Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Institutions internationales

ONU-Femmes veut imposer le planning familial

Lu sur le blog de Jeanne Smits :

F "Mercredi dernier, organisé par l'Aspen Institute (qui est parrainé par Mary Robinson, Madeleine Albright et bien d'autres grands noms de la planète bien-pensante) un séminaire à Washington D.C. dans une série consacrée aux « 7 milliards » se penchait sur « La bonne gouvernance et le rendement-femmes ». Invitée d'honneur : Michelle Bachelet, ancienne présidente du Chili et directeur exécutif d'ONU-Femmes, et Vaira Vike-Freiberga, ancienne présidente de Lettonie. Il n'y a qu'une solution à l'explosion démographique (mais oui, on nous rejoue la Population Bomb d'Ehrlich qui s'était si lourdement trompé) : c'est de rendre la contraception plus accessible dans le monde en voie de développement, tel était le leit-motiv.

[…] Il ne s'agit évidemment pas d'apporter aux femmes qui n'ont pas accès aux soins de base que nécessite leur état, l'accès à des personnels qualifiés pour suivre grossesses et accouchements qui font partie de « ce que nous devons faire ». Non : il faut réduire le nombre de grossesses. On ne contestera pas l'intérêt d'assurer aux jeunes filles une scolarisation plus longue afin d'éviter les mariages forcés et les grossesses précoces… Mais l'objectif est idéologique : « Si on pense au planning familial, si une femme décide seule du nombre d'enfants qu'elle peut avoir, alors nous lui donnons le pouvoir de faire ce qu'elle veut », a expliqué Mme Bachelet devant une salle comble. Le planning familial étant à ses yeux un droit et surtout un « droit essentiel » – planning dans le sens de maîtrise artificielle de la fécondité. […]

La soirée était parrainée et financée « généreusement » par USAID, la Fondation des Nations unies, la Fondation David & Lucile Packard, la Fondation William & Flora Hewlett. Ce 13 septembre, un événement similaire se déroule à l'heure où j'écris à New York en marge de l'ouverture de la 66e Assemblée générale des Nations unies, organisé par le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) et National Geographic avec le soutien d'Aspen et de bien d'autres organisations gouvernementales ou non."

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services