Bannière Salon Beige

Partager cet article

Bioéthique

Nouvelles avancées sur la trisomie 21

Lu dans Le Figaro :

T "L'une des premières causes de handicap mental d'origine génétique, la trisomie 21, pourrait bientôt être partiellement corrigée ont indiqué des spécialistes de la maladie réunis aux deuxièmes Journées internationales Jérôme Lejeune organisées à l'Institut Pasteur du 24 au 26 mars 2011. «C'était encore inimaginable il y dix ans», témoigne le Dr Henri Bléhaut, organisateur scientifique de ce congrès consacré aux maladies génétiques de l'intelligence et aussi le premier au monde pour la recherche sur la trisomie 21.

Plus de 50.000 personnes sont atteintes de trisomie 21 en France et vivent de plus en plus longtemps, les progrès de la médecine ayant fait passer leur espérance de vie de moins de trente ans dans les années 1980 à près de soixante ans aujourd'hui. […] En 2000, le séquençage du chromosome 21 a permis d'identifier la plupart des gènes, environ 300, qu'il porte. Puis des souris rendues trisomiques pour des segments homologues de ce chromosome servent de modèle expérimental. Ces deux approches offrent maintenant la possibilité de cibler les multiples causes génétiques possibles de la maladie et de tester l'action de traitements candidats chez l'animal.

En 2009, l'équipe de Jean-Maurice Delabar de l'université Paris-Diderot a ainsi montré que l'inhibition dès la naissance d'une enzyme excédentaire présente sur le chromosome 21 (la Dyrk1a) corrigeait tous les symptômes cognitifs de la maladie chez la souris. Les chercheurs ont découvert qu'ils pouvaient utiliser pour cela un inhibiteur naturel de l'enzyme, un puissant antioxydant extrait du thé vert, le gallate d'épigallocatéchine ou EGCG. Cette substance naturelle a l'avantage supplémentaire de ne présenter aucun effet secondaire et de pouvoir être administré par voie orale.

En 2010, l'équipe du Pr Mara Dierssen, du Centre sur la régulation génomique à Barcelone en Espagne, a lancé un premier essai clinique entièrement financé par la Fondation Jérôme Lejeune. Ce premier test chez l'homme paraît déjà très positif. […] Après cet essai pilote effectué auprès de trente patients âgés de 18 à 26 ans, les chercheurs espagnols vont lancer une grande étude internationale dans une dizaine de centres hospitaliers."

Partager cet article

8 commentaires

  1. Magnifique! Ca c’est la culture de vie, et on sait où va notre argent; donnez leur avec générosité, la Fondation Lejeune, c’est l’anti téléthon, ils soignent les malades au lieu de les tuer.

  2. Voilà une nouvelle essentielle et non bidonnée (comme celle de Monsieur Peschansky) qui doit permettre à nos Sénateurs de se libérer des pressions utilitaristes visant
    à industrialiser la reproduction humaine à des fins mercantiles.
    Une nouvelle fois, bravo à la fondation Lejeune.

  3. cette nouvelle a t elle été communiquée à TOUS les sénateurs ? C’est aujourd’hui qu’ils doivent le savoir !

  4. Bravo à la fondation Lejeune .Bravo àMadame Lejeune qui continue avec Courage à soutenir la fondation.Oui c’est à eux qu’il faut donner

  5. Encore faut-il que l’on ne pratique pas l’eugénisme sur ces enfants.
    C’est ce que j’ai toujours trouvé incompréhensible : comment soigner une maladie, si l’on tue le malade avant d’apprendre à soigner la maladie ?

  6. Oui, s’il y a une seule association à laquelle il faut donner, c’est bien à la Fondation Jérôme Lejeune !
    Merci à tous ceux qui y travaillent ainsi qu’à tous ceux qui oeuvrent pour la Vie et qui se battent au quotidien contre la culture de mort.

  7. Au sujet du combat pro-vie, n’hésitez pas à faire connaître autour de vous, dans le cadre de votre profession, au hasard d’une rencontre avec une (ou des) jeune(s) femme(s)qui vous semblerai(en)t en difficulté le n° de l’antenne d’écoute téléphonique S.O.S. FEMMES ENCEINTES : 01-46-97-76-81
    Merci.

  8. Un petit témoîgnage personnel: je connais une imprimerie dans laquelle travaillent plusieurs personnes trisomiques: c’est un enchantement de me rendre dans cet endroît, tant ces personnes y diffusent une ambiance d’harmonie et de profondes gentillesse et authenticité.
    Lorsque je lis avec effarement, toutes ces nouvelles proprement stupéfiantes, à propos des projets, visées et avancées mortifères de la “société” actuelle, je pense à elles dont la présence et la vie, me semblent plus précieuses que tout, dans les conditions inhumaînes et littéralement suicidaîres, que nous nous sommes fabriquées et/ou qui nous sont imposées, toujours plus violentes, toujours plus monstrueuses à l’égard de ceux qui n’ont presque aucune protection, le tout servî dans l’ignoble vocabulaire de “liberté et de démocratie” contemporain…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
[name="url"]
[name="url"]