Oh le bel amalgame

Et c'est Libération qui rapporte ce propos d'une salariée du PS au siège national du PS, qui compare les casseurs et les défenseurs de la famille :

«C’était le jour du 49.3, des petits groupes de gens étaient venus s’amasser aux grilles pour nous insulter. Des gens arrogants, menaçants et violents. Vers 21 heures, les forces de l’ordre sont intervenues pour dégager la rue. Nous étions seulement trois salariés dans les murs, pris entre les jets de lacrymo. Je n’ai jamais connu ça. Ce qui m’inquiétait, c’était de parvenir à rentrer chez moi pour m’occuper de mes enfants, car j’ai vite compris que plus aucun taxi ne viendrait par ici… Cette violence-là m’a rappelé celle des anti-mariage pour tous. Quand on est en démocratie, faire de la politique, cela ne peut pas être s’exposer à des violences.»

Elle n'a jamais connu ça mais ça lui rappelle La Manif pour Tous. Ben voyons.

Laisser un commentaire