Nouvelle avancée de la culture de mort

Malgré les appels de Choisir la Vie des 18 et  23 juin, les députés ont finalement voté la loi dont l'art 22 bis, devenu le 86, autorisant la pratique de l'avortement par les sages-femmes. Voici l'article 86 – III :

"Après consultation des professionnels concernés sur la possibilité d’étendre aux sages-femmes la pratique des interruptions volontaires de grossesse par voie médicamenteuse, une expérimentation est menée dans une région connaissant un taux important de recours à l’interruption volontaire de grossesse. Dans le cadre de cette expérimentation, les sages-femmes sont autorisées à pratiquer ces actes pour les seuls cas où ils sont réalisés par voie médicamenteuse."

Les débats de cette journée sont consultables ici. Il est à noter qu'aucun des trois députés FRS de Christine Boutin n'est intervenu…

Addendum : le détail des votes est consultable ici. On notera que les deux députés MPF ont voté contre et que Christian Vanneste s'est abstenu. Il n'est pas mentionné si les députés ex FRS – Parti Chrétien-démocrate ont voté pour ou si ils étaient absents mais une chose est sûre : ils n'ont pas voté contre. Vous avez dit chrétien-démocrate… (merci à S.)

9 réflexions au sujet de « Nouvelle avancée de la culture de mort »

  1. senex

    Toujours la technique diabolique de la petite brêche dans la digue.On expérimente, puis c’est l’inondation et la destruction voulue de tout ordre, véritable péché contre l’esprit.C’est signé….

  2. Blogvital

    Sur le fond, hélas rien d’étonnant: la Totenpropagandstaffeln est redoutablement efficace.
    Sur le contexte,
    “aucun des trois députés FRS de Christine Boutin ne sont intervenus…”
    Voilà qui démontre s’l le fallait que la victoire face aux forces mortifères ne s’obtiendra pas dans les Parlements, mais dans “la vraie vie des vrais gens” comme disait l’autre.
    …et ça comence par la réinformation, bravo pour votre travail de qualité!

  3. direlebeau

    Madame l’ex-ministre, Vous vous êtes intronisée Présidente du Parti de Chrétiens Démocrates, c’est votre droit mais je vous le conteste. Les ACTES posés par vous et ceux de votre Parti, sont ils en pleine adéquation avec le CHRIST dont vous vous voulez le porte parole. Maintenant que vous êtes LIBRE vis à vis de M. SARKOZY nous espérons que vous prendrez au sérieux le plus beau mot du monde : CHRIST et les mots qui lui sont liés.

  4. LBDD

    Là encore, désolé de briser vos rêves comme sur e-deo, mais ce sont les sage-femmes qui ont voulu cette évolution, en voulant devenir des “professionnelles de la procréation”, en acquérant la gestion de la “prévention IST” et pire, en aidant les ados à accéder à la contraception.
    La culture de mort c’est un engrenage : vous mettez la dernière phalange d’un doigt dedans, vous avez le bras arraché. Les sage-femmes, à la fois par conformisme et par vanité (il s’agissait de tenir la dragée haute aux médecins, “qui ne connaissent rien aux problèmes des femmes”), disons donc par bêtise, se sont lancées dans la propagation de la culture de mort. Ca se voit d’ailleurs dans leurs études, qui incluent des passages en “orthogénie” (l’art de naître à 90°, la tête la première vers la poubelle?).
    Maintenant, la loi fait d’elles officiellement des faiseuses d’anges. et alors? elles l’ont voulu, elles l’ont eu.
    Je plains surtout, moi, les sage-femmes pro-life qui n’auront aucune liberté de conscience et seront complices forcées du génocide émancipateur de la femme. Dans 5 ou 10 ans, elles devront aussi participer aux IVG charcutières, notamment les “IVG” tardives (infanticides périnataux).

  5. joe

    Merci d’autre part de cet Addendum pertinent. Je ne comprends cependant pas pourquoi M. Vanneste n’a fait que s’abstenir… mais les députés MPF ont adopté la bonne attitude! Merci à eux une fois de plus!

Laisser un commentaire