Bannière Salon Beige

Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

Nouvelle génération militante : merci à Hollande

Alors même que la loi Taubira devrait être votée demain, un satisfecit peut être adressé à François Hollande, sans lequel nous n'aurions sans doute pas vue la montée d'une nouvelle génération militante, plus que jamais déterminée, et décidée à ne rien lâcher. Le Monde a enquêté. Extraits :

"Ghislain, 29 ans, directeur de l'innovation dans une start-up en région parisienne, raconte ainsi n'avoir "jamais participé à une manifestation, politique ou syndicale avant le 17 novembre 2012", jour de la première "manif pour tous" à Paris. Le 13 janvier, pour lui, c'est "le choc du nombre, de la masse, de la mobilisation. Un militant est né ce jour-là, témoigne-t-il.
J'ai compris ce soir-là que le gouvernement nous minimiserait et nous
humilierait tant qu'il pourrait, mais que rien n'arrêterait plus notre
mobilisation."
Il résume ainsi son parcours : "Ce gouvernement a fait de moi un militant : tracts, blog, compte Twitter… Jour, soir et week-end."

Clémence, 28 ans et Thibaud, 25 ans, ne se
connaissent sans doute pas, mais leurs profils et leurs parcours sont
proches. Tous deux se présentent comme catholiques pratiquants, […] le mariage homosexuel était pour eux un "point non négociable" […].

"Il y a une véritable police de la pensée dans notre pays, écrit Axelle, 25 ans. Si je dis que je pense qu'il vaut mieux d'après moi pour un enfant avoir
un père et une mère, je suis facho, d'extrème droite, identitaire,
catholique intégriste ! Non, messieurs les journalistes, messieurs les
politiciens, vous vous trompez."

Partager cet article

20 commentaires

  1. le diable porte pierre .

  2. de mon côté, à mon âge (né en 1965), je suis devenu un militant enragé car j’ai estimé que cela suffisait d’être pris pour un gogo (fiscalité et charges sociales confiscatoires, impôts directs ou indirects dépassant l’entendement, immigration incontrôlée, euro du désastre, chômage pour tous et avantages pour certains et maintenant famille à détruire) depuis mes 20 ans…donc je ne lâcherai pas et cela force ma capacité créatrice tel ce panneau qui a quand même fait sourire les forces de l’ordre vendredi soir alors même que le slogan critiquait vertement leur patron Valls…
    https://picasaweb.google.com/100084152818101475807/20130419SevresBabyloneVersAN#5868855827735462706
    Je ne lâcherai rien…ON NE LACHERA RIEN !

  3. Tout a fait ,beaucoup de gens autour de moi également ont inauguré la randonnée sur pavé parisien.
    Le mouvement se trouve a un moment charniére.
    Il faut d autres porte paroles et d une ligne directrice qui inclue la non violence mais aussi ne pas rejeter d autres groupes qui s expriment dans le cadre légal.
    J ajoute ,que,pourquoi etre obligé a chaque fois de dire qu on est pas homophobes ?
    Quand on crache sur le christianisme sur une chaine comme canal + ,on y participe pas Mme barjot
    Moi aussi je suis devenu militant a ma maniere , modestement mais surement et librement

  4. Voici le mail que m’adresse Alain Dufaut suite au mail que je lui avais envoyé avant le vote au sénat de la loi. Si ça vous intéresse …
    Après 2 longues semaines d’examen au Sénat, le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe a été voté par la Haute Assemblée vendredi 12 avril à main levée.
    La mise au vote précipitée, à la surprise générale, d’un texte qui remet en cause notre modèle sociétal est proprement scandaleuse.
    Visiblement, le président du Sénat a voulu éviter de procéder par scrutin public afin de masquer les divisions de son propre camp.
    Cette nouvelle manœuvre de la majorité et l’accélération soudaine du calendrier d’examen de la loi par l’Assemblée Nationale, qui débute aujourd’hui, laissent présager un durcissement des nombreux opposants à ce texte.
    Il est en effet toujours délicat de vouloir passer en force un texte rejeté par une large majorité de français.
    Pour ma part, j’ai voté contre ce texte car je considère que l’altérité sexuelle est nécessaire à la construction des enfants et en particulier à leur équilibre affectif.
    Ce « droit à l’enfant » réclamé par une minorité d’homosexuels est indécent, quand on sait que notre groupe au SENAT avait proposé une union civile, réservée aux couples de même sexe, « calquée » sur le mariage et que cet amendement a été rejeté, quand on sait surtout que l’altérité sexuelle du mariage compte parmi les principes fondamentaux de notre République et quand on connaît enfin les conséquences inévitables de l’adoption de ce texte, au nom de l’égalité, sur la PMA et la GPA qui ouvrent la porte à toutes les dérives tels, notamment, que le recours à des mères porteuses.
    Très franchement, je pensais que le SENAT dans sa grande sagesse serait le dernier rempart contre le démantèlement irresponsable du socle familial et de nos traditions les plus logiquement installées dans le pays du cartésianisme.
    Force est de constater que le SENAT n’est plus, lui aussi, tout à fait ce qu’il était !
    Alain DUFAUT
    Sénateur de Vaucluse
    Secrétaire du Sénat
    Conseiller Général du Canton Avignon-Ouest
    Permanence parlementaire
    19 – place des Etudes
    84000 AVIGNON
    Tél: 04.90.82.04.18
    Fax: 04.90.85.22.44
    [email protected]

