Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Religions : L'Islam

Pakistan : un chrétien accusé de blasphème meurt en prison [addendum]

P Qamar David, chrétien pakistanais injustement accusé de blasphème, était incarcéré depuis 2006. Il a été trouvé mort hier, 15 mars, par les gardiens de prison qui, dans la première version des faits, ont parlé de « crise cardiaque ». Le cadavre de l’homme a été transporté à l’hôpital civil de Karachi où a été certifié le décès. Il purgeait une peine de réclusion à perpétuité pour blasphème. Il était accusé d’avoir envoyé des messages au moyen de son téléphone portable dont le contenu aurait été offensant pour l’islam et le prophète Mahomet.

Les chrétiens annoncent une journée de deuil mais demandent une enquête plus approfondie sur les causes de la mort. Il semble en effet que l’homme ait souvent été l’objet de mauvais traitements de la part des gardiens de la prison.

La Masihi Foundation, organisation qui s’occupe du cas d’Asia Bibi, déclare :

"C’est un autre jour terrible pour les chrétiens au Pakistan. Nous ne nous sommes pas encore repris après la mort du Ministre Bhatti et cette mort fait croître nos craintes quant à l’avenir des chrétiens aux Pakistan. David était victime de fausses accusations. Maintenant, nous craignons fortement pour la vie d’Asia Bibi qui se trouve dans les mêmes conditions que David : dans une cellule où tout pourrait arriver. Après cet événement, nous demandons aux autorités de protéger sa vie et nous réitérons notre appel en faveur de l’abolition de la loi sur le blasphème".

Addendum 21h25 : l'Eglise réclame la transparence sur ce décès. Le Père Mario Rodriguez, Directeur national des Œuvres pontificales missionnaires, prêtre du Diocèse de Karachi, a déclaré :

"La nouvelle de la mort de David nous a bouleversé. Hier, nous avons interrompu la retraite spirituelle de Carême pour faire face à la situation. Nous avons contacté les autorités de la prison et parlé avec le compagnon de cellule de David. Il nous a confirmé que David allait bien mais qu’il avait très peur, étant accusé de blasphème et que souvent il avait été malmené. La version de l’infarctus n’est pas convaincante".

Haroon Barkat Masih, Directeur de la « Masihi Foundation », ajoute :

"Il s’agit d’un fait très grave : un décès en prison soulève toujours de nombreuses questions. N’oublions pas d’autres cas de chrétiens accusés de blasphème et tués en prison. Je suis convaincu que David est mort des suites des coups reçus de la part des gardiens et de ses co-détenus. La police et l’hôpital civil gouvernemental, veulent couvrir la vraie cause du décès. A cause de la pauvreté et de la peur, souvent les familles des victimes ne demandent pas de nouveaux examens médicaux et n’ont pas le courage de dénoncer les autorités carcérales. C’est pourquoi, la famille de David a aujourd’hui besoin du soutien plein et entier de l’Eglise et de la société civile : c’est la seule manière de pouvoir aller jusqu’au bout et de parvenir à la vérité".

Asia Bibi, qui a reçu hier la visite de son mari en prison, a été informée des faits et elle a réagi en ces termes :

"Chaque minute qui passe pourrait être la dernière. Chaque fois que la porte de ma cellule s’ouvre, mon cœur bat la chamade. Je suis entre les mains de Dieu et je ne sais pas ce qui pourra m’arriver. En prison, chacun peut s’autoproclamer juge et tueur".

Partager cet article

5 commentaires

  1. Qu’attendons-nous pour manifester devant l’ambassade du Pakistan ?

  2. et toujours cette secte du mensonge, quand est-ce que le Bon Dieu nous en délivrera?

  3. Un martyr de plus.
    Où sont les clameurs protestataires des “grandes” conscience droitsdel’hommesques? Et celles des chrétiens irénico-collabos?

  4. Quel calvaire a-t-il du vivre, et sa famille plus encore. Ces personnes ont besoin de soutien.

  5. Qui à présent aura le courage dans les “grands” de ce monde de faire toute la clarté sur cette mort ignominieuse. Car la torture a toujours été l’apanage de ces prisons. Quel calvaire il a du vivre et je suis honteuse de la lâcheté de nos politiques. Je demande à Dieu de l’accueillir comme un fils bien-aimé et présente, de tout coeur, toutes mes condoléances à sa famille et ses amis….!
    Vous pouvez être fiers de lui !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services