Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

On a tué un homme handicapé et sans défense, parce qu’il est handicapé

On a tué un homme handicapé et sans défense, parce qu’il est handicapé

D’Aude Dugast :

Chers amis de Vincent,

Vincent nous a quittés hier.

Il est parti vers le Père, vers 8 heures du matin.

Nous sommes sidérés, au sens propre du terme.

Cette mise à mort délibérée de Vincent n’est pas un acte médical mais un acte barbare, paré de fausse vertu de compassion (comme dirait Bernanos : les hommes de ce temps ont le cœur dur mais la tripe sensible).

Aujourd’hui sous nos yeux, la médecine française bascule dans une nouvelle ère.

On a tué un homme handicapé et sans défense, parce qu’il est handicapé.

Avec la bénédiction des juges et des législateurs.

Comme disait le Pr Lejeune, « les initiales IVG ont une signification terrible : Interruption d’une Vie Gênante. Et l’âge n’y fait rien. Les vieillards sont aussi menacés que les plus jeunes. »

Nous y sommes.

Les innombrables prières, Messes célébrées dans le monde, journées de jeûne, n’ont pas sauvé Vincent. C’est mystérieux.

Mais la foi nous dit qu’elles ont porté et porteront un fruit incalculable, selon le plan de Dieu. Ces prières l’ont sûrement aidé dans le Grand passage, et soutiennent sa famille. Je ne doute pas qu’elles participent aussi au redressement moral de la France… Et la situation est telle, qu’on ne peut plus arrêter de prier…

Je vous dis un immense MERCI pour votre présence aux veillées à Paris, et votre communion dans la prière, et pour tous vos messages qui faisaient si plaisir aux parents de Vincent. Et un MERCI tout spécial aux enfants qui se sont associés, nombreux, à nos prières et parfois en jeûnant, pour sauver Vincent.

L’heure est maintenant au recueillement.

Avec toute mon amitié

Aude Dugast

Nous vivons un changement civilisationnel dont le moteur est culturel. La famille dite traditionnelle - qui est simplement la famille naturelle - diminue massivement en nombre et en influence sociale. Le politique est de plus en plus centré sur la promotion de l’individualisme a-culturel, a-religieux et a-national. L’économique accroît des inégalités devenues stratosphériques et accélère et amplifie le cycle des crises. L'Église est pourfendue; clercs et laïcs sont atterrés.

Une culture nouvelle jaillira inévitablement de ces craquements historiques.
Avec le Salon Beige voulez-vous participer à cette émergence ?

Le Salon Beige se bat chaque jour pour la dignité de l’homme et pour une culture de Vie.

S'il vous plaît, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

4 commentaires

  1. Nous avons et moi le premier, laisser cet homme mourir car nous n’avons plus aucune volonté d’aller de l’avant pour le bien commun. Nous avons enterré nos convictions religieuses par confort et lâcheté.

    Pour rappel :

    Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas communiste.
    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je n’ai rien dit, je n’étais pas social-démocrate.
    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai rien dit, je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester

    Martin Niemöller, pasteur allemand .

    Bientôt nous serons privés de notre droit à mourir dignement.

  2. Les innombrables prières, Messes célébrées dans le monde, journées de jeûne, n’ont pas sauvé Vincent. C’est mystérieux.
    Que SA volonté soit faite, c’est tout.
    Par contre pourquoi Notre Seigneur a t’il tant tardé pour appeler Vincent à lui?

  3. Pour nous laisser le temps (Lui a qui le temps n’est rien) de nous “mobiliser” pour prier ! Non nous n’avons pas été exaucés parce que probablement que notre Vincent avait fini sa “partie”.
    Pour nous laisser le temps de nous souvenir qu’il y a Dieu à qui nous pouvons nous adresser et tous les Saints et Saintes à commencer par la Très Sainte Vierge Marie.
    Pour leur laisser le temps de revenir à d’autres dispositions (je parle de tous ceux qui par leur silence actes et paroles) ont tué Vincent Lambert.
    Alors le Bon Dieu nous a, à tous, laissé le temps pour nous convertir, pour prier, pour pardonner.
    Est-ce que nous écoutons le Ciel lorsque, dans sa grande bonté, Il nous prévient ? va jusqu’à favoriser certaines personnes d’Apparitions ? Est-ce qu’elles sont écoutées ? NON ! Alors pourquoi le Ciel devrait nous écouter ?
    Mais gardons l’ESPERANCE car nos prières, jeûnes et sacrifices serviront … à ce que Dieu VOUDRA !

  4. Merci balaninu20, c’est cela…bien clairement et gentiment dit.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Allons-nous laisser la culture de mort triompher ?

JAMAIS

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique