Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Pakistan : un chrétien accusé de blasphème meurt en prison

Le chrétien pakistanais Aslam Masih avait été rapidement relâché pour absence de preuve, puis remis en prison en raison des pressions exercées par les musulmans. Il vient de décéder, atteint du virus de la dengue contre lequel la direction de la prison avait refusé tout soin.

Voilà qui est inquiétant pour le sort d’Asia Bibi.

Partager cet article

7 commentaires

  1. Paix à son âme, honte à nos élites. Aslam Masih, priez pour nous.

  2. Qu’il repose en paix.
    R.I.P.

  3. C’est une souffrance de penser à nos frères et à nos soeurs croupissant dans la fange des prisons musulmanes et cernés par la haine de leurs bourreaux.
    Que le Seigneur soit avec vous.
    Repose en Paix

  4. Peut-être le rapprochement est-il malvenu.
    Mais ça donne envie de transmettre à nos radios qui nous ont abreuvé du drame de l’exécution du meurtrier d’un policier aux USA. Je ne me prononce pas sur ce cas sans doute difficile mais sur le fait que je n’entends pas la même mobilisation pour nos frères persécutés…honte sur nous.

  5. Honneur à lui

  6. On entend pas beaucoup le ministre des affaires etrangeres.Il est vrai que cette affaire peut leur paraitre tellement etrangére…!
    Aslam repose en Paix!

  7. Je ne cesse de répéter qu’il ne peut pas y avoir de “blasphème” envers un simple humain comme Mahomet, même “prophète” ! Un blasphème n’est possible qu’envers un Dieu, par exemple Jésus-Christ, Dieu fait homme.. Il faut donc faire taire définitivement cette prétention des fidèles de Mahomet à reprocher à quiconque un quelconque “blasphème” à propose de leur “prophète” et j’ajoute : de malheurs ! Aidez-moi à le répéter sans cesse en toutes occasions. MERCI !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services