Nouveaux troubles au Liban

S Au lendemain de la nomination de Saad Hariri au poste de Premier ministre (qui doit –mission impossible– former un gouvernement d'union nationale), des heurts ont secoué Beyrouth. Une femme de 30 ans a été tuée au cours de ces affrontements armés, qui ont opposé pendant 2 ou 3 heures, hier soir, les partisans du mouvement chiite Amal et ceux du chef de la majorité de Saad Hariri.

L'armée assure avoir repris le contrôle de la situation après avoir ordonné à toutes les personnes armées de quitter la rue, sous peine de voir les soldats ouvrir le feu.

Laisser un commentaire