Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Ordinations à Toulon: désastreuse nouvelle

Ordinations à Toulon: désastreuse nouvelle

C’est avec stupéfaction et consternation que j’ai pris connaissance du communiqué de Mgr Rey, évêque de Toulon, annonçant que Rome lui demandait de surseoir aux ordinations prévues à la fin de ce mois de juin. Ce communiqué est trop laconique pour que le lecteur puisse déterminer tous les tenants et aboutissants et, simple fidèle du rang, je me garderais bien d’entrer dans une douloureuse controverse entre un évêque et le Vatican, dont je ne connais qu’une toute petite partie du dossier.

Mais je puis tout de même dire nettement que cette nouvelle est catastrophique.

D’abord pour les ordinands. Il faut vraiment n’avoir pas de coeur pour priver des jeunes gens, qui se sont préparés pendant 6 ou 7 ans, de l’ordination qu’ils attendent avec tant d’impatience aussi brutalement et aussi près de la date fatidique – sans manifestement leur proposer la moindre “solution de rechange”. Il faut croire aussi que l’Eglise de France peut se permettre de refuser de nouveaux prêtres. Les vocations se portent tellement bien dans notre beau pays, n’est-ce pas?

La nouvelle est aussi calamiteuse pour la charge épiscopale elle-même. Une nouvelle fois, nous constatons que les enseignements les plus clairs de Vatican II sont allègrement piétinés par ceux-là mêmes qui veulent à toute force nous faire adhérer aux doctrines fumeuses du “concile médiatique”. Si l’évêque n’a pas la plénitude du sacerdoce pour gouverner, enseigner et sanctifier dans son diocèse, on se demande bien ce qu’a voulu dire la constitution sur l’Eglise Lumen gentium! En l’occurrence, que certains de ses confrères – et même certains apparatchiks des dicastères romains – n’aient pas apprécié la “stratégie” d’évangélisation de Mgr Rey ne donne aucune légitimité à priver ce dernier de sa liberté et de sa responsabilité apostoliques. Nous avons besoin, cruellement besoin, d’évêques libres et courageux – et de tous les bords. Mgr Rey est l’un d’eux et c’est sans doute l’une des raisons, peut-être même la principale, de cette douloureuse sanction. C’est, répétons-le encore une énième fois, le principal problème que posent les conférences épiscopales: elles poussent à la tiédeur, au plus petit dénominateur commun ou, si l’on préfère, à des motions insipides de congrès radical-socialiste. Mais les conférences épiscopales ne font pas partie de la structure divinement instituée de l’Eglise, au contraire de la papauté ou de l’épiscopat. Après une telle sanction, qui donc, dans l’épiscopat, osera prendre des décisions courageuses? Si toutes les têtes qui dépassent sont condamnées à être coupées, nous nous condamnons à la tyrannie de la bureaucratie cléricale!

Mais il y a, s’il est possible, pire encore. Mgr Rey est le type même de l’évêque “tradismatique”, accueillant volontiers toutes les communautés nouvelles, des charismatiques aux traditionalistes en passant par la communauté Saint-Martin. Il est le berger des “forces vives” du catholicisme français. Et, de toute évidence, les syndics de faillite de l’Eglise de France vont triompher à l’occasion de cette “condamnation”. Je l’ai déjà dit, lesdites “forces vives”, aussi éloignées soient-elles les unes des autres par la liturgie, les règles canoniques ou la “sensibilité”, ont partie liée. Ce que haïssent les modernistes, ce n’est pas la soutane ou le latin, c’est la Messe, la confession, l’adoration eucharistique, en un mot la foi orthodoxe (ayant été séminariste dans un important séminaire de France, je peux en donner un témoignage personnel). Et donc, à la lecture du motu proprio Traditions Custodes, il était évident qu’après les prêtres Summorum Pontificum, les chacals allaient s’en prendre à la communauté Saint-Martin (comme ils s’en étaient pris naguère à la communauté Saint-Jean), puis à la communauté de l’Emmanuel, et ainsi de suite de proche en proche. D’ores et déjà, les hyènes médiatiques, considérant que le “job” est fait pour les “tradis”, ont commencé à dénoncer la communauté Saint-Martin comme trop “identitaire”. Je crains fort que cette décision d’interdire à Mgr Rey d’ordonner n’accélère cette chasse aux sorcières et n’accélère donc l’effondrement des vocations et, plus largement, l’effondrement de l’Eglise de France.

Dernier élément (et, pour nous, laïcs, ce n’est pas le moindre): Mgr Rey a courageusement pris la parole dans le passé pour défendre les principes non négociables. Cela aussi a dû gêner (parmi certains de ses confrères et parmi les politiciens). Or, tout le monde pressent que la GPA et l’euthanasie sont au menu du nouveau quinquennat Macron. Pour l’oligarchie libertaire, un bon évêque est, sinon un évêque mort, du moins un évêque larbin. Ce que n’est certainement pas l’évêque de Toulon. J’ignore s’il y eut des pressions politiques pour que Rome le fasse taire. Cela s’est déjà vu dans l’histoire. En tout cas, il est certain que la décision romaine vient de porter un rude coup aux catholiques de conviction et à notre capacité à mener un combat pro-vie efficace et cohérent dans ce contexte.

