Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

OGM : le cinéma de l’Assemblée nationale

D’Yves Daoudal :

"Le vote à une voix de majorité de la motion de procédure communiste, hier à l’Assemblée nationale, fait naturellement les délices de la presse. Jean-François Copé n’a pas réussi à mobiliser ses troupes, et le « vote solennel » du projet de loi OGM, dans un hémicycle dégarni, a tourné en eau de boudin. Les éditorialistes ne vont pas plus loin que la mousse politicienne, dont ils se repaissent à satiété.

Mais tout cela est dérisoire. Le gouvernement a aussitôt convoqué la commission mixte paritaire, qui se réunira dès cet après-midi. La commission arrêtera un texte, celui qui a été voté au Sénat, et les deux chambres le voteront à la fin du mois. Ce texte sera voté, parce qu’il s’agit purement et simplement de la transposition de deux directives européennes, et que la France, soumise à l’Europe, n’a pas d’autre choix que de les adopter. Ces directives sont déjà anciennes et Bruxelles fait pression depuis longtemps pour qu’elles soient appliquées en France."

Il s’agit des directives européennes 98/81 et 2001/18. Les députés opposés aux OGM doivent dénoncer ces directives de l’UE pour espérer être crédibles. Sinon, ce n’est que du cinéma parlementaire.

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

3 commentaires

  1. Il faudrait aussi dénoncer les conséquences catastrophiques de l’utilisation des OGM.
    Dans son livre « Le monde selon Mosanto », Marie-Monique Robin nous offre un récit apocalyptique de la culture des OGM. Et des méthodes de gangsters employées en toute impunité par leurs fournisseurs, principalement Monsanto.
    Qu’il s’agisse du coton en Inde, du colza aux USA, du blé ou de l’hormone de croissance, aucunes des promesses miraculeuses annoncées n’ont été tenues.
    Le schéma est partout le même : après un courte période de réussite, la quantité d’herbicide augmente mois après mois, les rendements diminuent, les produits dégénèrent en devenant monstrueux. Finalement toute bio-diversité a disparu et aucune marche arrière n’est possible, la terre étant devenue stérile. Ajoutons le grand nombre de maladies graves, voire de morts, causées par la dispersion des pesticides et des gênes.
    Le seul bénéfice est pour les vendeurs d’OGM qui interviennent à chaque étape de ce processus.
    Contrairement à ce qu’on voudrait nous faire croire, les OGM ne marchent pas. Ils ne sont qu’une machine à faire du fric. Il n’est donc pas étonnant que l’Europe, en dépit des résultats des cultures en cours, en soit un chaud partisan.
    Mais, ne nous y trompons pas. A terme, c’est l’ensemble des terres cultivables de la planète qui sont vouées à la stérilisation ,dans le cadre de la dictature mondiale de quelques entreprises qu’il n’est pas excessif de qualifier de criminelles.

  2. un peu tard pour dénoncer des directives de 98 et 2001 ! Ces députés auraient dû réagir avant ; la moindre des choses, quelques soient leurs choix, seraient qu’ils connaissent les procédures juridiques communautaires comme nationales ; Y. là, c’est raté ; Daoudal, comme d’autres, a raison ; les 2 directives seront forcément transcrites, sinon il y aura dicrimination avec les autres Etats membres ; la messe est déjà dite

  3. Ca fait 5000 ans que l’homme manipule les gènes en le faisant au hasard. Et c’est au moment où il sait exactement ce qu’il fait qu’il faudrait l’interdire ? Laissons aux darwiniens le refus du dessein intelligent.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services

 

Pendant le confinement, le combat ne s'arrête pas.

Le Salon beige a besoin de votre aide pour défendre les principes non négociables!