Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Obama, le fléau de l’Amérique

Président de Human Life International, la plus grande organisation pro-vie au monde, le Père Thomas Euteneuer livre une analyse décapante sur les causes et les conséquences de l’élection de Barack Obama, "le plus extrémiste des candidats pro-avortement". Extraits :

E "Les conséquences de cette élection seront gravées dans notre conscience nationale pendant des années. […] Ce fait n’est pourtant pas survenu sans des mises en garde désespérées et continuelles quant à l’institutionalisation du mal. On ne pourra pas dire que nous n’avons pas été prévenus. Quand la persuasion morale sur le meurtre des innocents ne fonctionnait pas, la science rationnelle en portait témoignage pour nous. Quand la science fut ignorée et qu’on opta pour les œuvres de mort, le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles survinrent pour réveiller les consciences des gens, mais cela n’améliora pas grand chose. Dieu dut alors permettre un assaut de terrorisme, d’ouragans, de tornades, d’inondations, de feux de forêts, de tremblements de terre et de tsunamis au cours de la décennie écoulée qu’Il pensait capable de nous tirer des réalités mortifères de la culture de mort, et de nous amener au repentir. Puisque cela n’arriva pas, Il nous frappa à l’endroit le plus sensible du corps humain : le portefeuille. Les prix de l’essence atteignant des sommets et la crise financière auraient dû faire l’affaire. Il l’a pensé, mais de toute évidence cela n’a pas davantage fonctionné parce que notre peuple s’est obstinément refusé à être à tout prix dissuadé de sa soif d’avortement, et il a mis au pouvoir tous ceux qui serviront les intérêts de ce programme impie pour les décennies à venir. Hélas ! nous devons tous tomber à genoux et nous repentir du plus profond de notre cœur pour ce fléau que nous venons d’appeler sur notre nation bien aimée. En même temps, mes amis, et malgré cette lugubre situation, c’est l’heure de rendre grâce à Dieu Tout Puissant pour les dons de la vie, de l’amour et de la famille dont Il nous a gratifiés. C’est aussi l’heure d’engager sérieusement des efforts pour reprendre la culture de telle sorte que finalement notre politique puisse suivre la croissance d’une nouvelle culture de vie levant des semences que nous plantons aujourd’hui."

Michel Janva

À tous les lecteurs du Salon Beige en France, j’irai droit au but : pour poursuivre son travail le Salon Beige a besoin de vos dons. Le combat culturel que nous menons est violent et nos opposants disposent de moyens infiniment plus importants que les nôtres. Nous sommes en permanence ciblés par des personnes et des groupes qui savent utiliser l’argent, les médias et … la justice pour nous combattre et nous détruire.

Oui, notre existence dépend de vos dons. Nos besoins ne sont pourtant pas immenses, loin de là !
Il suffirait que chaque année 3 000 personnes fassent un don ponctuel de 50 € ou bien que 1 250 fassent chaque mois un don de 10 € pour que l’existence du Salon Beige soit assurée !

Vous savez le rôle que le Salon Beige joue chaque jour dans la lutte contre la culture de mort et pour la dignité de l’homme; vous connaissez notre pugnacité à combattre chaque jour contre l’avortement, l’euthanasie, le mariage pour tous, la PMA, la GPA et toutes les dérives libertaires.

Le Salon Beige ne remplace pas votre rôle dans ces combats, il les facilite, les accompagne et les stimule.
S'il vous plait, faites un don aujourd'hui. Merci

On ne lâche rien, jamais !

Guillaume de Thieulloy
Directeur du Salon Beige

Partager cet article

8 commentaires

  1. décidement, il semblerait que nous n’ayons pas le même clergé en France!A quand le réveil? On n’ose plus l’espérer.Nous avons besoin de discours forts et sans ménagement… C’est pas toujours agréable à entendre mais cela fait réfléchir

  2. Tout à fait d’accord.
    Faudrait-il un nouveau déluge pour que tout le monde comprenne?
    ( A ce propos, il pleut beaucoup depuis des mois et les media n’en parlent guère…)

  3. Faire pèle-mêle du Sida, du terrorisme et de la crise financière une sorte de punition divine, ce n’est pas un peu… limite ?

  4. Il n’a pas – sur le fond – forcément tort. Mais je suis gêne par l’hyper-moralisme et de l’instrumentalisation de la morale dans le domaine politique. Je crois que la dernière campagne présidentielle en France a été assez éclairante.
    Le kantisme et la modernité ont réduit le christianisme à un moralisme (contre une présence réelle dans l’histoire). Comme on finit par ressembler ce que l’on combat, nous avons aussi pris le plie. Quel plus grand obstacle à l’évangélisation que cette assimilation du catholicisme à un moralisme.

  5. Je suis bien de l’avis de ce pretre americain mais qui, parmi les incroyants ou les tiedes, voudra meme lire plus de deux lignes de ce texte? Le portefeuille a plus de poids que les enfants a naitre. On trouve, et pas seulement Planned Parenthood (le Planning Familial americain)qu’il faut mettre le probleme des avortements en sourdine, car les problemes economiques sont “tellement plus pressants”… Prions, supplions le Bon Dieu de benir ces personnes qui ont perdu les vraies valeurs pour qu’ils puissent comprendre l’enjeu.

  6. Les Obamaniaques auront au moins du Clinton :
    (ETATS-UNIS • Comment faire du neuf avec de l’ancien
    Le président élu a beau avoir fait du changement son principal argument de campagne, sa nouvelle équipe gouvernementale rassemble, pour l’essentiel, des vétérans de l’ère Clinton.http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=91934),
    au pire du Obama.
    Le droit à la vie va pâtir de l’élection de ce monsieur mais ses fans et autres électeurs ne seront pas moins décus par ce “président du changement” : l’équipe Cllinton en pire avec une crise économique ingérable. Obama avait raison de se battre pour le pouvoir, avec un peu de chance il va discréditer ses propres idées rapidement. Obama a t il été “Le Schpountz” (Pagnol) des républicains. Il voulait jouer au changement, il va surtout jouer le syndic de faillite….avec des idées extrémistes.

  7. Finalement, je souhaite que les Américains soient très déçus et descendent dans la rue pour demander la démission d’Obama qui ne tiendra pas ses promesses sauf celle du FOCA.
    Ils se sont laissés bernés par Obama et son équipe. La vérité éclatera un jour ou l’autre sur ce personnage !

  8. Certains démystifient déjà le “président historique” :
    Cyber-culture : Obama ou le simulacre de la démocratie participative sur le web
    => il y a deux semaine la presse ne parlait pas de “simulacre” mais de “formidable élan démocratique” sur internet…
    http://www.atelier.fr/cyber-culture/4/25112008/obama–simulacre–democratie–participative–web-37487-.html#xtor=EPR-233-%5BHTML%5D-20081125

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services