Cependant, il vaut mieux que personne ne se fasse d’illusion: cela ne nous empêchera pas de nous battre – et de dire toute l’admiration que nous avons pour le remarquable travail qui a déjà été effectué dans le diocèse de Toulon. Accessoirement, j’attends avec beaucoup d’intérêt l’attitude prochaine de certains de ceux qui se réjouissent aujourd’hui de la décision romaine: la lutte que va bientôt nous imposer la culture de mort devrait marquer assez nettement la ligne de fracture avec les faux frères, tandis que l’on pourra sans doute constater qu’il en faudrait plus pour faire taire un évêque courageux comme Mgr Rey!

Guillaume de Thieulloy

PS: Encore un mot pour dire que les accusations que j’entends pour expliquer la décision romaine ne tiennent pas la route. Il paraîtrait que Mgr Rey soit sanctionné parce que la formation dans son séminaire “poserait des problèmes”. Mais alors il faudrait fermer tous les séminaires de France – pratiquement aucun ne respectant la ratio studiorum romaine! Il paraîtrait aussi qu’il accueillerait trop de prêtres et de communautés étrangères, mais c’est se moquer quand on sait que, dans la plupart des diocèses, une bonne partie des prêtres de moins de 65 ans viennent d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud! Qu’il y ait des choses à améliorer dans le séminaire ou le diocèse de Toulon, cela ne fait aucun doute. Que la bonne façon d’améliorer soit de tout casser est nettement plus contestable…

Partager cet article

52 commentaires

  1. Selon Mgr Rey :”Ces derniers mois, l’archevêque métropolitain de notre province, Mgr Aveline, archevêque de Marseille, a conduit une visite fraternelle dans notre diocèse à la demande de Rome. …ont pu être abordées les questions que certains dicastères romains se posaient autour de la restructuration du séminaire ”
    Entre temps Mgr Aveline a été nommé cardinal.
    Chacun en déduira ce qu’il voudra, sachant que les raisons objectives ne seront jamais données tant cette décision confine au ridicule.
    On peut supposer que les séminaristes n’étaient pas “correctement” formés pour justifier une pareille décision.
    Tout respect sans borne que nous devons au corps mystique qu’est l’Eglise, ne soyons pas naïfs sur les intentions de certains de ses membres.
    Je me rappelle un témoignage assez récent d’une animatrice pastorale “moderniste” disant que le renouveau de l’Eglise prendrait dix à vingt ans et qu’elle passerait par les séminaires en citant comme “bon” exemple un vieux prêtre soixante-huitard. Ce point qui m’avait paru anachronique, rapporté à cette décision ubuesque et à Traditions Custodes me laisse penser qu’il existe une “Eglise profonde” puissante, comme il existe un Etat profond, qui n’acceptant pas son échec, agit pour retenter la réforme ratée post-conciliaire afin de construire l’Eglise des droits de l’homme (trois petits points, frères) au lieu de l’Eglise des droits de Dieu.

  2. 2 phrases prononcées par 2 grandes Saintes
    et la parole de Jesus sur la Croix
    m’aident a tenir dans la Foi , l’Esperance et la Charité en ces temps de desorientation diabolique:
    Jesus en Croix : “pardonnez leur mon Père, ils ne savent pas ce qu’ils font.”
    (Ca c’est garder la la Charité )
    Ste Jeanne d’Arc : “Eveques c’est par vous que je meure”
    (Ça c’est pour garder le discernement dans la crise de l’Eglise qui attaque ma Foi et mon Esperance)
    Ste Catherine de Sienne en reponse a celui qui lui demandait si elle obeirait au pape s’il etait l’antichrist ( en plein schisme d’occident avec le pape et 2 antipapes : il y eut des saints dans chque camp)
    ” Si le pape est l’antichrist, je lui obeis dans tout ce qu’il me demande qui ne va pas a l’encontre de l”a Foi , sinon je ne lui obeis pas
    Quelle pression peut subir le pape pour donner un ordre aussi terrible ?
    As t’il un comportement identique a celle que St Marcellin eut en mettant la pincee d’encens ddns la coupe des idoles de Rome pour arreter les persecutions ( sous les protestations de tout le clerge de Rome, il se retracta le jour même et mourut martyr le lendemain)

    • Saint Marcelin s’est vite rétracté avec Saint Félicien pour ne pas trop se durcir, contrairement à Saint Nectaire qui est moins crémeux.

  3. Nous y voilà. Rome veut l’application du concile et que l’application du concile. Le pape a fait une concession à la FFSP, mais ses longs couteaux à l’arrière ont sorti la kalachnikov, il suffit de lire Mgr Roche, il leur faudra passer par les fourches caudines à savoir concélébrer avec l’évêque pour la consécration des huiles. Ils ont pour certains quittés la FFSPX, ils savaient que MGR Lefevre avait raison et il a toujours raison surtout quand on étudie la nouvelle messe, mais bon les voilà de nouveau 30 ou 40 ans en arrière. Combien de temps a duré l’arianisme? Alors les hérésies qui ont cours aujourd’hui dans l’Eglise, la plus grave pour n’en citer qu’une: à savoir que des évêques et des prêtres ne croient plus à la présence réelle dans le pain consacre’ comme chez les protestants , tiens comme c’est curieux!!!!!!Quand on fait sièger au Vatican la statue de Luther, il y a beaucoup de questions à se poser et surtout il ne faut pas oublier la phrase de PaulVI : les fumées de satan sont dans le Vatican, mais avant de signer pour la nouvelle messe, il aurait pu lire ce que lui faisait signer l’ignoble Bugnini, et d’ailleurs que venaient faire des pasteurs protestants participer à l’élaboration de cette nouvelle messe? Alors il faudra peut-être se mettre à réfléchir sur ce qui se passe au plus haut de l’Eglise et ne pas être des adorateurs béats de Bergoglio.

    • Apparemment, pour écrire que »Rome veut l’application du concile » vous en ignorez déjà ce qui y est affirmé des évêques, de leur autorité en diocèse etc..
      Mais cela ne vous empêche pas de « traduire«  avec pas mal d’erreurs donc, cette décision.
      Sans davantage vous demander si l’affaire du minuscule monastère bénédictin traditionaliste, qui, fatigué du refus de l’évêque de Toulon l’ayant accueilli, d’ordonner prêtre et diacre, a jugé bon, et bien sûr ensuite publiquement justifié, d’aller demander ces ordinations hors du diocèse, à un autre prélat au nom resté inconnu, tout en espérant que l’évêque diocésain pas au courant donnerait ensuite toutes les autorisations nécessaires pour ces ministères(ce qui ne fut pas le cas…Au grand dam de ce monastère, qui se répandit dans les revues etc…) n’a pas joué un rôle ici?
      Apparemment, il ne suffirait donc pas de se réclamer d’une « Tradition«  pour connaître l’obéissance, et l’absence de manipulation?
      Bref, épisode récent qui a peut-être pesé son poids de cacahuètes dans un contexte où déjà les évêques français manifestent des positions très, très contrastées (cf dernière décision adressée aux séminaristes par l’archevêque de Toulouse).

  4. Oui c’est encore un signe scandaleux qui doit faire réfléchir sur le sens du combat face à cette longue crise de l’Eglise.
    Pour avoir connu les premiers pèlerinage de Chartres devant les portes fermées de la cathédrale de Chartres, je peux vous dire qu’il y en aura probablement d’autres. Il faut garder l’Esperance, mais ne pas se faire d’illusion. Cette crise est loin d’être passée, et une génération tradismatique quelque peu bisounours risque fort d’être morte avant la fin. D’où l’urgence de se sanctifier et transmettre le flambeau.

  5. Actuellement un séminaire qui pose des problèmes c’est un séminaire qui a des séminaristes.

  6. Le primat de la foi entière, et du saint sacrifice de la messe indispensable pour permettre le salut des âmes,l’emporte sur la soumission à une autorité qui ne veut plus”ce que veut l’Eglise “.
    La FSSPX est l’un des meilleurs outils pour assurer la gloire de Dieu, l’exaltation de la Sainte Église, et le salut des âmes but suprême.
    Il faut le courage d’obéir à Dieu, malgré les hommes. Que Mgr Rey suive cet exemple héroïque, tout en priant pour les autorités actuelles.

  7. le concile infernal de Vatican II compte sur la réforme liturgique de Luther-Montini pour détruire l’ Eglise catholique, pour tuer Dieu.

  8. Encore une fois l’Eglise de Rome se coupe des forces vives qui la font vivre et ne comprend plus sa base militante.
    Nos prières ce we monteront avec ferveur des chemins vers Chartres pour consoler ces jeunes séminaristes privés du sacrement de l’ordination.
    Que l’Esprit Saint les préserve dans leur vocation et ramène à la raison nos prélats.

    Que Mgr Rey soit assuré de toute notre considération et admiration. R de C.

  9. Tiens encore un coup de Ouellet, partout où il passe l’Eglise trépasse, je me souviens d’une visite à Pontcalleck…

  10. Oui, il y a le DS à Rome. D’ailleurs, Rome, la City et Washington DC font exception car ils ont tous les trois un caractère d’extraterritorialité avec chacun leur pouvoir sur l’humanité. On peut aussi étudier l’architecture de la salle d’audience du Vatican. Révélateur!
    Enfin, très intéressante intervention du Dr Anne-Marie Yim sur les tribulations, de l’Antéchrist, les prophéties et le petit reste du troupeau. Elle parle notamment de l’avenir des prêtres et de la Présence Réelle. A visionner.
    https://odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/D%C3%A9sob%C3%A9issance-civile:2

  11. Que cette très mauvaise nouvelle puisse au moins ouvrir les yeux des aveugles. Rome laisse faire les évêques hérétiques en Allemagne, nomme à Paris Mgr Ulrich qui a fermé le séminaire de Lille fautes de candidats, et… C’est pourtant clair !

    • Je viens du diocèse de Lille. Au vu de la situation du séminaire là-bas (entre autres, aucune vocation, ou très peu), il était normal de la fermer, comme celui de Metz récemment.

  12. Au Vatican comme à l’Elysée c’est l’entre soi. La pluralité c’est pour les autres, on veut faire de nous des pions qui avancent au grès du dictat de quelques illuminés qui se croient supérieurs.
    Ils refusent le réel, le surnaturel et surtout le bien commun.
    que pensent-ils du salut des âmes.

