordé l’ambiguïté du texte signé aux Emirats arabes unis (“Le pluralisme et les diversités de religion, de couleur, de sexe, de race et de langue sont une sage volonté divine”). Extrait de la traduction trouvée sur le Forum catholique :

”Au sujet de mon inquiétude face à la phrase utilisée dans le document d’Abou Dhabi – que Dieu «veut» la diversité des religions – la réponse du Pape a été très claire: il a déclaré que la diversité des religions n’était que la volonté permissive de Dieu. Il a souligné cela et nous a dit: vous pouvez aussi dire que la diversité des religions est la volonté permissive de Dieu.

J’ai essayé d’approfondir la question, du moins en citant la phrase telle qu’elle se lit dans le document. La phrase dit que, tout comme Dieu veut la diversité des sexes, des couleurs, des races et des langues, de même Dieu veut la diversité des religions. Il existe une comparaison évidente entre la diversité des religions et la diversité des sexes.

J’ai mentionné ce point au Saint-Père et il a reconnu qu’avec cette comparaison directe, la phrase pouvait être comprise à tort. J’ai souligné dans ma réponse que la diversité des sexes n’était pas la volonté permissive de Dieu mais qu’elle était formellement souhaitée par Dieu. Et le Saint-Père a reconnu cela et a convenu avec moi que la diversité des sexes ne relevait pas de la volonté permissive de Dieu.

Mais lorsque nous mentionnons ces deux expressions dans la même phrase, la diversité des religions est interprétée comme voulue de manière positive par Dieu, tout comme la diversité des sexes. La phrase conduit donc à des doutes et à des interprétations erronées. C’est donc ce que j’ai souhaité et demandé au Saint-Père: de rectifier cette situation. Mais il a dit à nous, les évêques: vous pouvez dire que la phrase en question sur la diversité des religions signifie la volonté permissive de Dieu.”

Partager cet article

8 commentaires

  1. qu’est-ce qu’il faut comprendre? Dieu a-t-il voulu la diversité des religion? Ou a-t-il laissé l’homme sa liberté qui a fait qu’il a préféré suivre le malin plutôt que suivre le Seigneur? Il me semble que ça parait plus juste

  2. Apparemment, le Saint Père a du mal à reconnaître son erreur ! ou ne le peut-il pas ? lié qu’il est par ce texte commun ?

  3. Ce serait bien que le Pape François précise publiquement lui même cette correction importante, sans cela la première formulation porte effectivement à grave confusion.
    Heureusement qu’il reste des évêques comme Mgr Schneider pour nous aider à clarifier.

    • Le problème c’est que François peut dire tout et son contraire.
      Il se peut qu’après avoir accepté l’interprétation orthodoxe de Mgr Scheineder, il valide une autre interprétation dans un jour ou deux…

  4. Éternel discours ambigu du pape François, non Dieu n’a pas voulu d’autres religions, qui ne sont que des elucubrations humaines tournées vers l’homme. Il a créé l’homme libre, celui-ci a voulu avoir toute la connaissance, se trouver ainsi l’egal de son créateur. Les « religions » que l’homme a inventé ne révèrent pas Dieu en trois personnes.
    Ce qui est très grave c’est ce discours perpétuellement à double sens. Le chef de l’Eglise fait douter de la parole du fils de Dieu, en cela il porte une très lourde responsabilité dans la diffusion des erreurs des fausses religions.

  5. Jolie pirouette !

  6. Si la diversité des religions est le fruit de la volonté permissive de Dieu exit la mission et l esprit missionnaire qui irait à l encontre de la volonté de Dieu
    Une fois de plus François jette le trouble et la confusion

  7. Mais quelle idée ont eu les cardinaux en élisant un pareil capitaine de bateau-lavoir pour tenir la barre de notre belle nef catholique ballotée par les vents ? Je veux bien dire que Dieu nous a donnée l’absolue liberté (que votre oui soit oui, que votre non soit non), mais la diversité des religions n’est finalement que la preuve que nous avons mal fait notre travail qui est d’apporter la Bonne Nouvelle aux nations du monde, ainsi que le Christ nous l’a ordonné !

    François en est resté au prêchi-prêcha bisounours des années 70, qui a fait tellement de dégâts dans l’Eglise… et par conséquent a fait également du tort à toute l’Humanité !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services