Bannière Salon Beige

Partager cet article

Liberté d'expression

Ordre de dispersion devant le ministère de la justice

Devant le ministère de la justice, un commissaire de police en tenue
vient de donner l'ordre de dispersion sur instruction du procureur de la
république.

Les "veilleurs"  présents ont été invités à se
rassembler pour écouter ces instructions après quoi un grand nombre a
repris sa place face au ministère.

Les veilleurs devant le ministère de la justice viennent d'être encerclés par les CRS. À priori pour être raccompagnés au métro.

2Le panier :

3Les abords du ministère sont maintenants sécurisés pour prévenir tout retour de veilleurs :

5

Partager cet article

26 commentaires

  1. attention aux manœuvres et manipulations : si le commissaire demande de “se rassembler”, cela devient un rassemblement… alors que si chaque manifestant est isolé, ce n’est pas un rassemblement…

  2. Ils sont pas beaux, nos z’amis les flics debout
    https://twitter.com/Table_Ronde/status/349555653653704704/photo/1
    Je crois qu’ils n’ont pas apprécié la pub faite par les journalistes et les politiques…

  3. A l’époque soviétique, l’on ne passait pas devant les ministères!!!!
    A priori cela a l’air d’être désormais interdit en France ou tout au moins pour certains.

  4. Il devient très urgent de réserver des places à Sainte Anne pour françois, manuel, christiane
    ou vincent.

  5. Beau courage. Merci pour votre présence.

  6. Dispersés ?
    Ils reviendront !

  7. Et maintenant, il faut recommencer tout de suite ailleurs. Ou revenir sur place dès que les “Forces aux Ordres” auront dégagées.
    Et bon courage 😉 pour ceux qui voudraient mettre des CRS sur toutes les places de la capitale !

  8. nous sommes trop naïfs… mais pas déçu de ne pas avoir un esprit aussi tordu

  9. La préfecture peut-elle nous expliquer pourquoi elle interdit cette action svp ?

  10. Le commentaire d’Arnold [18h] est très juste.
    Ce qui fait que la force tellurique de notre mouvement est qu’il est imprévisible, créatif, divers, issu de la société civile et François Hollande devra se soumettre à la volonté populaire ou se démettre.
    Il a choisi le passage en force législatif, il a violenté les institutions, aliéné la Justice, détourné les forces de l’ordre de leurs missions républicaines pour en faire sa milice politique, mis à mal la société civile, il a perdu toute légitimité !

  11. Il semble que le rendez-vous soit renouvelé pour demain à 5h30 du matin, même endroit.

  12. Maintenant, il est clair que beaucoup vont vouloir être “l’homme debout” d’Istambul sur la place Vendôme : si François Hollande veut interdire toute circulation place Vendôme, qu’il le fasse : qu’en penseront les bijoutiers et hôteliers, les touristes ? Et, fera-t-il de même sur toutes les places de Paris où un puis deux, puis trois se tiendront debout ? Et où trouvera-t-il les effectifs et crédits pour cela après neuf mois que CRS, gendarmes mobiles et policiers civils sont mobilisés sans congés ?
    François Hollande flotte non seulement dans un costume trop grand pour lui mais n’a aucun sens politique : il empoisonne le pays pour rien, il empoisonne son début de mandat pour rien et prend le risque de devoir démissionner à la première grosse bavure ou première conflagration générale pour rien !
    Chaque semaine d’entêtement de François Hollande sur cette loi absurde et barbare alourdit le prix à payer pour lui ! Pour rien !

  13. Nous pourrions essayer d’organiser des ralliements-éclairs.
    Toujours sortir avec un drapeau MPT ou français.
    Lancer sur les réseaux sociaux des heures et des lieux, où pendant cinq minutes, et avant de vaquer à nouveau à nos occupations, nous brandissons nos drapeaux, chantons une marseillaise, klaxonnons, bref – nous reconnaissons entre nous avant de redisparaître dans l’anonymat du quotidien.
    Quelqu’un est partant ?

  14. On me signale des Hommes Debout devant un bâtiment, 55 rue du Fbg Saint-Honoré et d’autres devant le 57 rue de Varennes.
    Pour l’instant, pas de CRS ni d’ordre de dispersion.
    Y a des gens importants dans ces bâtiments?
    😉 😉 😉

  15. Les dictateurs haissent les peuples libres et intelligents .Ils préferrent toujours les places mortes et vides comme des cimétières où personne n’a le droit de contester quoi que ce soit .
    Et ce sont des dictateurs là qui rabachent leurs rengaines d’égalité, liberté, fraternité , comme des coquilles vides sans substances réelles .
    Mais ces batiments publics et ces places sont à nous et entretenus par NOS impots !!!
    Ces imposteurs n’ont aucun droit légitime d’interdire aux vrais francais un quelconque endroit non militarisé ni nucléaire !
    C’est de l’abus de pouvoir par idéologie anti(démocratique d’une clique elle aussi d’ailleurs redevable au publice qui paye leur salaire pharaonique non mérité ….
    Peut-on alors aussi porter plainte pour cela ?Sinon l’impunité et l’esbrouffe continuera avec ces imposteurs dits républicains ….

  16. Liberté d’aller et venir? Tu rêves.
    http://www.youtube.com/watch?v=iyqWSWJptuI
    La douce Christiane “Dégagez moi ces jeunes de sous ma fenêtre”
    Ministre de l’injustice

  17. A nantes, les anti notre dame des landes sont reste ainsi avec une pancarte pendant des annees devant la prefecture. Et jamais inquiété mais c’est normal,ils ne bougeaient pas et ne faisaient aucun mal.
    Je les ai beaucoup admire pour leur ténacité.

  18. Encore un ordre illégal.
    Le Procureur de la République considère donc qu’il est interdit pour un piéton de stationner immobile sur une place publique …

  19. Et si pour veiller nous marchions ?
    Sur cette place ?

  20. Nous RESISTANTS, nous devons nous poster devant chaque lieu public (préfecture, sous-préfeture, tribunal,mairie, ministère, commisariat de police, gendarmerie, …..) dans toute la France à une heure précise de la journée et rester immobile pendant 30 minutes. Surtout ne pas se rassembler mais rester éloigner les uns des autres pour que lapolice ne puisse pas appeller cela une manifestation ou un rassemblement. La police n’a aucune raison de demander à une personne de bouger; dans le cas contraire où est la liberté de circuler librement ?

  21. Confirmation : demain 5h30 (avant l’heure légale des arrestations) debouts place Vendôme

  22. Et oui son bilan est de plus en plus lourd; et tant mieux! il s’obstine le capitaine de pédal-oh-! aussi continuez! fierté de la France résistante à vous tenir debout chez nous, en France, ou l’on a le droit d’allez et venir! Nous sommes le roseau, il est le vieux chêne! et ça souffle…

  23. Quand les flics partiront, les honnêtes gens reviendront…
    Sinon, prévenez-moi des Veillées Debout devant les Ministères de l’Injustice dans les villes de province SVP !…

  24. Rappelez-moi svp : la France, elle se présente partout comme ça dans le monde en donnant plein de leçons aux autres (au pif : tiens, aux Turcs),c’est le pays des droits de…??? FOUTAISES !!!

  25. Non, ce n’est pas 5H30 demain, mais 7H45.

  26. Donc il va falloir y retourner….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]