  5. enfin un journaliste du Monde doté d’une certaine honnêteté intellectuelle. Il ne va plus très copain avec M.Bergé

  6. Le GO non plus ne lâche rien, et cela fait plusieurs décennies qu’il tient l’État en main.

  7. Je me reconnais totalement dans ces gens qui n’ont jamais manifesté mais qui se sentent investi, compte tenu de l’absurdité de ceux qui nous gouvernent, du devoir de ne pas laisser passer ! On ne lâche riennn!!!!

  8. Composée pour l’essentiel d’enfants de bourgeois aisés, la génération contestataire de mai 1968 actuellement au pouvoir, qu’elle soit de “gauche” ou de “droite”, avait à mon avis des comptes à régler avec le père ou la mère qui ne s’étaient peut-être pas assez bien occupés d’eux ou faisaient trop preuve d’autoritarisme.
    Ils sont plutôt à plaindre…
    On sait par ailleurs que toutes les théories révolutionnaires naissent de cervelles bourgeoises, et nous en avons une nouvelle preuve avec cette attaque sans précédent contre le mariage venant d’enfants de milieux aisés.
    Ceux qui, et c’est mon cas, appartenaient à des familles aux revenus modestes, étaient plutôt enclins à travailler d’arrache-pied pour soulager le plus vite possible leurs parents ; la solidarité familiale est toujours plus forte chez les moins favorisés qui ne bénéficient d’aucun autre soutien, sauf celui de l’Eglise.
    Les socialistes, leurs alliés et ceux qui tirent les ficelles ne se sont pas rendus compte que les temps avaient bien changé. Les familles sont bien plus solides qu’il y a 40 ans. Ayant participé aux 2 grandes manifestations, j’ai été particulièrement ému par l’attitude de tous ces jeunes ardents et solidaires de leurs parents.
    Chez les catholiques, un remarquable travail a été fait sur la catéchèse du mariage au cours des 30 dernières années.
    Nous en voyons le fruit et remercions-en notre clergé.

  9. DROITE / GAUCHE : ET SI ON REVOQUAIT UNILATERALEMENT LE PRINCIPE DE NON-REPROCITE ET LA COEXISTENCE INEGALITAIRE ?
    Le camp du Bien (la Gauche) a besoin pour exister d’un Camp du Mal (la Droite), mais d’un camp du Mal inoffensif, un erzatz de Camp du Mal, un souffre-douleur, un punching ball, un fake !
    Depuis la fin de la 2 ème Guerre Mondiale on a pu observer dans les rapports gauche / droite la mise en place, puis l’application de plus en plus rigoureuse, de plus en plus contraignante d’un principe non-écrit et d’ailleurs impossible à écrire le principe de non-réciprocité et de coexistence inégalitaire.
    Les lois Pleven , Gayssot, Nouchet
    Le noyau du principe de non-réciprocité est que les dirigeants à double face de la gauche (des marxistes) ne doivent pas être traités selon leurs propres méthodes ;
    Ex : le harcèlement démocratique
    La diabolisation le « gazage » des mères et des enfants au Champs –Elysées
    Traiter la gauche (les marxistes) selon ses propres méthodes, c’est ce que la gauche (les marxistes) appelle le « fascisme ».
    Le « fascisme » vu de gauche consiste dans la réalité à suspendre concrètement les privilèges immunitaires qui lui donne un statut à part dans le champ politique
    Concrètement est « fasciste » tout individu, toute organisation politique qui inflige à la gauche (aux marxistes) le traitement que cette dernière réserve habituellement à la « droite »
    Devant les accents indignés de la gauche (des marxistes), comment ne pas se défendre d’une sorte d’admiration au sens étymologique ?
    Ce qui a historiquement le plus scandalisé les dirigeants marxistes, c’est la réponse du tac au tac apportés par les fascistes en Italie et les nationaux-socialistes en Allemagne qui a fait justice en un temps relativement court du mouvement communiste local.
    A cette humiliante défaite en rase campagne des marxistes (de la gauche), s’ajoute l’atteinte blasphématoire au dogme religieux de l’infériorité du « bourgeois », de l’adversaire.
    C’est la raison essentielle pour laquelle la gauche (les marxistes) qualifie de « fasciste » ou de « nazi » tout adversaire réel utilisant contre elle des méthodes de lutte efficace.
    Les adversaires de la gauche ne doivent pas se défendre D’ailleurs ils nous l’avaient promis !
    L’adversaire de la gauche doit se conformer à son statut d’infériorité ontologique en ne commettant aucune infraction aux lois de la non-réciprocité et de la coexistence inégalitaire.
    La gauche applique à la « droite » le principe « tout ce qui est à nous est à nous, tout ce qui est à vous est négociable »
    Alors arrêtez de déconner et renvoyez au Camp du Bien la monnaie de sa pièce !

