Obama défend le port du voile islamique…dans les pays occidentaux

Un phrase de Barack Obama n'est pas passée inaperçue lors de son discours au Caire :

"Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, et par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter (…) On ne peut dissimuler l'hostilité envers une religion derrière le faux-semblant du libéralisme (…) Je rejette les vues de certains en Occident qui voient comme une inégalité le fait qu'une femme choisisse de couvrir ses cheveux."

Il faut notamment savoir que pour la première fois, une américaine musulmane portant le voile, Dalia Mogahed, d'origine égyptienne, a fait son entrée à la Maison Blanche comme conseillère de Barack Obama…

Nicolas Sarkozy va-t-il faire modifier la loi française qui depuis 2004 interdit dans les écoles les signes religieux ostentatoires et ciblant surtout le voile islamique ? Par obamania ?

16 réflexions au sujet de « Obama défend le port du voile islamique…dans les pays occidentaux »

  1. Hebe

    De quoi je me mêle?
    Les US of A, qui n’existent pas en tant qu’entité politique, mais en tant qu’agglomération de groupes de pression, veulent façonner le monde à leur image, je veux dire non pas tel qu’ils sont eux, mais tel qu’ils imaginent qu’il devrait être pur leur plus grand profit.

  2. Denis Merlin

    Vu la signification du voile il doit être interdit.
    Le voile signifie en effet : protection contre le viol et donc permission de violer les femmes non voilées.
    Les femmes musulmanes sont obligées de porter le voile car il est une protection contre le viol.
    Une femme non voilée est une prostituée, une esclave livrée aux désirs des hommes, c’est pourquoi il faut que les femmes se voilent.
    Le voile est donc bien un signe de soumission des femmes aux désirs lubriques des hommes. Par ce voile magique elles enlèvent le droit de l’homme à user avec elles de violence.
    Cette soumission de la femme est contraire au deuxième mot de la devise française “égalité”. La femme est libre de décider elle-même de son habillement. C’est la loi française.
    Le hidjab est une menace pour les femmes non voilées.
    Cette menace est contraire au troisième mot de la devise française “fraternité”.
    L’article 1er de la déclaration universelle des droits de l’homme, qui s’appliquent à tous dispose
    “Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.”
    Une femme voilée n’est pas inférieure à une femme non voilée.
    L’article 28 de la même déclaration ne prévoit-il pas :
    “Toute personne a droit à ce que règne, sur le plan social et sur le plan international, un ordre tel que les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration puissent y trouver plein effet.”
    Non seulement cela mais les agissements contraires à l’égalité des être humains sont interdites :
    Article 29
    1. L’individu a des devoirs envers la communauté dans laquelle seule le libre et plein développement de sa personnalité est possible.
    2. Dans l’exercice de ses droits et dans la jouissance de ses libertés, chacun n’est soumis qu’aux limitations établies par la loi exclusivement en vue d’assurer la reconnaissance et le respect des droits et libertés d’autrui et afin de satisfaire aux justes exigences de la morale, de l’ordre public et du bien-être général [souligné par moi] dans une société démocratique.
    3. Ces droits et libertés ne pourront, en aucun cas, s’exercer contrairement aux buts et aux principes des Nations Unies.
    Article 30
    Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.”
    (site officiel de l’ONU) http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm
    Interdire le voile n’est donc pas une discrimination illicite étant donné la signification du voile pour les femmes.
    La liberté religieuse n’est pas absolue et s’arrête devant la violation des droits de l’homme, soit du bien commun.

  3. Yves-Marie Talmont

    Un président Américain qui ne se contente plus d’appaiser les tensions entre musulmans et la maison blanche. C’est une prise de position claire et nette. Certains même pourraient y déceler une faute d’ingérence…

  4. Yves Daoudal

    Je ne crois pas que les propos d’Obama sur le voile soient passés inaperçus.
    Le lobbies féministes ont hurlé (« Obama part en croisade contre les femmes », Ni Putes ni Soumises), le porte-parole du Quai d’Orsay a dit que la France ne se sentait « pas particulièrement concernée » car « nous respectons tout à fait la liberté de culte, la liberté vestimentaire », mais « il y a un espace, lié à notre histoire, à la Constitution française et au fonctionnement de la France, pour lequel nous considérons que la neutralité doit s’appliquer ».
    Et le 6 juin, Nicolas Sarkozy a déclaré : « Je suis totalement d’accord avec le discours du président Obama, y compris sur la question du voile. »

  5. VD

    Une religion authentiquement civilisatrice (au hasard, la religion catholique !) porte des valeurs de respect de la personne (créée à l’image de Dieu) ; il n’est alors nul besoin de voiler l’une ou l’autre des catégories de personnes. Le port du voile est donc une régression pitoyable de civilisation.

