5 réflexions au sujet de « Nouvelle propagande en faveur des mères porteuses »

  1. une petite maman

    Attention ce n’est pas une mère porteuse. Cet interview est un mensonge. Le bébé a été conçu avec l’un de ses ovules !! Elle a donc vendu son propre enfant pour 5 000 euros… Waouh on n’arrête pas le progrès effectivement…

  2. Lug

    Donc si ce commerce d’enfants est laissé parfaitement impuni par le pouvoir franc-maçon, comment auront-ils le culot de poursuivre les maires ou conseillers refusant de célébrer les mariages Taubira ? Ou alors devant une telle hypocrisie, il n’y a plus de légitimité qui tienne et la révolte est une obligation.

  3. Jean Theis

    @la petite maman: c’est ce que je voulais faire remarquer : c’est son ovule, donc c’est bien sa fille !
    Ce n’est pas une mère porteuse, c’est une mère tout court qui a donné son enfant à un autre couple (dont le mari était le père).
    Dans ce cas, il s’agit d’une simple adoption ?

Laisser un commentaire