  13. C’est aussi idiot que de virer les infirmières qui ne sont pas vaccinées au moment où on dit qu’on n’en a pas assez pour ouvrir des lits de réanimation.
    Peut-être que le pape est conseillé par Olivier Véran?

  14. Si je puis me permettre, il n’y aura de véritable séminaire que lorsque l’on y enseignera St Thomas d’Aquin et tous les Pères de l’Eglise. Quant à la “pétroleuse dont parle”, elle se fourre le doigt dans l’oeil jusqu’au coude car dans 10 ou 20 ans son église sera morte et enterrée parce que la messe dite moderne fait plus perdre la foi que la gagner et j’en ai pour preuve toutes les élucubrations que j’entends de la part de modernistes de mes amis. C’est ahurissant mais je ne veux pas me facher avec eux je prie pour eux , c’est la seule chose, que je peux faire

  15. Ce Mgr Aveline, déjà archevêque de Marseille mais pas encore cardinal, a tenu il y a peu sur le parvis de l’église Saint Charles à Marseille octroyée aux prêtres de l’abbé Loiseau, un discours lénifiant gobé avec enthousiasme, sauf exceptions, par les tradismatiques du lieu. Peu après, le même Mgr Aveline a sous-traité à son vicaire épiscopal abbé Manzano les confirmations des paroissiens concernés par ce sacrement. Etait-ce selon l’usus antiquor ? Les hésitations du vicaire en question tendraient à prouver qu’il l’a essayé. Peut-être pour la dernière fois.

  16. Psst…la FSSPX peut y suppléer 😉

  17. Qu’est-ce qui empêche Un évêque d’ordonner des prêtres ? Il ne semble pas qu’il ait besoin de mandat romain.

  18. Personnellement je ne suis pas stupéfaite … c’est la suite logique !

  19. Familier depuis 22 ans avec la paroisse formidable de St. François de Paule, du père Loiseau, sur le marché de Toulon, espérons que Mgr. Rey garde sa fermeté comme chef de son évêché. Bergoglio dépasse les bornes de ses prérogatives. Il peut gérer, pas offenser. L’Eglise ne lui appartient pas, il n’a que le droit de gérer et d’agir pour le bien général en conformité avec la Révélation et la Tradition. Prions que Mgr. Rey soit courageux et lucide comme Mgr Lefèbvre, en 1988, qui prévoyait le mal du modernisme Vat. 2, détruisant l’Eglise de toujours. Espérons que Mgr. Rey a le courage de suivre l’exemple de Mgr. Lefèbvre, et qu’il continue à mener à bien les ordinations, comme prévu à son séminaire. L’heure de la vérité a sonné.
    J’ai toujours su que, tôt ou tard, le conflit allait éclater à Toulon. L’ambuïgité n’a pas d’avenir.

  20. Puisque François ne veut pas être le Vicaire du Christ, qu’en pense celui qui , du coup, n’est pas le Vicaire émérite?

  21. Nous allons évoluer comme en Chine avec une Eglise souterraine et plutôt tradi et une Eglise officielle aux ordres des idéologies à la mode et politiquement correct du genre Mgr Ravel qui a déclaré “Bien entendu je voterai Macron”.
    Ce Cardinal de Marseille a fait un coup de Jarnac à son confrère.

  22. La prochaine victime sera la trop féconde Communauté Saint Martin qui attire beaucoup de jalousies de la part d’évêques dont le séminaire demeure désespérément vide.
    Quand on pense que plusieurs évêques comme d’Ornellas refusent dans leurs diocèses des prêtres de la Communauté Saint-Martin tout en nous rabâchant qu’il faut accueillir les musulmans comme des frères ….
    L’épiscopat français ressemble de plus en plus au Sanhédrin du temps du Christ.

  23. Tant que vous continuerez tous à dire « le pape » ou (pire) « le Saint-Père » à propos de François-sans-numéro, vous ne comprendrez rien à ce qu’il se passe depuis 2013 ! Bergoglio a toujours refusé cette appellation pour se faire appeler évêque de Rome sans plus. Il interdit, jusqu’à la violence physique, qu’on lui baise la main. Il sait pertinemment qu’il n’est pas plus légitime que son élection n’a été régulière. Il a même fait modifier tous les titres pour l’annuaire des papes. Personne n’a à lui obéir, et surtout pas Mgr. Rey ! Prions pour notre pape Benoît XVI qui sait tout cela et qui est astreint au silence.

    • Merci Faliocha. Pour moi, il n’y a qu’un Pape ; on le nomme Benoît XVI et face à un flot de paroles et d’écrits incessant et démagogique, son silence est d’or.

  24. Mgr Aveline ordonné en 2014 reçoit la LH en 2018 : le délai de 4 ans est le marqueur des évêque frangins, ce de source bien informée.
    Qu’il savonne la planche d’un des seuls évêques français à susciter des vocations n’en devient que plus logique, et sa récente barrette n’en a que plus de sens …
    La fraternité Saint Pie X va prendre des allures d’arche de Noé pour surnager dans cet océan fangeux.