  6. Marie

    Par le port du voile, une femme islamique reconnaît la supériorité de l’homme et accepte son inégalité légale (héritage, mariage polygame, témoignage juridique etc…)donc l’infériorité de la femme. De ce fait elle me désigne, moi femme non voilée, comme femme, donc inférieure, inégale etc….. NON !!!! Nous sommes tous égaux, hommes et femmes. différents mais egaux! NON au voile pour le respect de ttes les femmes !

  7. Jean

    Sachant que certains malades mentaux parlaient de commettre des attentats chez nous à cause de la loi du 15 mars 2004 sur les signes religieux, je trouve qu’Obama est bien gonflé et imprudent (mais l’est-il réellement ?) : ce disant, il ne fait qu’exciter des débiles contre la France !

  8. PK

    @ Marie,
    On n’est pas égaux… c’est une femme que le Seigneur a choisi pour être au-dessus de toutes les créatures, pas un homme ou un homme et une femme…
    Difficile ensuite d’admettre que l’on est égaux 😉

  9. Alphonse

    @ PK
    Vous vous trompez.
    Devant Dieu, hommes et femmes ont la même valeur, la même nature spirituelle: l’âme.
    Certes, Dieu veut certaines âmes plus grandes que d’autres, Il distribue Sa grâce comme Il l’entend.
    Ainsi, il y a des grands saints et des petits saints.
    Cependant Il ne fait pas de distinctions entre les hommes et les femmes quant à l’âme.
    Dieu a voulu Marie au-dessus de tous les humains et de tous les anges. Elle a gagné plus de mérites sur terre qu’aucun Homme ni aucun Ange ne peut gagner, si bien qu’on dit qu’elle a plus de mérites que ceux de tous les saints réunis.
    Toutefois, cela ne signifie nullement que la femme est supérieure à l’homme devant Dieu (car je pourrais aussi dire que Dieu s’est fait homme et non pas femme, et qu’ainsi l’homme est supérieur à la femme).
    Il a voulu une mère pour tous les hommes, par laquelle passent toutes Ses grâces, et qui nous amène à Jésus-Christ.
    Marie est un modèle de sainteté pour nous tous, hommes et femmes.
    Elle incarne tout ce qu’il y a de plus beau dans une femme, et montre à tous combien le rôle maternel de la femme est magnifique, si bien qu’aucun chrétien ne peut dire que la femme est inférieure à l’homme.
    Dieu a cependant voulu soumettre la femme à l’homme sur cette terre, parce que tout dans sa création est fait de manière hiérarchique.
    Néanmoins, cela ne signifie pas que la femme est inférieure à l’homme, même sur terre.
    Il a cependant voulu, sur cette terre, un rôle différend pour la femme et pour l’homme, rôles qui ont chacun leur beauté. L’homme a la responsabilité de sa famille, il doit la rendre sainte et subvenir à ses besoins matériels. La femme a part particulièrement importante dans l’éducation des enfants, et surtout, elle les met au monde, ce qui est un don de Dieu tout admirable.
    Une fois notre vie sur cette terre achevée selon le rôle que nous a donné Dieu, l’homme et la femme ne sont plus distingués dans leur rôle, qui est de glorifier et d’aimer Dieu pour l’éternité.

  10. pique-à-sots

    En fait je crois que Barack Hussein Obama s’est exprimé en toute sincérité et sachant pertinemment qu’il jetait une pierre dans notre jardin . nos”amis” américains se servent de nous pour leur politique arabe en nous faisant jouer le rôle a la fois de la chèvre et du repoussoir !

  11. Denis Merlin

    “Dieu a cependant voulu soumettre la femme à l’homme sur cette terre, parce que tout dans sa création est fait de manière hiérarchique.”
    En réalité, saint Paul demande aux femmes de se soumettre à leurs maris (Col 3, 18). Il n’a pas dit aux maris de soumettre leurs femmes. C’est la constitution du mariage dans laquelle la femme n’est pas dépossédée de ses décisions. Le mariage est un contrat entre égaux.
    Du point de vue des droits fondamentaux, les femmes sont égales aux hommes (Gen 1, 27). Mais il est reste évident et naturel que les pères sont hommes et les mères sont femmes, ainsi que d’autres très nombreuses différences.

  12. Alphonse

    @ Denis Merlin
    C’est bien dans ce sens que je m’exprimais.
    Un couple parfait est un couple dans lequel les relations entre l’homme et la femme sont telles les relations entre Jésus-Christ et l’Eglise Son épouse.
    L’Eglise est soumise à Jésus-Christ et lui obéit en tout, et Jésus ne fait pas sentir sa force sur Son Eglise mais l’aime de tout son cœur veut son bien et la protège.
    Cependant, il est du devoir du mari de rappeler sa femme et sa famille à l’ordre lorsqu’ils n’y sont plus, non point par la force mais par la douceur, comme Jésus-Christ avec les fidèles de Son Eglise, comme dit le concile de Trente : “il doit régler sa famille, corriger et former les mœurs de tous ceux qui la composent, et contenir chacun dans son devoir.”
    @ PK
    Ah d’accord 🙂

Laisser un commentaire