Bannière Salon Beige

Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Nouveaux évêques dans l’Ouest : des raisons d’espérer ?

A l'occasion de la nomination de Mgr Le Saux comme évêque du Mans, Patrice de Plunkett voit à travers les nouvelles nominations d'évêques dans l'Ouest "un cas régional exemplaire". Sur les neuf diocèses de la province ecclésiastique de Rennes, sept évêques ont été nommés par Benoit XVI et deux le seront dans moins de deux ans. Selon Patrice de Plunkett :

" (…) Tous ces nouveaux évêques, très différents par leurs personnalités, ont en commun quelques caractéristiques marquantes : synergie avec Rome, clarté théologique et doctrinale, souci de la liturgie, aucun lien avec les dialectiques des années 1970, aucun complexe vis-à-vis du monde actuel et de ses questions : ni dans un sens, ni dans l’autre.

Si le courant passe bien entre eux, l’Ouest va constituer petit à petit un poids important au sein de la Conférence épiscopale. D’autant que la région est traditionnellement plus pratiquante que le reste de la France (toutes proportions gardées dans le climat actuel). Cette évolution est voulue par Benoît XVI.

Etant donné l’âge des nouveaux évêques et leur vision des choses, l’évolution en cours est une mise à jour (sous l’angle sociologique). Le quart de l’épiscopat français a été renouvelé depuis l’élection de Benoît XVI."

Réjouissons nous et espérons…

Philippe Carhon

Partager cet article

10 commentaires

  1. M. de Plunkett (dit Patrice Sicard?) se réjouit un peu vite.
    Sans doute n’a t-il pas lu le dossier consacré a ce sujet par l’homme Nouveau? (désolé, mais je n’ai pas les liens idoines pour éclairer la lanterne de M. de Plunkett)

  2. Je serais intéressé que Patrice de Plunkett source ses propos.
    Sur quels discours de ces évêques se fonde-t-il pour y voir de la « synergie avec Rome »? De la « clarté théologique et doctrinale »? Est-il allé écouter leurs sermons et lesquels? Peut-il les mettre en pièces jointes de son « article »? A-t-il assister à des messes dites par ces évêques et lesquelles pour noter le « souci de la liturgie »?
    « aucun lien avec les dialectiques des années 1970 », peut-être mais Mgr d’Ornellas invite juste à Rennes un franc-maçon Alaine Christnacht et un libre-penseur Axel Kahn pour former les évêques à la bioéthique.
    Quant à écrire « aucun complexe vis-à-vis du monde actuel et de ses questions », je suis un peu dubitatif quand j’entends Mgr d’Ornellas pas très clair à Lourdes sur la bioéthique.
    Je veux bien me réjouir mais sur des bases sourcées. Or Patrice de Plunkett n’est pas la Congrégation pour la Doctrine de la Foi… C’est pour cela que les sources qui expliqueraient son point de vue seraient utiles…

  3. Je me réjouis aussi de ce que P2P ne soit plus à l’index!!

  4. Aprés l’ouest ,ce serait si bien que le St Pére pense au Sud -Ouest………….

  5. Juste une question: qu’entend-il par « ni dans un sens, ni dans l’autre »? « tiédasse »?

  6. Concernant la Liturgie, j’ai vu Mgr Delmas à l’œuvre juste après sa nomination : comme une majorité d’Evêques et de prêtres, il ne sait pas célébrer !
    De plus, il faut voir sa photo sur le site de la CEF : pas même un col français ou romain !
    Si Mgr Centène et Mgr Le Vert ont réellement le souci de la Liturgie (il vaut voir les photos d’ordination de Mgr Centène où sa soutane violette « dépasse » de partout, sauf au col car il porte une amict), je ne suis pas sur que ce vrai pour tous.
    Par contre, sur les liens plus romains que gallicans, je suis d’accord avec PdP. Je pense aussi que ces Evêques ont une Foi plus profonde et un courage plus grand dans l’annonce de celle-ci.
    Quelque soit les relations de Mgr d’Ornellas avec les FM, il défend le discours de l’Eglise et pas un autre.

  7. @Marie Laure
    mais le sud-ouest n’a pas été oublié !
    Bayonne vient de toucher un bon évêque non, Don Marc Aillet ?

  8. Nous avons la chance et l’honneur d’avoir de nouveaux évêques qui vont certainement revenir à l’esprit du catholicisme de la Bretagne et de la Vendée… Je pense au nouvel Eveque de Quimper, et à notre Eveque, le Catalan de Vannes…
    Le Saint Père Benoit qui est en charge de l’Eglise ne s’est pas trompé dans la qualité de ceux qui doivent nous conduire.
    Nous esperons que les mefaits de Vatican II vont être corrigés pour revenir à l’Esprit qui rayonnait sur nos recteurs…
    Depuis 1963 , l’Eglise de l’Ouest s’est mise à dériver… Nos églises se sont peu à peu vidées… Alors que le Peuple de Dieu était toujours là! Il suffisait d’étre à Sainte Anne d’Auray quand notre Berger bien aimé, Jean-Paul II est venu nous bénir : nous étions 400 000 ! (au moins!)…
    Ce jour-là nous nous sommes tous retrouvés… Ceux du Bro Enneg avec ceux du Léon, ceux de Cornouailles avec ceux du pays de Rennes… L’Esprit était là… L’ambiance aussi! Ca fait du bien!

  9. Daccord pour Bayonne .Mais il reste encore bien des coins ou il y a encore beaucoup de travail de conversion .Par pitié moins de réunions et plus de soutien envers nos prêtres spécialement les pr^tres des campagnes

  10. Que la soutane violette « dépasse » ou pas de partout, qu’est-ce que ça change à la foi de nos évêques ?

Publier une réponse