Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Etats-Unis

Obama et McCain face à la religion

Les deux candidats ont accordé un entretien à une revue catholique américaine. Voici quelques extraits de propos dont on imagine mal qu’ils pourraient être prononcés par un chef d’Etat français :

1. Barack Obama :

O "Ma foi chrétienne influe sur tout ce que je fais. Elle m’a aidé à façonner mes valeurs et mes idées, et je ne pense pas que le président doive se garder d’appliquer dans le travail qui lui incombe les principes qui sont importants pour lui, ou pour elle. Inutile de préciser que ma vie de prière est très importante à mes yeux. Elle me rend plus fort et me guide tout au long de la journée. Ce qu’un président ne peut pas faire dans une démocratie parlementaire, c’est imposer ses croyances religieuses aux dépens des autres croyances. Nous sommes un pays où cohabitent différentes religions et différents points de vue, et quand on se place dans la sphère publique, il est important de savoir exprimer sa foi dans une langue qui soit universelle. […] Je pense que quand on est dans la vie publique, on a besoin d’une éthique qui permette de faire le tri entre des exigences et des intérêts divergents. […]

Parmi toutes les pierres sur lesquelles nous construisons nos vies, en plus de Dieu, la famille est la plus importante. Mais quelque chose affecte cette fondation : si nous sommes honnêtes, nous devons admettre que trop de pères manquent dans trop de vies. Les pères doivent être présents à la fois physiquement et émotionnellement et ils doivent être tenus responsables des valeurs transmises à leurs enfants. Cette responsabilité s’étend aussi à Washington. Parce que si les pères font leur travail, notre gouvernement doit faire une moitié du chemin en développant les opportunités d’emploi et en généralisant le congé parental et le congé maladie. Nous devons promouvoir des politiques qui renforcent la famille."

2. John McCain :

J "Être guidé par sa foi est très important à mes yeux. Tout comme essayer de vivre en accord avec les valeurs judéo-chrétiennes qui ont inspiré nos ancêtres et qui m’inspirent chaque jour. Nous devons les avoir à l’esprit à chaque fois que nous sommes amenés à prendre des décisions qui ont un impact concret sur les vies de nos compatriotes. […]

Je veux aussi réformer l’éducation dans le sens de la concurrence, y compris avec les «écoles sous contrat». Je veux que chaque famille américaine ait le choix que nous avons eu, ma femme Cindy et moi. Nous avons envoyé certains de nos enfants dans une école catholique, car nous avions la possibilité et les moyens de le faire. Je veux que chaque Américain ait cette alternative. C’est pourquoi les écoles sous contrat et le système des bons doivent faire partie de toute réforme véritable du système éducatif. […]

C’est vrai que je soutiens fortement le droit des femmes à décider de leur liberté de procréer. Mais que ce soit clair : je reconnais que l’avortement est une question morale. Personne n’est pour l’avortement. Je crois que nous avons besoin d’aborder les facteurs sous-jacents qui peuvent conduire une femme à prendre ces décisions déchirantes. Nous devons faire tout ce qui est possible pour réduire les grossesses involontaires et soutenir les femmes qui choisissent d’avoir un enfant. Nous devons donc nous concentrer sur les soins pré- et post-nataux et nous devons rendre l’adoption beaucoup plus facile. Si nous pouvons créer une situation où les jeunes femmes et les jeunes gens agissent de manière responsable et reconnaissent le caractère sacré de la sexualité humaine, alors nous pourrons réduire de façon drastique le nombre des avortements. C’est quelque chose sur quoi j’ai l’intention de travailler avec des gens de tous horizons, quand je serai président des États-Unis."

Michel Janva

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

5 commentaires

  1. Chez l’un et l’autre candidat, la foi est une aide à la vie privée et publique.
    Cette conception n’est pas du tout conforme à la nature de la vraie Foi.
    Le grand absent de ces discours, c’est le Christ !
    En l’absence de la recherche du règne social de Notre Seigneur, tout n’est que bavardage et agitation.
    Ces deux hommes prônent la société selon l’idéal maçonnique, où la religion est conçue comme une simple aide (pour ceux qui en ont besoin). Selon cette conception maçonnique, l’Eglise doit apporter sa contribution à la construction de la société humaine. C’est là sa raison d’être. Mais surtout, qu’elle ne vienne pas parler du règne du Christ : si elle le faisait, elle serait immédiatement persécutée.
    Sois spirituelle et tais-toi : ainsi parle la société moderne à l’Eglise.
    Il faut dénoncer cette conception en soi, et la dénoncer chez ces deux candidats qui ne sont que faussement chrétiens.
    Berg.

  2. Et vous les croyez ? Si oui, je vous plains !
    [Il ne s’agit pas ici de faire de procès d’intention. MJ]

  3. Malheureusement je crois que Obama ne sait pas trop s’il est chrétien ou musulman: quand on lui pose la question, il répond spontanément “my muslim faith”.
    A lire: http://www.washingtontimes.com/news/2008/sep/07/obama-verbal-slip-fuels-his-critics/
    A écouter: http://fr.youtube.com/watch?v=XKGdkqfBICw

  4. @ Berg
    Ce serait quand même agréable qu’en France, les hommes politiques se situent à ce niveau de reconnaissance de la foi chrétienne et de son rôle d’inspiration de la législation, particulièrement sur la famille l’école et la défense de la Vie, comme le fait Mac Cain.
    A propos de ce dernier, je ne pense pas qu’il soit possible de le suspecter de ne pas connaître la morale catholique ainsi que les exigences de la DSE sur ces points. Il ne les pas toujours respectés comme homme politique dans le passé. Mais il y est obligé pour arriver à la Maison Blanche, par le fait même du poids électoral de la droite chrétienne : il a choisi Pallin pour cette raison. Car tous les dirigeant du Parti Républicain ont en mémoire la défaite de Bush père pour son deuxième mandat, perdu de peu,parce que la droite chrétienne pro Vie avait appelé à l’abstention.
    La leçon a porté, de même qu’il faudra un jour infliger la même leçon à la droite française. Pour qu’elle accepte de prendre en compte politiquement le respect de la Vie.

  5. Obama chrétien? Ca me rappelle la fable de La Fontaine sur la chauve-souris tantôt oiseau et tantôt rat. Obama qui oublie pour l’instant son deuxième prénom musulman n’a que la foi de la prise du pouvoir. Il est protéiforme et insaissable et s’il est élu les USA feront un grand bond en avant mais on ignore vers quoi.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services