Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie / Non classé

Occupation illégale du chantier du site Notre Dame des Neiges à Saint Pierre de Colombier

Occupation illégale du chantier du site Notre Dame des Neiges à Saint Pierre de Colombier

Une quarantaine de “zadistes”, soutenus par le mouvement extrémiste extinction Rebellion, ont envahi le chantier de la chapelle de l’Immaculée Conception de Saint Pierre de Colombier où réside la Famille Missionnaire de Notre-Dame, porteuse du projet. Voici un extrait de leur communiqué :

Ce samedi 13 juin, aux environs de 13 heures 30, le chantier du site Notre Dame des Neiges, à Saint Pierre de Colombier, a été occupé illégalement par des manifestants, dont plusieurs sont cagoulés. Les accès de cette propriété privée ont été barricadés, et des barrières de chantier endommagées. Cette occupation est totalement illégale et contraire aux lois de la République française. Nous la réprouvons avec la plus grande fermeté.

Dans l’après-midi, Madame le Préfet de l’Ardèche s’est rapidement rendue sur place, et a convoqué la Famille Missionnaire de Notre Dame, en présence du Maire. Nous avons accepté un dialogue avec les occupants. Une délégation de six personnes représentant les opposants au projet de construction est venue, dont des membres des « Amis de la Bourges ». Après plus de deux heures de dialogue, la proposition faite par Madame le Préfet et acceptée par la Famille Missionnaire de Notre Dame de tenir une réunion de conciliation dans le courant de la semaine prochaine a été refusée par les opposants.

Ceux-ci ont prétendu qu’il n’y avait pas de lien entre les « Amis de la Bourges » et les occupants du terrain. Sur la page Facebook des « Amis de la Bourges », on peut pourtant lire un appel à constituer une ZAD, appel basé en bonne partie sur des motifs religieux et idéologiques. Par ailleurs, le chantier, avec la passerelle en cours de construction, est dangereux, et nous déclinons toute responsabilité en cas d’accident causé par cette intrusion illégale.

En conséquence, La Famille Missionnaire de Notre Dame a officiellement demandé à Madame le Préfet l’expulsion des occupants du terrain.

Nous demandons que nos droits soient respectés, ainsi que les lois de la République, qui sont actuellement bafouées. Nous remercions les représentants de l’État et les forces de l’ordre pour leur travail et le maintien du calme qu’ils assurent. Nous prions pour que la paix et le respect l’emportent, pour le bien commun.

La communauté demande un “assaut de prière” pour soutenir ce magnifique projet :

Le site Notre-Dame des Neiges est actuellement investi par des personnes malveillantes. Nous vous invitons à prier en union avec nous ce soir pour que Notre-Dame des Neiges, Reine de la Paix, nous aide à résoudre cette situation sans violence, et pour qu’elle puisse reprendre possession de son terrain et continuer ainsi à déverser ses grâces dans les cœurs !

En ce jour de la fête du Saint Sacrement, le Père Bernard a commenté cette actualité à la fin de la messe en donnant des détails sur les discussions qui ont eu lieu (à partir de 1’26”):

Voici quelques explications factuelles données par France Bleue qui souligne notamment la parfaite légalité du projet :

Les opposants au projet d’église à Saint Pierre de Colombier, dans le Sud-Ardèche, viennent de constituer une Zad, une “zone à défendre”. Une quarantaine de personnes sont installées sur le site depuis 13h ce samedi, selon le collectif Les ami.e.s de la Bourges, du nom de la rivière qui traverser le village, et une dizaine de tentes ont été posées pour la nuit. Les manifestants dénoncent le projet lancé par la famille missionnaire de Notre Dame : la construction d’une église pouvant accueillir jusqu’à 3.500 fidèles sur un terrain de sept hectares qu’elle a acheté sur la commune (…)

La préfète de l’Ardèche, Françoise Souliman, s’est rendue sur place ce samedi après-midi pour proposer aux opposants de discuter d’aménagements du permis de construire, mais elle leur demande aussi de libérer les lieux. J’y ai passé l’après-midi, jusqu’à 22 heures, pour leur proposer un rendez-vous avec l’ensemble des services de l’Etat, avec les élus pour voir éventuellement comment végétaliser… sachant que nous sommes encore une fois dans un permis de construire qui est totalement net, légal, explique Françoise Souliman. Mais ils ont voté défavorablement, donc je leur ai donné un arrêté d’expulsion exécutoire sous 24 heures, et s’ils ne le font pas, la force publique agira. Il n’y aura pas de Zad en Ardèche. Cet arrêté prend fin ce dimanche soir à 21h15, heure à laquelle les zadistes devront donc avoir quitté les lieux, prévient la préfecture.

Partager cet article

6 commentaires

  1. On verra si le Préfet de l’Ardèche applique cette fermeté, en actes.
    40 individus (!) , bloquant ce projet, légal, écologique, créant du lien social, faisant vivre des entreprises locales, et non des fonds de pensions lointains…
    Les “amis de la Bourges” … Ils ne croient pas si bien dire !
    Et le diocèse de Viviers, à la remorque … Quelle honte pour l’Eglise institutionnelle!
    Ardéchois, coeur fidèle !

  2. ben il faut bien loger les grandremplaçants! non?

  3. Eh pourquoi ne vont-ils pas à Nice là où une super mosquée doit être construite ? hein ? non !!!!! comme c’est bizarre…

  4. 3500 fidèles, il voit grand le patron! Et tout cela dans l’Ardèche, qui est une région malgré tout assez paumée. On fait comment pour y aller, disons de Marseille? Visiblement, les zadistes se foutent complètement de la religion catholique. Leur chef-chanteur, avec des brindilles de graminées sauvages entre les dents, est absolument imbuvable. Paroles niaises et mal agencées, gratouillis de guitare sans imagination ni talent. Cette vallée de la Bourges semble totalement délaissée, comme calcinée par des barbecues sauvages de routards clochardisés. On dit la France déchristianisée avec 1,5% de pratiquants. Allez, tous en Ardèche reverdie et renaissante. Vive le Christ de Miséricorde.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]