    • Note : “LH” = Légion d’honneur. Evitons les abréviations!

      “Selon Slate, il est proche de la ligne du pape François, pour un christianisme d’ouverture. Il est partisan d’une politique de tolérance au sujet des migrants, et a demandé la tenue d’un synode sur la Méditerranée au pape François.”
      Wikipedia

  25. Je suis triste pour notre Eglise surtout lorsque j’entends des prêtres qui ne se réfèrent plus aux saintes écritures et au catéchisme pour enseigner les fideles et les conduire sur la voie du salut, mais qui expriment ouvertement leur opinion personnelle souvent en parfaite contradiction avec ce que dit le Christ.

  26. A quoi bon cette prière:
    -“Seigneur donnez-nous beaucoup de saints prêtres” ?
    Je crois qu’il faudrait la remplacer ainsi:
    -“Seigneur débarrassez nous de ces bureaucrates romains corrompus”!

  27. Euh… quand j’écris “bureaucrates romains”, tout le monde aura compris de qui je veux parler.

  28. Il est grand temps que les catholiques français réagissent contre ces prélats saboteurs qui n’ont fait que déconstruire. Ces évêques (hors quelques exceptions comme Monseigneur Rey justement et quelques autres) ont échoué sur toute la ligne depuis 40 ans. Ils seraient dans le vrai monde concret, ils auraient été virés. Ils ont vidé les églises, sécularisé l’enseignement libre qui était un vecteur d’évangélisation extraordinaire. Qu’ils arrêtent de vouloir réinventer l’eau tiède avec leurs chemins synodaux pour une nouvelle évangélisation. Ils ont entre leur main le meilleur moyen d’évangéliser avec l’enseignement diocésain. Encore faudrait-il qu’ils le dirigent réellement et ne l’aient pas abandonnés à des directeurs diocésains bien peu catholiques.
    Catholiques de France , cessez d’envoyer votre denier du culte à ces destructeurs que sont nos évêques, envoyez vos dons à l’Eglise persécutée et courageuse, celle des Chrétiens d’Orient et de l’Eglise en Détresse. Soyez les gilets jaunes de l’Eglise qui refuse d’être dirigée par des apparatchiks sélectionnés en fonction de leur capacité à ramper devant le pouvoir civil.

  29. Le vénéré Saint Père saint Jean-Paul II m’a dit (j’étais encore séminariste): “il faut porter la soutane aussi et bien sûr en France, non seulement parce que c’est ma volonté, mais parce que c’est l’attente des vrais fidèles”. A Rome, il avait demandé par Décret du Card. Poletti son Vicaire Général (Décret destiné à servir d’exemple aux évêques du monde entier, mais qui en a tenu compte?) que la soutane soit portée pour toute Messe etc élébration à partir de l’admission et ajouté: “très recommandé aussi pour toute activité pastorale”. Ce n’est plus la même Eglise, il faut tirer les conclusions: les évêques sont devenus des sectaires qui maltraitent leurs Prêtres et Séminaristes; et Rome maltraite les Evêques qui travaillent (cf. Costa-Rica), quand Rome ne les renvoie pas (danger pour Mgr Rey). On préfère promouvoir cardinal un évêque (américain) qui nie certains points de la Foi. Honte à eux.

  30. Cela explique sans doute l’annulation des ordinations sans un monastère il y a quelques semaines, le problème étant bien plus large que celui de cette petite communauté.
    Des experts en droit canon pourraient ils nous éclairer ? est-il légal d’empêcher un évêque diocésain d’ordonner ses séminaristes ? (j’en doute) et que risquerait mgr Rey s’il passait outre l’interdiction ?
    Le pape François c’est “en même temps” des grands discours sur la décentralisation, et une pratique autoritaire.
    A quand une “visite fraternelle” au séminaire de Bayonne ? mgr Aillet devrait se dépêcher d’ordonner ses séminaristes ; par contre les séminaires allemands crypto protestants ne risquent rien, et les évêques qui n’ont pas procédé à une seule ordination en 10 ans ne se font pas taper sur les doigts.
    Une pensée pour ces pauvres séminaristes de Toulon, notamment ceux qui sont déjà diacres et doivent de demander à quelle sauce ils vont être mangés.

    • 1970-2022, cinquante-deux ans après, même le vicomte de Bragelonne commence à prendre de la bouteille. De toute évidence, Mgr Rey n’est pas un rebelle. On verra dès demain sur la route de Chartres si les pèlerins sont prêts à en découdre. Le pape Bergoglio n’a pas le profil d’un Paul VI. Autant le pape Montini a été porté par les mauvais anges démocrates chrétiens pour lui éviter les embûches des sentiers tortueux, autant François a dû ramer tout seul à contre-courant avant de rejoindre les eaux paisibles du Tibre. Mgr de Kerimel, lui, a retrouvé les âcres senteurs de sa jeunesse, celles de l’enfouissement. Pas de soutanes, c’est rétro, c’est de la provoc. Il faut s’habiller en cradoque. Pas de signes religieux distinctifs. Se fondre dans la masse des incroyants, et déblatérer avec eux. Faire des bisous mouillés aux mémés du conseil paroissial en les appelant par leur prénom. François n’a plus que sa jeune soeur née en 1948, Maria Elena, la que canta el tango con voz quebrada, pour lui pousser le chariot. Qui après lui ? On peut faire confiance au camerlingue Farrell pour désobéir au Saint Esprit. A moins que la TSV Marie…

