Bannière Salon Beige

Partager cet article

« On m’a donné l’ordre d’être très sévère avec La Manif pour Tous, très sévère avec les gilets jaunes mais pas dans les banlieues »

France : Société / Vidéos

Témoignage d’un policier sur Sud Radio :

Partager cet article

13 commentaires

  1. Fort au faible et faible au fort.

  2. Ces gens n’ont aucune excuse (hormis la lâcheté). Quand on fait un métier inique on démissionne.

    Que les bourgeois adorateurs de képis républicains passent leur chemin, je ne leur répondrai pas.

  3. Bien d’accord avec Dhaussy, on n’est pas obligé d’obéir aux ordres des débiles mentaux au pouvoir

    • Tout comme vous , cela reste noir . Et tout comme vous , je suis du même avis que D’Haussy . Ne reste à ce systeme que sa garde pretorienne, même s il la méprise au plus profond de lui même.

  4. c’est curieux on ne peut pas voir la vidéo, la police politique de jupiter a déjà sévi?

  5. Le règlement de discipline générale des Armées stipule dans son article 7, dernier paragraphe :

    “Le subordonné ne doit pas exécuter un ordre prescrivant d’accomplir un acte manifestement illégal ou contraire aux règles du droit international applicable dans les conflits armés et aux conventions internationales en vigueur pour la France.”

    Pourquoi la Police, à l’instar de la Gendarmerie soumise à ces prescriptions’ ne les applique pas aussi ?
    Il est indéniable que l’on a aligné les VBRG sur les Champs-élysées et autour des points sensibles de Paris face aux Gilets jaunes, mais qu’on n’en a pas encore vu intervenir dans les enclaves musulmanes. Il est vrai que si cela devait arriver, il faudrait armer les tourelleaux avec les AANF1 et quantité de munitions traçantes en soute : cela permettrait de répondre aux tirs de mortiers des fedayin…

  6. Je me demande jusqu’à quand ces flics dont le moral n’est pas forcément au beau fixe vont continuer à obéir bêtement aux ordres des maquereaux qui les dirigent ?

    • D’autant plus étonnant que, pour ce qui concerne au moins les Gilets jaunes, les policiers de bases, CRS, gendarmes me semblent plus proches des GJ que d’une certaine bourgeoisie dirigeante, même si celle-ci est plutôt à gauche, mais méprise les “sans-grade” et les faibles.

  7. trente ans donc de deux poids deux mesures !

  8. En mai 68, les forces armées, y compris les conscrits en formation toutes armes, étaient en alerte 5 minutes, c’est à dire que les conscrits devaient être prêts à sauter dans les camions dans les 5 minutes, pour monter sur Paris. Pour en avoir été (et nous dormions en rangers !), je peux vous affirmer que nous aurions été prêts à vider nos chargeurs sur les Cohn-Bandits et autres, sans aucun état d’âme !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services