Outrance des Femen : toujours aucune réaction gouvernementale

Bruno Beschizza, secrétaire National de l'UMP, dénonce l'agression des Femen :

"Ce mardi 12 février, d’après l’AFP : « huit activistes féministes
des Femen ont manifesté seins nus dans la cathédrale Notre-Dame de
Paris, afin de "fêter le départ du pape Benoît XVI"
 ».

Près
d’une demi-journée après les faits, aucune réaction gouvernementale

n’est venu condamner cet acte outrancier et inutilement agressif à
l’égard des catholiques de France. Ce silence est d’autant plus étonnant
que le 12 septembre 2012, Manuel Valls rappelait, à juste titre, que « s’attaquer à une religion, c’est s’attaquer à la République » à l’occasion de l’inacceptable profanation de la Mosquée de Limoges. 

A
l’UMP, nous défendons la liberté d’expression comme nous défendons la
liberté de culte et de croyance. Tous les fidèles ont le droit au même
respect. La laïcité n’est pas un principe à géométrie variable : Manuel
Valls aurait tort de ne pas condamner l’action des « Femen » dans
Notre-Dame de Paris là où il a eu raison de condamner la profanation de
la Mosquée de Limoges.

Dans notre démocratie, la liberté
d’expression n’est pas négociable, mais elle ne donne pas droit à
l’insulte. Les « Femen » sont libres d’exprimer leurs convictions, mais
elles ont le devoir de le faire sans excès ni violence. C’est à Manuel
Valls de prendre ses responsabilités pour faire respecter l’ordre public
dans notre pays.
"

Pour écrire au ministre de l'Intérieur, c'est par ici.

10 réflexions au sujet de « Outrance des Femen : toujours aucune réaction gouvernementale »

  1. c

    “Les « Femen » sont libres d’exprimer leurs convictions, mais elles ont le devoir de le faire sans excès ni violence”
    Elles sont aussi l’obligation de respecter les lois du pays où elles se trouvent. Personne ne le dit, c’est bizarre, vraiment bizarre….

  2. Morlez

    Cette porte-parole (de qui, en fait?) découvrira bientôt qu’on ne fait pas en France de loi sur la sexualité. Le pays galant a sur ce sujet 3 règles du “vivre ensemble” :
    – chacun vit ses amours avec qui est d’accord;
    – on ne touche pas aux enfants;
    – on ne fait pas de publicité.
    NVB se rendrait la vie plus douce en respectant ces usages de haute civilisation (et de la charité, au demeurant).

Laisser un commentaire