Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France / France : Société

On n’a pas fini d’entendre parler de Samia Ghali

Minute estime que la défaite de Samia Ghali à la primaire PS de Marseille est en fait déjà une victoire :

G"Défaite provisoire donc.
Inéluctablement, les Menucci, Caselli
et autres Carlotti sont appelés
à disparaître ou à ne survivre qu’au
titre de la diversité
.
Ce qui s’est pas sé à Marseille ce
dimanche n’est que l’acte I de la tribalisation
politique de la France
. Les
primaires n’ont pas départagé deux
socialistes, mais le passé certain et
l’avenir possible. Et cet avenir a
grande gueule et mauvaise mine.

Samia Ghali connait ses classiques victimaires. C’est parce qu’elle
est Kabyle, femme et populaire
que la caste politicienne lui en voudrait.
Trop marseillaise pour plaire à
Paris. […] Ghali a tous les symptômes du
leader populiste caricaturé par la
gauche : narcissisme exubérant,
simplisme assumé, miettes de vide
jetées à la foule qui en jouit. Elle est
son propre objet politique. Un objet
en devenir. Qu’elle se rallie provisoirement
ou pas à Patrick Mennucci n’est qu’une étape à respecter
ou à brûler. Elle peut attendre, enkystée dans l’appareil socialiste
marseillais, ou entrer bientôt en
rupture avec son parti.
Elle sait désormais qu‘une candidate
populiste arabe à Marseille,
cela pèse d’ores et déjà aux alentours
de 10 %.
De quoi mettre à la
diète électorale Mennucci. De quoi
faire réélire jusqu’à son centenaire
Jean-Claude Gaudin ou permettre
à Stéphane Ravier, le candidat du
Front national, de se faufiler au second tour en récupérant l’électorat
du Tout-sauf-Gaudin. […]

C’est
toute la complexité du phénomène
naissant, au-delà d’ailleurs de la
personne même de Samia Ghali,
qui, derrière le masque de la gauche, de ses éléments de langage, de
ses codes et de ses marottes, remet
en première ligne les réalités identitaires.

Samia Ghali a le même âge que
Marine Le Pen. […] Mais
toutes les deux incarnent aujourd’hui,
d’une certaine manière, les
deux faces du destin français.
Qu’on s’en réjouisse ou pas, ces
deux femmes, l’Européenne bretonne et la Maghrébine kabyle, effacent
la vieille classe politique. Que le
fonds doctrinal véhiculé par Marine
Le Pen tienne parfois plus de la
IIIe République que d’une VIe à fonder,
ou que Samia Ghali ne soit que
le premier réceptacle d’un vote ethnique
qui cherche son Mandela, ne
change rien à la réalité de la perception
qu’en ont leurs électeurs.
Elles sont la rupture avec cinquante
années d’échecs qui annoncent
une débâcle totale. Ne seraitce
qu’à ce titre, on n’a pas fini d’entendre
parler de Samia Ghali."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Je pense que le succes de Mme Ghali n est pas seulement dû au “vote ethnique” mais à ses idees. Bien qu etant Breton , catholique et de droite, je la trouve interessante. Sur les questions de securité notamment elle est beaucoup plus lucide que ses collegues socialo-bobos, envisageant de recourir à l armee dans les cités, idee à faire faire un infarctus à Cecile Duflot, ou comprenant les sentiments de ses administrés hostiles aux Roms, chouchoux de la gauche bien pensante. Mme Ghali, issue des quartiers difficiles, est plus realiste que ses camarades bobos pour qui tout va tres bien Madame la Marquise.
    Samia Ghali est plutôt sur la ligne Valls que sur la ligne Taubira, ça plaît aux electeurs.
    Mme Ghali semble bien intégrée, ne s habille pas comme au bled et a epousé/vit avec un Français issu de la France.

  2. Et le serpent dans le pommier susurrait fait confiancesssssssssssssssssssssetc.

  3. « … ou que Samia Ghali ne soit que le premier réceptacle d’un vote ethnique qui cherche son Mandela » écrit Minute. Cette référence est malvenue : En effet, Mandela était sur la terre de ses ancêtres depuis des millénaires sans doute. J’oserais dire qu’il était un « gaulois » d’Afrique du Sud.
    En revanche, Samia Ghali fait partie des nouveaux arrivants qui n’ont rien à voir avec un Mandela mais comme elle ne peut pas non plus se réclamer de de Gaulle…
    Note : Le commentaire qu’a écrit professeur Tournesol ci-dessus est intéressant. Samia Ghali n’a effectivement pas que des mauvaises idées. Dommage qu’elle soit socialiste. Mais il y a aussi des kabyles bien sympathiques. Ne pourrait-elle pas se rapprocher de Stéphane Ravier qui est donné à 25 % … Tonton, pourquoi tu tousses ?

  4. c est la dati de gauche, sont seul combat est contre le front, donc les Français de souche
    donc à combattre

  5. Samia Ghali est :
    – maire du 8ème arrondissement de Marseille;
    – conseillère municipale;
    – sénatrice des Bouches-du-Rhône depuis 2008.
    Elle a été vice-présidente du conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur de 2004 à 2010.
    Elle est mariée à Franck Dumontel, directeur de cabinet du président de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (ca peut aider).
    Elle est mère de quatre enfants. Elle est bien issue des quartiers nords (la cité Bassens).
    Néanmoins le couple a acheté et vit dans une maison sur les hauteurs du quartier du Roucas Blanc, qui domine la Corniche, un des plus beaux et des plus chers quartiers de Marseille.(http://www.bakchich.info/france/2012/08/31/samia-ghali-revolutionnaire-61631).
    Attention, si elle est kabyle, comme semble le dire l’article, elle n’est donc pas arabe.
    Ceci dit, son discours semble plus ethnique que socialiste …

  6. Primo:Samia Gahali est Marseillaise et non pas Kabyle! C’est vous qui faites dans l’ethnisme.
    Deux, si vous parlez de l’origine des parents, se sont les Aures donc Chaoui et pas du tout kabyle.
    trois: pourquoi parlez vous de “populisme arabe”? Pour Le pen parlez-vous de populisme breton? ou de populisme grec pour Bruno Mégret?

  7. Primo:Samia Gahali est Marseillaise et non pas Kabyle! C’est vous qui faites dans l’ethnisme.
    Deux, si vous parlez de l’origine des parents, se sont les Aures donc Chaoui et pas du tout kabyle.
    trois: pourquoi parlez vous de “populisme arabe”? Pour Le pen parlez-vous de populisme breton? ou de populisme grec pour Bruno Mégret?

  8. et elle est plus agréable à regarder que son faux frère

  9. les socialistes “de PARIS” n’ont pas voulu une femme et une militante issue de la diversité . le contraire de ce qu’ils disent dans leur bla bla

  10. Chat..oui?

  11. À une Cécile Duflot “gauloise”, je prefere une Samia Ghali.
    @cad
    la rue Solferino veut bien d une femme diverse à condition qu elle respecte la doxa socialiste. Samia Ghali derange car elle ne donne pas dans l angelisme et est accusee de populisme. Je lui souhaite de quitter le PS et d aller voir ailleurs.

  12. elle n’est qu’habile, rien de plus.

  13. Je vous conseille l article de Dominique Jamet sur Bd Voltaire, concernant Samia Ghali. (je ne sais pas faire le lien)

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services