  10. BRAVO A TOUS, VIVE LA JEUNESSE !
    Mais ce qui m’a fait mal, hier, c’est de voir, àla tribune du Pont Alexandre III, un gars, près de Frigide Barjot, agiter un drapeau homosexuel (Arc en ciel)sans hampe, pendant un moment ! Il-y-avait peut-être plus d’homosexuels à la “Manif pour tous” qu’à la Bastille (vu le grand nombre) mais ils avaient la dignité de manifester pour la famille, socle de la société et non pour les amusements des gays du Marais ! Se prosterner à ce point contre leur lobby est compréhensible de la part de l’UMP, omniprésente hier mais ce n’est pas le but que poursuit cette jeunesse révoltée contre ce gouvernement qui la méprise et promeut, aux ordres du Mondialisme, des lois iniques jamais vues dans l’histoire de l’humanité.

  11. Veilleurs dans la nuit
    Qu’ils sont beaux et émouvants, ces veilleurs de la nuit ! Vus de loin, on les aime, on les admire, on voudrait être avec eux sur place, mais on l’est déjà de coeur. Assurément ! Chants, prières, ferveur, pureté des intentions, mille douces flammes au plus noir de la nuit, au plus sombre du pays, elles sont celles de l’espoir, de la force spirituelle qui, toujours, l’emportera sur les forces du mal. Douces flammes, chaleureuses et vivantes, paisibles et puissantes, vous êtes les Servantes de l’Esprit, lueurs dans les ténèbres dont vous serez vainqueurs. Ce que Jesus dit à Pierre à propos de l’Eglise, on voudrait pouvoir vous le dire aussi : “Les portes de l’enfer ne prévaudront point contre vous.” Brillez de tous vos feux ! Nous avons besoin de vous !

  12. Contre la morale laïque à l’école, allez voter sur :
    http://news.fr.msn.com/m6-actualite/blog/question-du-jour.aspx
    et faites passer

  13. Impossible de joindre ce courageux sénateur car sa ligne téléphonique est saturée. Beaucoup de nos compatriotes doivent apprécier son intervention contre une telle absurdité qu’est la loi Taubira sur le mariage pour tous.
    Si cette loi est promulguée, le peuple français va se révolter entièrement et empêcher par la force des choses le mariages des paires homosexuelles – et ce sera le prix du sang – des affrontements, des violences telles qu’on n’aura pas connu depuis fort longtemps. On verra des villes et des villages devenir des camps retranchés, des habitants se mobilisant pour interdire l’accès des mairies à des paires homosexuelles – voire l’intervention dans celles-ci de la force publique (gendarmerie, CRS, police et pourquoi pas de l’armée ?)par l’autorité préfectorale… Et si les Français redoublent d’une opposition très forte, le gouvernement ordonnera aux forces de l’ordre de tirer dans le tas sur la foule, quitte à avoir des morts et des blessés.
    C’est ce qui va arriver si la loi est promulguée… Ce sera une loi de haine et de sang !

  14. Et un sondage supplémentaire à faire circuler: http://www.metrofrance.com/polls/index.xml

  15. Il serait utile que d’autres élus prennent le même genre de mesure que celle qui avait été adoptée au Chesnay en septembre 2012, tel que relaté dans l’article du salon Beige: http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2012/10/la-mairie-du-chesnay-vote-contre-la-d%C3%A9naturation-du-mariage.html