  31. Connaissant presque de l’intérieur le fonctionnement de la curie diocésaine de Toulon, puisque mon épouse y travaille et que la curie a légitimisé sa procédure de divorce voire l’y a poussé contre la morale matrimoniale la plus élémentaire, je tiens à vous faire part du courriel que j’ai envoyé ce matin à Guillaume de Thieulloy que je connais personnellement. Il ne sait hélas pas tout :

    Rome vient de demander à Mgr Rey de surseoir aux ordinations prévues en juin dans notre diocèse.

    Le très chic hebdomadaire Famille Chrétienne vient d’en rendre compte (PJ) en ces termes :

    “Cette décision fait suite à une visite « fraternelle », à la demande de Rome, entreprise ces derniers mois par le cardinal Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille et métropolitain de la province éponyme dont dépend Toulon.”

    Nous savons que Mgr Rey a accueilli notamment dans son diocèse un jeune diacre que Mgr Centène avait refusé d’ordonner et l’a pourtant ordonné contre toute prudence La corruption morale de ce vicaire de la paroisse Saint Pie X à Toulon l’a conduit à participer activement à une procédure de divorce (PJ) interdite par le CEC de Jean Paul II. Au cours de cette procédure il a rédigé deux fausses attestations (PJ) ce qui l’a conduit à être cité à comparaitre devant le tribunal correctionnel de Toulon.

    Cette visite fraternelle fait suite à deux courriers que j’ai été obligé d’envoyer en 2018 à Rome (Congrégation pour les évêques PJ), et à la nonciature (PJ) pour exposer les graves dérives que ce jeune vicaire, “chargé de mission” propageait dans notre diocèse à cause de l’emprise qu’il exerçait sur Mgr Rey et sur les mères de famille qui ont l’imprudence de croire en son enseignement. Mais hélas Mgr Rey mettait un point d’honneur à ne pas répondre à mes lettres ni à celles de mes fils. Pourtant nous savons qu’il aime bien présenter son rôle d’évêque comme d’abord celui d’un “père”. Mais un père, hélas, qui n’ose pas parler à ses enfants contre le bien desquels il agit. Ni même les regarder dans les yeux. Il se peut qu’il mandate parfois son chancelier pours se substituer à ses démissions mais notre pauvre abbé Campo devant l’impossibilité morale à défendre l’injustifiable se dérobe et finit par couper court avant même de commencer (Cf ci dessous mon courriel de mai 2022)

    Le communiqué de Mgr Rey en réponse. https://frejustoulon.fr/annonce-de-mgr-rey-concernant-les-ordinations-2022/

    J’ose espérer que Rome mettra fin à ces agissements et exigera de Mgr Rey un peu plus de discernement pour les candidats au sacerdoce et qu’il se conformera bientôt au Conseil Pontifical pour les Textes Législatifs qui le désigne explicitement.(PJ) et dont il a toujours ignoré les décisions depuis 3 ans.

    Je regrette, comme vous, ce contretemps pour les ordinands de qualité prévus en juin mais devant les graves carences de la chancellerie de Fréjus et de Mgr Rey, il nous fallait réagir.

    En UDP pour que Notre Seigneur nous envoie beaucoup de saints prêtres dans notre pauvre diocèse au plus vite

    Emmanuel

  32. Et la suite du courriel du 18 mai 2022 :

    Le mercredi 18 mai 2022, 18:49:29 UTC+2, allingry Emmanuel a écrit :

    Chers amis,

    Mgr Rey, par l’intermédiaire de son chancelier Campo, vient de signer un décret de suspens a divinis contre deux moines de rite traditionnel du monastère de Brignoles au motif qu’ils ont été ordonnés en dehors du diocèse sans bénéficier de « lettre dimissoriale ». Ces moines sont proches du monastère des bénédictins de l’Immaculée fondé par Jehan le Père de Belleville, maître des novices de Dom Gérard, et qui a du fonder à côté de Nice pour rester fidèle à l’esprit du fondateur Barroux, monastère en dérive liturgique.

    Selon la déclaration officielle du monastère Saint Benoit de Brignoles. [ Les passages entre crochets sont de moi]

    · « Mgr Rey a souvent confirmé que cette “prudence” [à ne pas conférer l’ordination au Frère Alcuin, prieur du monastère Saint Benoit de Brignoles] ne se basait sur aucun doute significatif quant à l’idonéité d’aucun candidat [au diaconat ou à la prêtrise], les besoins qu’a le monastère de ces ordinations, ou le bien qui en ressortirait. »

    · « Nous avons déclaré à Mgr Rey que s’il jugeait devoir nous sanctionner publiquement, nous resterions ici et vivrions nos vœux aussi fidèlement que possible en attendant de meilleurs jours, comme le fit Dom Gérard en 1974 quand il fut sanctionné pour avoir laissé un évêque conférer les ordres mineurs à des moines de son monastère encore naissant. »

    · « On nous a rapporté des indiscrétions inacceptables de la part du Chancelier en ce qui nous concerne. »

    · « Nous avons demandé et avons reçu la promesse d’entretiens privés, avant de les voir refusés par la suite. Nous avons reçu du Chancelier des exigences péremptoires qui contrastent étonnamment avec le ton des messages envoyés par l’Évêque. Nous avons demandé et avons reçu la promesse d’entretiens privés, avant de les voir refusés par la suite. Nous avons reçu du Chancelier des exigences péremptoires qui contrastent étonnamment avec le ton des messages envoyés par l’Évêque. ».

