Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Pays : Etats-Unis

Obama a rallié les démocrates pro-vie sur une promesse inapplicable

Lu sur le blog de Daniel Hamiche :

"Le projet de loi a pu progresser à la Chambre après que le député Bart Stupak a annoncé plus tôt dans l’après-midi que lui-même et son groupe de Démocrates, qui en avaient tenu pour une rédaction excluant le financement de l’avortement, ont conclu un arrangement avec la Maison Blanche. Cet arrangement comprend la promesse d'un Ordre exécutif [décret présidentiel] d’Obama dont Stupak a dit qu’il maintiendrait l’amendement Hyde dans la réforme du système de santé, et empêcherait le financement de l’avortement. Le groupe des Démocrates mené par Stupak a alors promis de jeter son poids pour l’acceptation du projet de loi, permettant de dépasser le seuil des 216 voix nécessaires pour le transformer en loi.

Cet arrangement autour d’un Ordre exécutif a toutefois été unanimement condamné par les partisans pro-vie, y compris le National Right to Life Committee [NRLC] et la Conférence des évêques catholiques des États-Unis [USCCB], comme déplorablement inadéquat. NRLC a publié un communiqué dimanche après-midi, après l’annonce choquante de Stupak qu’il voterait le projet de loi, dans lequel on lit : “L’Ordre exécutif promis par le président Obama n’a été annoncé que comme coup politique. Il ne change rien. Il ne corrige aucune des dispositions gravement pro-avortement du projet de loi. Le Président ne peut pas corriger une loi par un Ordre exécutif, et les tribunaux fédéraux appliqueront ce que dit la loi.” L’USCCB a manifesté son accord avec l’estimation de NRLC, soulignant que “seul un changement dans la loi passée par le Congrès et non un Ordre exécutif, peut commencer à traiter de ce très grave problème (le financement de l’avortement) dans le projet législatif.” […] la preuve qu’un Ordre exécutif est inadéquat pour protéger la vie, c’est que les législateurs pro-avortement approuvent cet Ordre.

Tony Perkins, président du Family Research Council, a exprimé sa déception […]

“Le Président sait bien que sa promesse n’aura pas le poids d’une loi statutaire, et que cela ne vaut pas le prix du papier sur laquelle sa promesse est imprimée. Tout Ordre du Président est destiné à tomber rapidement devant les tribunaux des États-Unis, si c’est Ordre n’est pas annulé par Obama lui-même”."

Partager cet article

1 commentaire

  1. Cette date (vote) ce le début de la fin de USA.
    Et le début plus large de la décadence non limite.Nous vivons une tragique époque de gouvernance par des nains.Il arrive des grands épreuves pour les chrétiens.
    Pour les curieux lisez l’Apocalypse, enfin par ceux qui en croient.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]