  16. Oui vraiment je ne regrette pas de m’être abstenu au 2ème tour des présidentielles.

  17. Dans la suite de votre article, je me permets de vous donner copie de la lettre (sans réponse) que j’ai adressée aux députés de Loire-Atlantique.
    Madame, Monsieur le député,
    Comme un certain nombre de vos administrés, j’ai détourné mon intérêt de la politique ; depuis longtemps à vrai dire je ne la trouve pas glorieuse.
    A Nantes depuis plusieurs années, je ne m’étais pas ré-inscrit sur les listes électorales. Je compte le faire cette année car mon désintérêt se trouve de plus en plus remplacé par de la colère.
    J’avais déjà cette impression là avec le gouvernement précédent mais plus encore aujourd’hui je constate que les politiciens se moquent complètement de ceux qui les ont élus. Le gouvernement auquel vous êtes attaché, et pour lequel la discipline partisane vous oblige apparemment à voter, agit manifestement de façon inacceptable. Pour masquer une politique ultra-libérale menant la France à la ruine et qui floue les ouvriers dont je fais malheureusement partie, je vois que vous soutenez un projet faussement « progressiste » avec un déni de démocratie inquiétant.
    Bien que veuf à charge de quatre enfants et qui fait tous les jours l’expérience que sans tartufferie on ne peut affirmer qu’un père remplace une mère, je comprends que les homosexuels souhaitent voir leur union célébrée d’une façon ou d’une autre. C’est l’attitude autoritaire du gouvernement qui me choque à imposer par la force ce mariage pour quelques uns.
    Après une ébauche de mobilisation sur le pathos où, sans arguments, les opposants furent automatiquement taxés d’« extrême droite » ou d’homophobie, j’ai assisté alors que mon opinion n’était pas tranchée à des injustices criantes.
    Est-il possible que les « femen » qui multiplient attentats à la pudeur, incitations à la haine, troubles à l’ordre public dans des manifestations autorisées par la Préfecture, agressions physiques, y compris sur des enfants, discriminations sur les opinions religieuses, menaces, dégradations du bien public, etc. ne soient jamais inquiétées alors que des campeurs qui ne causent pas d’autre trouble que d’exprimer une opinion politique et qui se sont placés à un endroit habituellement squatté par d’autres soient enfermés et empêchés de travailler toute une journée ? Et je ne parle pas de la disproportion de traitement avec les manifestants violents de Notre-Dame des Landes ou à Goodyear.
    Etes-vous du côté de la justice ?
    L’état de Nicolas Sarkozy a confisqué la maîtrise des médias. Non seulement le pouvoir Hollande ne revient pas sur ce déni de démocratie mais on le voit l’astreindre encore plus au profit d’un contrôle éhonté de l’information sur l’opposition à son projet de loi. En regardant les photos du concert de Jean-Michel Jarre en 1990 sur l’avenue de la Grande Armée où la Préfecture de Police elle-même avait dénombré 2,5 millions de personnes, pourquoi rester à ce chiffre burlesque de 300 000 manifestants pour le 24 mars ?
    Etes-vous du côté de la liberté d’expression ?
    Le PS a, un temps, soutenu une idée qui me paraissait particulièrement intéressante : la démocratie participative. Comment comprendre le complet mépris des actuels socialistes pour « les masses populaires » qui ont si clairement exprimé une forte volonté ? Est-il possible de bidonner en urgence un vote à l’Assemblée pour un sujet aussi fondamental que celui qui définit ce qu’est l’Homme, sans (au moins) une consultation populaire ?
    Et vous, de quel pouvoir êtes-vous l’ami, celui du peuple ou celui des lobbies et des politiciens professionnels ?
    Lors des manifestations contre le CPE, on a assisté à force professions de vertu des représentants de votre parti au sujet du respect de l’expression populaire. Sans doute vous-même avez exprimé autour de vous ou dans les médias votre opinion sur le sujet.
    Aurez-vous le courage et l’honnêteté de soutenir l’opinion que vous teniez alors, de ne pas verser dans le copinage lorsque ce sont les idées de votre parti qui sont concernées ?
    Enfin on a assisté à des tentatives explicites des forces de Police pour faire déborder les manifestations (comme les films qui montrent des gazages réguliers sur les parcours autorisés) mais est-il possible qu’une fourgonnette de la Police roule volontairement sur une manifestante dans un pays civilisé ? Je tiens à vous rappeler qu’un étudiant a arrêté une colonne de char sur la place Tian’anmen.
    Croyez-vous raisonnable que nous nous retrouvions à l’heure où la Chine doit donner des leçons de démocratie à la France ?
    Je n’ai jamais compris les logiques de parti mais là je me sens vraiment inquiet. Et encore, je ne tire ici que quelques points parmi les très nombreux et très graves dysfonctionnements du gouvernement sur cette affaire. Si le gouvernement solde comme ça une question aussi grave, que nous réserve demain ? Un commentateur politique rappelait dernièrement que la révolution pacifique de « mai 68 » se trouverait bloquée avec le contrôle politique tel qu’il existe maintenant. Si vous êtes dans le camp de la démocratie, vous devez réagir à cela.
    Je vous rappelle à votre responsabilité.
    A H
    P. S. : ce mail est destiné à tous les députés de la majorité mais envoyé aussi aux autres formations politiques et à certains médias ou réseaux sociaux. Si vous avez le courage de me répondre, et malheureusement j’en doute, je souhaite pouvoir publier votre réponse.

  18. Que cette loi passe !
    Le retour de bâton sera ” cuisant” !! Soyez en sûres !! Les fruits du mal sont toujours amères et mortels !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services