Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Oh le bel amalgame

Et c'est Libération qui rapporte ce propos d'une salariée du PS au siège national du PS, qui compare les casseurs et les défenseurs de la famille :

«C’était le jour du 49.3, des petits groupes de gens étaient venus s’amasser aux grilles pour nous insulter. Des gens arrogants, menaçants et violents. Vers 21 heures, les forces de l’ordre sont intervenues pour dégager la rue. Nous étions seulement trois salariés dans les murs, pris entre les jets de lacrymo. Je n’ai jamais connu ça. Ce qui m’inquiétait, c’était de parvenir à rentrer chez moi pour m’occuper de mes enfants, car j’ai vite compris que plus aucun taxi ne viendrait par ici… Cette violence-là m’a rappelé celle des anti-mariage pour tous. Quand on est en démocratie, faire de la politique, cela ne peut pas être s’exposer à des violences.»

Elle n'a jamais connu ça mais ça lui rappelle La Manif pour Tous. Ben voyons.

Message URGENT de Guillaume de Thieulloy

Cher ami lecteur
allons-nous manquer d’espérance ?
Vous et moi souhaitons de toutes nos forces que le mur de la culture de mort s’effondre.
Le Salon Beige participe à cette tâche selon ses capacités. Mais nous ne pouvons rien faire sans votre générosité.

S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

19 commentaires

  1. Quand elle dit “faire de la politique, cela ne peut pas être s’exposer à des violences” elle a raison… faire de la politique ces dernières décennies, c’est exposer le peuple à toutes les violences, nuance.

  2. Plus ça va, plus je me demande qui il faut craindre davantage :
    les islamistes dégénérés ou ces gauchiasses décérébrés ? …

  3. Ah les belles barricades de la Manif pour Tous, sur le Champ de Mars, avec les morceaux de pelouse
    Sacrés socialos ! Ils finissent par croire à leurs mensonges !

  4. Apparemment être salariée du Parti Socialiste n’immunise pas des vermoulures intellectuelles du Socialisme.

  5. Pauvre demeurée… Il n’est de pire aveugle que ceux qui ne veulent pas voir ! Et comme toujours avec la gauche : la démocratie, c’est réservé uniquement à la gauche ! Ceux qui ne sont pas de gauche ne méritent pas la démocratie…
    Les militants et les derniers soutiens du PS vont-ils un jour ouvrir les yeux ?

  6. Ben oui, elle parle des violences envers les manifestants LMPT… rappelez-vous… Manuel Gaz et sa répression aux gaz, Nicolas Bernard-Buss tabassé par la police, Samuel Lafont poignardé, l’agression d’Albéric Dumont, les Veilleurs molestés, les insultes envers les militants LMPT etc etc etc

  7. Moralité : quand une salariée du PS parle aux lecteurs de Libé, le mensonge est roi, et il faut sans doute être lecteur de Libé pour le gober (plus c’est gros…) :=)

  8. “rentrer chez moi pour m’occuper de mes enfants”
    Cette dame tient à ses enfants, mais pas à ceux des autres. C’est d’un grand égoïsme. Car en s’en prenant à la Manif pour tous, on en déduit qu’elle est contre les droits des enfants à avoir un père et une mère. On devrait lui offrir “Sans Famille” d’Hector Malot ou “Oliver Twist” de Charles Dickens.
    https://www.youtube.com/watch?v=hhMvz6y0Ao0
    Et elle est socialiste ! Le fascisme lui au moins n’est pas orphelin, son père est le socialisme.

  9. “une salariée du PS au siège du PS” que voulez vous dire de plus ! Quand même pas lui demander une justesse d’analyse? Sans même parler de simple honnêteté.

  10. Elle parle de la violence des policiers durant les manif pro famille et non de la violence des manifestants.

  11. Mais elle n’osera pas dire que ces casseurs étaient à la solde (moyennant grosses et bonnes finances) du gouvernement afin de décrédibiliser les mouvements contre la loi travail.

  12. Plus ça va, plus je me demande qui doit être le plus craint :
    les islamistes dégénérés ou ces gauchistes décérébrés ?

  13. Il était une époque où faire de la politique même à la Chambre s’exposait plus à des violences qu’aujourd’hui.
    A l’époque d’un Léon Daudet par exemple où on appelait un chat un chat et où les substantifs dont on affublait les députés n’étaient pas des insultes mais des diagnostics.

  14. Ce mardi sur Europe 1 emission de JM Morandini. Ian Brossat (PCF Paris) dit que les Manifs pour Tous ont été un déferlement de violence et de destructions. Il n’avait jamais vu ca. Le député LR en face acquiesce…

  15. @gipsy: oui, elle t était presque, à quelques mots près…. Elle aurait dû dure: cette violence me rappelle celle utilisée contre les opposants à la dénaturation du mariage.

  16. Les c.. s, ça ose tout …. Les bécasses aussi ( je reste poli, mais ça rime☺)

  17. Elle a raison, la môme ! il y a bien un parallèle à faire : quant au traitement de ces manifs par le Gouvernement… mais il n’y avait pas de casseurs dan les rangs de la Manif pour tous.
    La preuve que, dans l’esprit de nos bons socialistes, quand le peuple n’est pas d’accord, c’est quand même eux qui ont raison et ils imposent leurs “vérités” par tous les moyens.

  18. A force de dire n’importe quoi en toute impunité et de vivre dans cette bulle, les gauchistes finissent par s’auto-conditionner et sans doute par croire à leurs propres mensonges. Il faudrait presque faire une THÈSE là-dessus.

  19. Elle n’a jamais connu ça,elle aurait du vivre entre 40 et 44!Pauvre minable de socialiste.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services