    [De telles déclarations ne m’étonnent guère car je peux témoigner que le chancelier Campo s’est rendu coupable de désobéissance et manquement à sa parole durant l’été 2017 contre notre famille. Il devait préparer avec moi, le père, des entretiens privés puis de les annuler prétextant que ses journées ne faisaient « que 24h ». Et il les a refusés en violation des consignes écrites de notre vicaire général. Nous attendons depuis bientôt 5 ans que l’agenda de ce pauvre chancelier se libère…]

    · « La déclaration du Chancelier aujourd’hui, qui nous est parvenue par un tiers, contient des éléments qui ne nous ont pas été communiqués, ainsi que de grossières inexactitudes »

    Je peux témoigner que les écrits du Chancelier Campo sont tellement légers voire farfelus qu’il s’est montré par écrit le 5 juillet 2017 capable de justifier qu’une mère de 4 garçons mineurs s’installe définitivement dans le péché contre le canon 1151 pour de simples motifs liturgiques et/ou de lieux de messe à Toulon (PJ en fin de lettre) : « Vous nous (sic) [(sic) car il déclare écrire de son initiative propre] demandez par ailleurs… »). Néanmoins le monastère Saint Benoit peut se féliciter de disposer d’un décret de la chancellerie, car nous n’en avons jamais reçu un seul contrairement aux dispositions explicites du canon 1153 §1. Mgr Rey et l’abbé Campo ayant redouté certainement que nous fissions appel de ce décret devant le dicastère compétent. Un tel refus d’ordination est d’autant plus surprenant que Mgr Rey est connu pour avoir ordonné un (des ?) prêtre(s) que son confrère de Vannes, Mgr Centène, avait refusé d’ordonner. Ce jeune prêtre, mal formé, à la théologie morale défaillante, notamment sur l’obéissance indiscrète de Saint Thomas, à défaut d’être perverse, dès les premières semaines, de son premier ministère de vicaire dans la paroisse de la Rode à Toulon s’est rendu coupable d’installer une de ses amies d’adolescence dans le péché chez l’un de ses paroissiens connu à Toulon pour ses engagements politiques discutables et hasardeux et pour sa morale défaillante. Ce jeune vicaire n’a pas hésité non plus à exiger de cette mère qu’il tenait sous son emprise de mentir à son époux et à ses enfants au sujet de la volonté de son évêque quant à la fréquentation de la chapelle Sainte Philomène de Toulon.

    Après avoir suivi les conseils d’un bon prêtre de Toulon et donc après avoir saisi Rome dans la forme prescrite, le Conseil Pontifical pour les Textes Législatifs, le 25 novembre 2019, a explicitement désigné Mgr Rey pour qu’il agisse conformément à l’unité familiale et il ne s’est toujours pas plié à la décision de Rome, se rendant ainsi coupable d’un acte schismatique.

    Nous témoignons au Frère Alcuin et à sa communauté notre soutien pour que le droit de l’Eglise et la morale élémentaire triomphe au sein de notre curie diocésaine dans sa chancellerie en particulier et jusqu’à la paroisse Saint Pie X de la Rode.

    http://www.monasterebrignoles.org/news/statement-communique

    • Et alors, c’est pas bien d’aller à Sainte Philomène ? C’est ce qu’a dit le “jeune vicaire mal formé, à la théologie morale défaillante” à la jeune mère qui vit dans le péché. Honte par conséquent à Mgr Rey, dûment chapitré, néanmoins coupable d’un acte schismatique. Non mais !

  33. Me revient en mémoire la terrible phrase finale de la prophétie de Saint François rapportée, entre mille autres choses concernant la vie et les enseignements de Saint François, par le moine anglais Lucas Wadding:
    …”car en ces jours-là, Notre Seigneur Jésus Christ ne leur enverra pas un vrai pasteur, mais un destructeur.”
    “B.P. Francisci Assisiatis Opuscula” per Fr.Lucam Waddingum (1623)

  34. L’avantage de notre époque covidienne, c’est que les choses sont de plus en plus claires. On a clairement détaché la laisse de la « bête de l’évènement » chère à Macron. Des instruments à son service se montrent sans aucune gêne : Schwab, Gates, Zuckerberg, Trudeau, Macron, Zelensky, Biden, Vend-des-Layettes, Bergoglio…tous sont à sa solde, tous veulent faire perdre le plus d’âmes possibles grâce au Mondialisme sauce LGBT+++. Au Vatican on concocte une nouvelle « messe » œcuménique sans consécration, ailleurs ce sont les vaccins ou la censure. Il va bientôt être très facile de s’y repérer. Et ceux qui veulent rester catholiques comprendront peut-être (enfin!) qu’ils ne peuvent pas le rester s’ils suivent en bêlant leur évêque FM:. et leurs curés vendus, comme ils le font depuis 1969? Que les très rares évêques intègres le comprennent (enfin!), et qu’ils désobéissent (enfin!) aux ordres iniques de Rome. Il est temps de se lever, avant que le rouleau compresseur ait fini de tout laminer.

