Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Avortement / Culture de mort : Eugénisme / Culture de mort : Euthanasie

Nouveaux-nés handicapés : des dérives eugénistes en France ?

Dans La Vie, une tribune de Laurence Henry, Jean Vanier et Philippe de Roux sur l'assassinat des nouveau-nés porteurs d'un handicap :

[…]"Avant la loi Leonetti la plupart de ces personnes étaient euthanasiées par injection létale sur décision des médecins, décision dont les parents étaient le plus souvent ignorants (2). De nombreux témoignages montrent que les conséquences de cette « faille éthique » étaient loin d’être neutres sur le moral des équipes soignantes. Ces « euthanasies », qualifiées d’arrêt de vie, existent depuis 1965, date de l’ouverture du premier service de réanimation néonatale en France. La loi Leonetti a permis des clarifications et des avancées très positives dans la prise en charge. Cependant l’arrêt de traitement reste sujet à des interprétations contradictoires. Parfois c’est l’alimentation qui est arrêtée, comme l’a montrée une enquête récente du Centre d’Ethique Clinique de Cochin. Cette situation étant très éprouvante, on demandera à mots couverts l'injection létale, en jouant avec le sens du mot euthanasie, puisque ces enfants ne sont ni en état de faire un choix, ni en fin de vie."[…]

Partager cet article

2 commentaires

  1. Face à la tentation eugéniste décuplée par le développement des outils techniques et génétiques, notre société moderne demeure ambivalente comme en témoigne la série d’émissions de La fabrique de l’Histoire d’Emmanel Laurentin consacrée à l’ “Histoire du handicap” sur France-Culture cette semaine (9h-10h), qui mérite d’être écoutée en différé . A côté d’éléments affligeants, des témoignages émouvants et des indices réconfortants…

  2. Poussé à l’extrême ce raisonnement arrive au point où n’auront plus le droit de vivre que les biens-portants. Plusieurs questions se posent alors: 1) Quels sont les critères qui définissent ces biens-portants? 2) Qui les a instaurés? 3) Que se passe-t-il quand on perd son statut de bien-portant? 4) À quel niveau de défaillance l’élimination du bien-portant déchu devient-elle inéluctable? 5) Quel genre de personnes restera-t-il sur Terre si on joue à ce jeu-là? 6) Combien seront-ils? 7) Quel sera leur espérance de vie? 8) Seront-ils heureux de vivre? …et j’en passe et des meilleures…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique