Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

On veut chasser le Saint-Siège de l’ONU

Un article paru le 21 juillet 2007 dans The Economist et consacré à la diplomatie du Vatican affirmait, après deux pages toutes courtoises, que le Saint-Siège devrait :

"Renoncer à son statut diplomatique particulier et se définir comme ce qu’elle est, à savoir la plus grande organisation non-gouvernementale du monde".

Le 9 août, dans un entretien accordé au quotidien de la conférence des évêques d’Italie, Avvenire, Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les Etats, a déclaré :

"Évidemment, cette proposition est irrecevable ! […] Derrière la proposition faite au Saint-Siège de se transformer en simple ONG, on trouve probablement, en plus de l’incompréhension du statut juridique du Saint-Siège, une vision réductrice de sa mission, qui n’est pas sectorielle ou liée à des intérêts particuliers, mais universelle et comprenant toutes les dimensions de l’homme et de l’humanité. Voilà pourquoi l’action du Saint-Siège au sein de la communauté internationale est souvent un ‘signe de contradiction’. En effet, elle ne cesse d’élever la voix pour défendre la dignité de chaque personne et le caractère sacré de chaque vie humaine, en particulier les plus faibles, pour protéger la famille fondée sur le mariage entre un homme et une femme. Elle revendique également le droit fondamental à la liberté religieuse et encourage des rapports entre les hommes et entre les peuples fondés sur la justice et la solidarité.

Dans son action internationale, le Saint-Siège est toujours au service du salut intégral de l’homme, selon le commandement reçu du Christ. Rien d’étonnant à ce que l’on cherche à diminuer la portée de sa voix !"

L’idée de chasser le Saint-Siège de la communauté internationale n’est pas nouvelle. Régulièrement, des campagnes visent à exclure le Saint-Siège de l’Organisation des Nations Unies. La raison invoquée pour justifier l’expulsion est la même que celle avancée aujourd’hui par "The Economist": l’Église catholique est l’unique religion au monde à siéger à l’ONU comme observateur permanent. Un observateur bien encombrant…

Michel Janva

Partager cet article

2 commentaires

  1. Certains spécialistes devraient revoir leurs notions de droit international public. Le Saint-Siège ne peut qu’avoir un staut particulier car il est sui generis. Rien à voir avec les caractéristiques d’une ONG. Et bien sûr chacun sait que le Saint-Siège n’est pas non plus un Etat car c’est une entité différenciée de la cité du Vatican. Longue vie au Saint-Siège à l’ONU!!

  2. Le Vatican est un état libre et souverain et ses droits sont inaliénables.Va t’on chasser l’Arabie Séoudite sous prétexte qu’elle est le soutien de l’Islam mondial?
    L’ONU se veut une “Super et Contre-Eglise comme l’avait si bien décrit Pierre Virion.
    Les “Frères” n’aiment pas la concurrence, ni le rappel de la vérité.Le “Machin” ,comme disait De Gaulle, est une machine de guerre antichrétienne.Secouons nos sandales…

Publier une réponse