Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie / France : Politique en France

On ne peut pas abandonner quelqu’un qui est vivant

C'est la déclaration de François Bayrou sur Itélé à propos de Vincent Lambert :

"Ce qu'on voit, c'est un vivant, un vivant blessé, désarmé, mais quelqu'un qui n'est pas un mort prolongé, ce n'est pas de l'acharnement thérapeutique, je crois d'ailleurs qu'il ne reçoit pas des soins d'acharnement thérapeutique. On ne peut pas abandonner quelqu'un qui est vivant, même blessé, même diminué, même handicapé. J'ai voté la loi Léonetti (…) J'en parle avec beaucoup d'émotion car les plus fragiles parmi nous méritent aussi qu'on fasse attention et qu'on s'en occupe"

Après Charles Beibdeger, François Bayrou est (seulement) le deuxième homme politique français à prendre la défense de Vincent Lambert.

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

22 commentaires

  1. Nicolas Sarkozy est bien trop occupé à se regarder dans le miroir. Juppé attend l’opinion du Monde et du Nouvel Observateur et Fillon a peur de son ombre.

  2. Bravo à lui, il faut le reconnaître.

  3. Je dois reconnaître que Bayrou remonte dans mon estime en affrontant les meutes de chiens aux ordres.

  4. Honneur à lui. Il n’a rien à gagner avec une telle prise de position…

  5. Quel dommage que Bayrou n’ait pas été Bayrou,il serait président !

  6. Sarkozy est une fois de plus aux abonnés absents quand il s’agit de choisir entre sa conscience (s’il en a une) et son intérêt politique. Mais il est vrai que son électorat (essentiellement des beaux quartiers) ne s’intéresse qu’aux questions d’argent, de bourse et d’impôt…

  7. L’urgence médicale est en effet de ne pas l’abandonner sur son grabat mais de lui donner les mêmes soins que les plus de 1500 autres patients en état paucirelationnel ( lever au fauteuil, kinésithérapie et prévention des complications de décubitus, alimentation etc…): les médecins fidèles au serment d’Hippocrate ( le refus de l’euthanasie est toujours en vigueur) se devront d’évaluer son état sans se soucier d’éventuels conflits d’intérêts familiaux et d’hypothétiques directives du patient , dont le caractère opposable n’a pas encore heureusement force de loi…

  8. Moi qui étais très sévère vis a vis de lui je dis bravo et continuez ! Mouillez vous ! Charles le fait, des dirigeants de boite aussi… Tous a l’eau ! Qu’elle bouillonne….manif manif manif !!! Branle bas !!!

  9. Marine Le Pen, elle, avait dit sur France Info qu’elle ne voyait pas l’utilité de recourir à la CEDH”en-bonne-santé”, car le Conseil d’Etat avait fort bien statué… !!
    Alors, ne l’oublions pas dans les abonnés absents, à moins qu’un sondage ne lui montre qu’il faille changer de cap sur ce sujet !

  10. Après sa position sur la réforme du collège, un nouveau bon point à donner à François Bayrou.
    Je mets dans la marge : “en progrès ; doit continuer.”

  11. Un homme est accidenté de la route à 32 ane en perdant le contrôle de sa voiture. Il se rendait à son travail, lui l’infirmier de l’hôpital psychiatrique de Châlons-en-Champagne : il a consacré son mémoire de fin d’études à la maltraitance des personnes âgées.
    Un signe. Après la maltraitance qu’il vit avec certains confrères ou médecins, il doit subir l’acharnement sédatif de certains pour le faire mourir.

  12. Deux hommes politiques sur des dizaines de milliers! Merci à ces deux-là ils montrent leur courage en toute liberté de conscience.

  13. @ HS | 10 juin 2015 21:26:47
    Médecin, neurologue, travaillant dans un service de revalidation neurologique, je n’ai jamais vu jusqu’à présent un « invalide » demander la mort quel que soit son handicap. Ce n’est certainement pas l’attitude la plus fréquente des blessés graves de la vie.
    Mais il est arrivé plus d’une fois, que la famille, les propres enfants, fatigués et lassés lorsque l’évolution s’arrête, expriment clairement le souhait que « cela se termine ». Et j’ai dû plus d’une fois, outre le soutien au handicapé apparemment « stationnaire », soutenir le moral des proches. Soutenir aussi le moral de l’équipe soignante, infirmières, kinés, logopèdes, ergothérapeutes.
    Pour moi, un minimum de soins et de stimulation est toujours dû, quel que soit l’état d’évolution de la personne. Et si pour des raisons d’organisation ou de charge de travail, ou de longueur de séjour limitée administrativement, la personne doit sortir, il est toujours possible, en se fatiguant de trouver un hébergement adapté.
    Oui, je veux redire que pour moi, « soigner n’est pas tuer » et que « tuer n’est pas soigner », jamais.

  14. Merci Monsieur le Ministre. Je vous ai rencontré plusieurs fois (souvenez-vous d’un vol entre Toulouse et Paris), et pour être franc ai eu des doutes sur votre courage politique. Désormais je vous soutiendrai.

  15. Bravo à Bayrou!

  16. Les commentaires des lecteurs du SB, qui sont tous des médecins spécialistes, me feraient rire, si cette histoire n’était pas si tragique. “tout ce qui est excessif est insignifiant”. Prions pour Vincent Lambert et ses proches.

  17. Je vois des critiques sur le silence de Sarko, il est vrai très agaçant. Ceci dit, on peut aussi se souvenir que quand les médias réclamaient la mort pour Chantal Sébire qui lui avait écrit, quand quasiment tout le monde en France était pour qu’on l’achève, selon les sondages, Sarkozy avait fait montre de courage en disant que ses convictions personnelles s’opposaient à l’euthanasie. On aimerait en effet qu’il tienne encore de tels propos.

  18. Il reste encore un peu quelque chose de son éducation à M. Bayrou.

  19. Bravo!
    M Bayrou a du courage.
    Pour le reste! Sommes nous devenus des invertébrés ?? ?
    Hier soir à la TV le Dr ???a tenu des propos
    Scandaleux jusqu’à insulter les catholiques….
    Ce que personne ne ferait si Vincent était d’une autre religion ,
    Ça s’appelle de la christianophobie ?
    Réaction de l’Eglise?????

  20. “Quel dommage que Bayrou n’ait pas été Bayrou,il serait président !”
    Cela semble impossible, inconciliable. Un homme qui est président de la République, ou qui aspire à le devenir, ne peut pas être lui-même. “L’ascension sociale amène vers Satan”. Bayrou a dû composer et, volens nolens, se dévoyer pour mener ses campagnes. L’homme Bayrou s’est effacé derrière le politique, certes à un moindre degré que les trois évoqués plus haut.

  21. Ma fille veut faire médecine…Quand j’entends certains médecins j’ai honte pour cette profession !
    Quand je vois comment le patient en réa devient la chose des médecins et comment les proches sont mal tolérés j’ai encore plus honte !
    Quand je vois comment on ment au famille pour optimiser la rentabilité et tuer impunément j’en pleure !
    Demain il ne faudra pas dire personnel soignant mais abrégeant, plus médecine mais massassine !
    Et dire que c’est gens là se prennent pour des sauveurs de l’humanité et piquent les humains comme des chiens pour bientôt établir des pedigrees !
    Les eugénistes en rient dans leur tombe, pas moi !
    Quand la compassion disparaît l’homme retourne au règne animal…
    Si seulement la CEDH aussi pouvait être arrêtée aussi …

  22. Pourvu qu’il ne revienne pas sur sa déclaration ….

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique