Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : Le Vatican

Nouvelles préfaces pour le rite romain traditionnel

Nouvelles préfaces pour le rite romain traditionnel

Dans la suite du motu proprio Summorum pontificum, la Congrégation pour la doctrine de la foi a publié hier deux décrets, datés du 22 février (fête de la Chaire de saint Pierre). Le premier approuve 7 nouvelles préfaces pour le missel romain de 1962 (rite traditionnel, dit aujourd’hui forme extraordinaire du rite romain). Le second régit la célébration des saints canonisés après 1960.

Partager cet article

6 commentaires

  1. Pas besoin. On s’est passé de tout ce qui est la Rome moderne depuis 1962 et je crois, je suis même sûr, que nous allons continuer. Quand vous voyez de vos propres yeux une demande du pape à dire simplement le Notre-Père le jour même de l’Annonciation en lieu et place du Rosaire, demande expresse de Notre-Dame !!! Allons-nous voir enfin ce qu’il convient de voir ??? Oui ou non, allons-nous comprendre enfin ce qu’il se passe ? Merci à tous nos évêques qui ont eu le courage et la foi vivante d’appeler Notre-Dame à notre secours et merci à vous, permanents du Salon Beige, de nous aider à voir le bien, le vrai et le beau dans cet océan de noirceur. Habitants au Portugal, nous nous sommes associés au renouvellement de la consécration du pays aux coeurs de Jésus et Marie. Immense merci à ND de Fatima.

  2. Excellente nouvelle ! Le missel traditionnel continue de vivre avec la Tradition. Je suis intéressé par une analyse des nouveautés. Est-ce une première depuis 1962 ? En ce qui regarde le sanctoral, il semble que oui. C’est énorme. Je trouve que c’est la reconnaissance du missel traditionnel comme une forme *actuelle* de la liturgie de l’Église. C’est aussi un signe que l’absorption d’Ecclesia Dei dans la congrégation pour la discipline des sacrements n’est pas un enterrement de la tradition mais plutôt une intégration de la liturgie traditionnelle, de front avec la nouvelle.

    • Oui mais on peut aussi imaginer que c’est une sorte de ballon d’essai. Quelques préfaces (dont la qualité devra être évaluée par des spécialistes) puis d’autres modifications de plus en plus importantes pour finir par une dénaturation de ce missel.

  3. C’est trop gentil, mais ce n’était vraiment pas la peine. La fête solennelle de Saint Paul VI? Merci beaucoup!

    • Bien d’accord avec Gilles Tournier et Marcos. On se passera des « saints » Jean XXIII, Paul VI ou Jean-Paul II. Et la Sainte Eglise a prévu bien assez d’excellentes préfaces. Les innovations, on connaît, on a bien vu depuis les années 70 ce que ça donne ! ça ira comme ça avec les vieux trucs poussiéreux datant de la victoire de Lépante: laissez-nous être de vieux ringards nostalgiques dans notre coin !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services