  35. A la place de hurler sur Mgr Lefèvre à l’époque il fallait l’écouter et ne pas aboyer avec les loups, en fait il avait prévu ce qui allait se passer aujourd’hui. Et ceux qui ne sont pas contents à juste titre parce qu’on leur supprime des Messes St Pie V peuvent comprendre ce que c’est que d’être ostracisés par des évêques et un clergé à la botte parce que les fidèles de la FFSPX ne sont pas en communion avec l’Eglise. Mais je crois qu’ils préfèrent être en communion avec le Christ et son Eglise de toujours ( même s’ils reconnaissent le pape comme chef de l’Eglise) plus qu’en communion avec l’église de Bergoglio et d’une kyrielle de mitrés qui s’ils ont la Foi (et on peut parfois en douter) ils n’ont surement pas la charité. Et d’ailleurs leur messe protestante fait perdre la foi à bcp. Alors les fidèles de la FFSPX savent ce que c’est que de faire de la résistance , cela forme des hommes qui n’ont pas peur et ils essayent de se débrouiller comme ils peuvent pour avoir des lieus de culte et cela les aide bien à se soutenir les uns les autres

  36. Mes amis, c’est officiel Rome fait la chasse aux derniers bastion encore un peu trop catholique . voir le communiqué de Mgr Rey

    il faut prier et ne pas se laisser tromper par le malin, qui parlera de plus en plus depuis la bouche de Rome sous des apparences trompeuses, pour être en paix, il faut maintenant reconnaître que l’église institutionnelle est morte, elle ressuscitera avec le Christ comme cela nous est dit dans la catéchisme de l’Eglise catholique (§675 – 677 L’Épreuve ultime de l’Église).

    675 Avant l’avènement du Christ, l’Église doit passer par une épreuve finale qui ébranlera la foi de nombreux croyants”. La persécution qui accompagne son pèlerinage sur la terre” dévoilera le “mystère d’iniquité” sous la forme d’une imposture religieuse apportant aux hommes une solution apparente à leurs problèmes au prix de l’apostasie de la vérité. L’imposture religieuse suprême est celle de l’Anti-Christ, c’est-à-dire celle d’un pseudo-messianisme où l’homme se glorifie lui-même à la place de Dieu et de son Messie venu dans la chair “.

    677 L’Église n’entrera dans la gloire du Royaume qu’à travers cette ultime Pâque où elle suivra son Seigneur dans sa mort et sa Résurrection. Le Royaume ne s’accomplira donc pas par un triomphe historique de l’Église selon un progrès ascendant mais par une victoire de Dieu sur le déchaînement ultime du mal qui fera descendre du Ciel son Épouse. Le triomphe de Dieu sur la révolte du mal prendra la forme du Jugement dernier après l’ultime ébranlement cosmique de ce monde qui passe.

    Cela doit renforcer notre foi au lieu de l’affaiblir, car tout se passe comme prévue, nous entrons dans des temps ou le cœur de la foi sera attaqué par les institutions officiel de notre Sainte Eglise qui vont nous entrainer dans cette fausse religions .

    On voit Maintenant avec les pressions exercé contre le séminaire de Toulon à travers la suspension des ordinations que Rome va traquer tous ceux qui ne vont pas aller dans le sens de cette fausse religion humaniste et écologiste et mondialiste.

    De notre coté il ne faut pas rejeter le bébé avec l”eau sale du bain, nous ne devons pas tenter de trier le bon grain de l’ivrait . Par contre nous avons un devoir de pas boire cette eau sale, nous devons être lucide, alerte, sur ce qu’il se passe pour ne pas tomber.

    j’invite tous mes amis prêtes à réinstaurer la prière à saint Michel de Leon XIII qui était avant récité après chaque messe justement en prévision de ceux que nous vivons maintenant !

    tout ce qui se passe actuellement est prévue/permis par Dieu ce n’est que la suite du combat entre le Satan et Dieu .

    ne perdez pas la foi en la sainte Eglise mais ne succomber pas non plus au sirène qui vous entraine dans la abandon de la foi a travers la construction d’un monde soi-disant meilleur plus juste plus écologique, toujours plus etc.. le catholique ne désire rien d’autre que le retour du Christ dans sa Gloire et si prépare !

    • L’Antéchrist n’est pas un concept, un « pseudo messianisme” mais un homme en chair et en os, qui se fera passer pour le Christ et sera reconnu comme messie par les Juifs. La Tradition l’affirme ainsi que de nombreuses révélations privées au cours des siècles.

  37. Ils veulent tuer l’Eglise qui résiste et la vraie foi.
    La fidélité à Jésus, et à l’Eglise de presque deux millénaires, va pousser les derniers chrétiens lucides à désobéir à l’actuel Pape et à ses sbires.
    Mgr Lefebvre avait raison.

Publier une réponse