Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture : cinéma

Oscars 2011 : Des Hommes et des dieux face à Hors-la-loi

Lu sur Sed Contra :

O "Hors-la-loi, qui sort aujourd’hui 22 septembre sur nos écrans de cinéma, vient d’être retenu pour représenter l’Algérie dans la compétition du “meilleur film étranger” aux prochains Oscars d’Hollywood, en février 2011. La France, de son côté, s’honore d’avoir choisi Des hommes et des dieux pour y tenter ses chances, face au jury américain. Quel contraste… ! Un film qui suinte la haine de la France et la désinformation historique tous azimuts, pour faire l’apologie du FLN, contre une œuvre parfaitement lumineuse et résolument non hagiographique sur des hommes qui font simplement le sacrifice de leur vie, en terre d’Islam, pour ne pas renoncer à leur liberté intérieure, ni abandonner à la fureur des armes leurs frères algériens…

Rachid Bouchareb, le réalisateur de Hors-la-loi, déclare avec aplomb que le titre de son film constitue une référence explicite aux Résistants français sous l’occupation allemande. Ce qui lui permet d’assimiler l’action de nos soldats et de nos policiers contre les combattants du FLN, dans les années cinquante, à celle des unités SS et de la Gestapo ! Les centaines de milliers de victimes françaises et algériennes tombées avant et après l’indépendance sous le couteau des “libérateurs” n’ont plus droit de cité. Plus grave encore : tout ce que l’histoire de la France en Algérie a pu compter de générosité et d’amour, dans la vie quotidienne des deux communautés, est évacué au profit de cette fiction furieusement partisane qui prétend “raconter notre histoire commune” aux nouvelles générations… […] L’amour des frères trappistes de Notre-Dame de l’Atlas pour la terre qui les entoure, leur fraternité avec les villageois musulmans, la délicatesse des secours qu’ils apportent aux plus pauvres et des soins qu’ils prodiguent aux malades n’ont rien d’idéologiques ni de compassés. […]

“Gagner les cœurs par la fidélité à sa vocation”, devise inspirée de l’action Maréchal Lyautey au Maroc, constitue sans doute la plus belle leçon du véritable œcuménisme du film de Xavier Beauvois. “Réveiller la haine entre communautés par la propagation du mensonge historique” pourrait servir de devise au dernier film de Rachid Bouchareb. On ne bâtira rien de bon sur la haine, des deux côtés de la Méditerranée. Nolens volens, les jurés d’Hollywood devront choisir leur camp."

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule<;

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. addendum:
    “Le véritable œcuménisme du film…”
    Pour moi, l’œcuménisme n’existe qu’entre les églises chrétiennes…et dans le but de communier dans une même foi telle quelle a été transmise par les apôtres.
    Il ne peut y avoir d’oeucuménisme avec des musulmans, mais une charité chrétienne envers un frère humain que l’on doit amener au salut par la connaissance du Christ.

  2. Qui peut encore croire aux balivernes de l’histoire officielle,depuis Valmy jusqu’à aujourd’hui?Quand il faut des lois pour l’imposer;pleven 1972 fabius gayssot 1990.On a tout compris.L’histoire est celle des vainqueurs.Des Allemands ont été pendus pour Katyn. Ca ne gêne pas nos donneurs de leçons…

  3. Dans Le Parisien, interview aujourd’hui de Jamel Debbouze, acteur du film “Hors-la-loi”, oeuvre de propagande revancharde anti-française, bourrée de mensonges historiques.
    Jamel Debbouze prévient : “Ceux qui ont critiqué ‘Hors-la-loi’ le regretteront un jour”.
    De quoi s’agit-il, sinon d’une menace ?

  4. Non, si vous faites référence au procès de Nuremberg, les Allemands n’ont pas été pendus pour Katyn.
    Les Soviétiques voulaient absolument qu’au moins un dignitaire nazi soit condamné pour ce crime, mais ils ont échoué.
    Le tribunal a, sans le dire, condamné les Soviétiques car si les nazis étaient innocents pour Katyn, cela signifiait ipso facto que les Soviétiques étaient coupables.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services