Bannière Salon Beige

Partager cet article

Médias : Désinformation

Octobre noir pour les médias

Lu ici :

"France Télévisions, Ouest-France, Lagardère Active, Courrier International (groupe Le Monde)… Octobre est particulièrement sombre pour l'emploi dans les médias
en France. En compilant les annonces récentes, c'est au moins un
millier d'emplois qui sont menacés. (…)

La tonalité générale est sans appel : "C'est catastrophique",
s'alarme le Syndicat national des journalistes (SNJ). Sur l'ensemble de
l'année 2013, au moins 1 500 emplois ont été supprimés ou sont menacés
de l'être, selon les annonces recoupées à partir de sources de presse (…)."

Nombre d'emplois menacés ou supprimés dans les médias en 2013 :

  • Lagardère Active : 383 (soit 10,24 % des emplois)
  • France Télévisions : 361 (4,08 %)
  • Nice-Marin : 200 (20 %)
  • Sud-Ouest : 140 (13,85 %)
  • Ouest-France : 137 (9,13 %)
  • L'Union : 87 (24,72 %)
  • Le Figaro : 80 (8,89 %)
  • Express-Roularta : 75 (10 %)
  • Courrier International : 22 (27,85 %)
  • Le Nouvel Obs : 20 (8,33 %)
  • Journaux du Midi : 18 (1,88 %)
  • Marianne : 10 (13,70 %)
  • Dijonscope : 9 (100 %)
  • Marie-Claire : 8 (1,60 %)
  • Newsring : 7 (50 %)

Les subventions vont-elles fondre aussi ?

Partager cet article

22 commentaires

  1. Soit les journaux reprennent les dépèches AFP, soit ils spéculent sur ce qu’il pourrait se passer(regardez le nombre d’articles où la news est au conditionnel),
    soit ils commentent de manière politiquement correcte et asseptisée…
    Donc on ne les lit plus.
    Les vraies news sont sur internet, et les commentaires sont plus marrants dans les débats audiovisuels.

  2. c’est que la vraie information se trouve ailleurs, sur le net

  3. Ca, les journaleux l’ont bien cherché ! Ils votent presque tous à gauche et ne cessent de faire de la propagande marxo-homo-immigro-socialiste. Et ils viennent se plaindre avec ça …

  4. Pauvres merdias ! C’est l’automne, saison où la chasse d’eau est tirée !

  5. … juste récompense de leur idéologie. La France en a tout simplement assez de la pensée unique et subventionnée.

  6. C’est le fruit de la désinformation et de la manipulation de l’information par les merdiacrates.
    La technologie nous permet de nous passer de leurs avis et opinions radicalement opposés à la vérité.
    Pour ma part, je ne suis pas prêt à supporter à nouveau leurs mensonges.

  7. Amis défenseurs de la France, continuez votre boycott du système médiatique. Les arbres asséchés tomberont, les buissons vigoureux renaîtront.

  8. Mais qui peut les plaindre ?

  9. On n’a pas des infos valables avec 99% de gauchistes contrôlant les médias subventionnés !
    Pourquoi acheter un journal/magazine qui ressasse les mêmes clichés éculés durant 30 ans, alors qu’on est déjà otages de la redevance qui sert à entretenir des imposteurs haineux méprisant les blancs et détestant les chrétiens, en France ?
    Boycottons ces vampires à propagande en refusant d’acheter ou même de lire gratis leurs incessant matraquage idéologique.
    Exigeons la fin des subventions aux médias, tant qu’il n’y aura pas d’égalité d’accès à ces postes pour 80% de chrétiens blancs correspondant à la réalité de la population.
    La presse libre ne peut pas exister avec 99% des postes monopolisés par les juifs/gauchistes.
    [Un conseil : préférez l’emploi d’expressions comme “la quasi totalité”, “la plupart”… aux chiffres si vous voulez parler de quantités à la louche. Par exemple, ce ne sont pas 99% mais 74% des journalistes qui votent à gauche, d’après un sondage réalisé en 2012. Cela fait quand même une différence.
    L.T.]

  10. le Figaro qui s’est curieusement gauchisé , avec un peu d’intelligence aurait pu en faire ses choux gras

  11. L’overdose de désinformation touche beaucoup de gens, c’est évident.
    Les journaleux ont creusé leur tombe, mais ils refuseront de le voir et diront que c’est l’évolution inévitable de la technologie…
    C’est peut-être vrai pour les plus jeunes, mais complètement à côté de la plaque pour les lecteurs plus âgés, qui ne se sont pas mis si spontanément que ça à Internet…
    Vive le Salon Beige et toute l’information alternative de qualité!

  12. Donc, pour hâter ce que vous demandez, Laurent Petit, une seule chose à faire afin de mettre en accord nos actes et notre pensée : ne plus acheter aucun journal papier “d’Etat”

  13. Snif, c’était pourtant bien le papier journal… Ca pouvait servir à des tas de choses à la maison…

  14. Enfin une bonne nouvelle !!! !!! !!!
    Ces merdias de “gauche et de droite” sont tous des professionnels du mensonge, de l’hypocrisie, …, …, …, … … … et sont des collabos de toutes les cultures de mort !!! !!! !!!
    Ils crachent sur Dieu, la Famille, la France, les Métiers depuis leurs créations.
    Ceci protégé par le système ripoublicain anti-français.
    Un seul exemple : les avantages fiscaux qu’ils ont !!! !!! !!!
    Tout ira beaucoup mieux quand les Français auront cassé toutes leurs téléintoxications, radiointoxications et ne se saliront plus les yeux, les mains, et l’esprit avec tous ces sous-torchons de presse !!! !!! !!!
    De plus, cela respectera la nature moins de dépense d’energies: électrécité, papiers, encre, … … …

  15. Le syndicat du journalisme vient pleurer ? Il serait bon de leur rappeler:
    1/ Que leurs journaux ressemblent à des copier-coller de dépêches AFP, et qu’ils ne sont plus capables de faire de vrais articles de fond.
    2/ Que la désinformation ou leur silence sur tout un tas de sujets leur ont fait perdre la confiance des Français. Les gens vont donc se ré-informer ailleurs, là où des blogueurs, eux, font un vrai travail de recherche et d’information.
    3/ Que c’est la crise et que les Français taillent dans les dépenses les plus accessoires. Et que leurs journaux, vue l’absence réelle d’information deviennent de plus en plus accessoires à ces Français !
    Les médias sont des parasites menteurs, qui bénéficient d’ailleurs de certains avantages fiscaux auquel le gouvernement ne touchera visiblement jamais. Alors vu la branlée de nouvelles taxes et impôts que nous subissons, ils ferraient mieux de se taire. Quand leur régime d’imposition sera identique à celui de la majorité des Français on en reparlera.

  16. @clau :J’en profite pour rebondir sur votre remarque, vous citez le figaro, ce quotidien trompe un grand nombre de lecteurs, j’en ai pour preuve, sur la version du net, une grande quantité de mes commentaires respectant la charte sont censurés apparemment pour délit d’opinion, dans le même temps je constate la publication d’agression parfois d’injures de la part d’internautes représentant une mouvance anticatholique et hostile à l’identité française, d’où ma conclusion ; tant que le peuple dit « de droite » gardera ce journal comme référence, rien ne changera. Je ne m’étends pas sur les articles très orientés bobos gauchos, certains journaux affichant clairement leurs positions en deviendraient presque « sympathiques”.

  17. Surprenant. Les médias ne cessent de nous seriner que tout va bien ! Dès lors, comment est-ce possible ?

  18. Et encore sont ils grandement protégés par l’État c’est dire leurs incuries. Car eux arrivent à couler malgré le protectionnisme étatique en leur faveur.

  19. Ce grand nettoyage aurait eu lieu beaucoup plus tôt si le système mafio-républicain n’avait tenté d’arrêter l’effondrement de la presse papier par le versement de subventions indues.

  20. Répéter à longueur d’année les messages de l’AFP et encenser le pouvoir n’est apparemment pas suffisant pour garder son job.

  21. ALLONS, ALLONS !!!!
    Tout cela est IMPOSSIBLE puisque le chômage va baisser…

  22. Et c’est tant mieux !!!!!!
    Idem pour les agences de publicité !!!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services