Bannière Salon Beige

Partager cet article

Pays : Angleterre

Nouveau scandale sexuel en Grande-Bretagne. Ceux qui savaient ont eu peur de passer pour des racistes

Abominable :

"Il a fallu 18 mois d’enquête au journal The Mirror pour révéler un nouveau scandale sexuel en Grande-Bretagne : cette fois-ci, ce sont plus de 1000 jeunes filles droguées, battues et violées par des gangs asiatiques. Pendant 40 ans, ceux qui savaient n’ont rien dit.

L’histoire se répète indéfiniment, avec ses mêmes horreurs, ses mêmes secrets, ses mêmes pudeurs antiracistes et ses mêmes vies brisées. Les autorités britanniques viennent en effet de dévoiler ce qui pourrait être l’un des plus gros scandales sexuels du pays, rapporté par une longue enquête du journal The Mirror. Des gangs d’asiatiques réduisaient depuis plus de 40 ans des jeunes filles du prolétariat à l’état d’esclaves sexuelles. Il y aurait plus de 1000 victimes.

Les journalistes ont entendu 12 d’entre elles, qui ne se connaissaient pas. Et les récits sont glaçants. Tout aurait commencé en 1981, lorsque deux pédophiles auraient commencé à cibler des jeunes filles d’un foyer local de la ville de Telford. Suivent ensuite des histoires toutes plus sordides les unes que les autres. Ces jeunes filles étaient repérées à 11 ans, attirées, rendues dépendantes à la drogue, battues et violées. […]

Les victimes n’étaient pourtant pas les seules à savoir, certaines ont essayé de parler depuis les années 1990 déjà : selon le journal, les autorités locales étaient au courant, des médecins, des policiers, des assistantes sociales ainsi que des professeurs également. Et personne pour agir ou réagir. Pire encore, les journalistes précisent que certaines autorités « ont tenté d’entraver notre enquête ». […]

La ville de Rotherham avait offert un exemple particulièrement terrifiant. Pendant des années, des centaines de jeunes filles avaient été violées et maltraitées par des gangs de Pakistanais, sans qu’aucune autorité consciente du problème n’ose s’en saisir. Le problème n’était pourtant pas anecdotique : entre 1997 et 2013, 1400 enfants avaient été victimes de viols, arrosés d’essence et menacés d’être brûlés vivants en cas de plainte…

Silence de morts chez ceux qui savaient, par pure idéologie antiraciste chez les uns, par peur de cette dernière chez les autres. L’une des investigatrices du dossier avait même dû suivre des « cours de sensibilisation à la diversité » après avoir évoqué l’origine pakistanaise de ces bourreaux d’enfants. Les révélations qui ont suivi font froid dans le dos : la plupart des victimes étaient alors des jeunes filles hébergées par la municipalité, directement visée dans l’enquête pour ne pas avoir osé dénoncer ce problème connu de certains. […]"

Les antiracistes seraient-ils complices de crimes ?

Partager cet article

21 commentaires

  1. Espérons que les complices de tous niveaux de ces crimes immondes recevront, un jour, le châtiment exemplaire qu’ils méritent .
    Voilà où conduit la monstrueuse idéologie immigrationniste .
    Cela nous rappelle ceux qui fermaient les yeux sur le goulag et les camps de concentration.

  2. C’est exactement ce que nous dévoile la mystique Marie Julie Jahenny, mais en France… Quand elle ne sera plus chrétienne mais mahométane.

  3. Pour moi, il n’y a pas photo : par leur délire idéologique, leur refus des réalités, les soit disants “antiracistes” sont des complices actifs de ces crimes dégueulasses !
    Quand, bon Dieu, quand est ce qu’en occident, on va cesser de paralyser des sociétés entières, de laisser commettre sous nos yeux des violences ou des crimes par peur de passer pour des racistes ?
    Quand va t-on enfin oser dire tout haut que nos sociétés occidentales, malgré nos défauts (nous en avons, et des gros), seront toujours préférables aux autres sociétés, africaines ou asiatiques ou orientales, qui sous prétexte de religion ou de tradition, sont de véritables prisons pour les femmes et ceux qui n’en sont pas originaires ?
    Quand va t-on se décider à remettre à leur place les hommes de ces pays et de ces cultures, au comportement machiste, sexiste, et violent ?
    Quand va t-on se décider à clamer haut et fort que l’islam est une monstruosité, un totalitarisme qui ravale les humains au rang de bêtes, surtout les femmes ?
    Combien de temps encore, par notre silence, par notre lâcheté, allons nous laisser ces gens et ces femmes subir la loi de leurs mâles arriérés ?
    Nous aussi nous sommes responsables ! Et c’est parce que nous sommes complices que cette violence des hommes a envahi l’occident !

  4. Pendant des décennies Harvey Wenstein et Strauss Khan ont eu des comportements scandaleux … protégés par le silence complice des médias des élites des élus et des initiés (et le silence imposé aux victimes)….
    Que ce serait il passé s’ils n’avaient pas été juifs et de gauche ?

  5. Cela nous change un peu des petits garçons, cible privilégiée des hommes politiques, journalistes ou hommes d’affaires anglais.

  6. Pusillanimité et complicités abjectes.

  7. Juste un détail pour bien comprendre l’article, “gang d’asiatique” est une mauvaise traduction de l’Anglais (britanique) où Asian signifie plutôt de la région du Pakistant, Afghanistant.

  8. Ouh la la… mais vous êtes complètement à côté de la plaque !
    Le commentaire “les antiracistes seraient-ils complices de crimes ?” doit conduire l’auteur, recta, en maison de redressement des consciences et d’expérimentation de la diversité.
    Les pratiques décrites dans cet article sont simplement les modes de vie habituels de certaines populations, tout simplement ré-implantés sous nos latitudes (et longitudes).
    Elles viennent de régions en avance sur nous : l’être humain n’y a pas d’âme, ni de Dieu incarné élevant l’homme à sa dignité, et, de ce fait, cet amas de cellules est un objet de commerces lucratifs.
    Ces placides peuples commerçants ont mis au point, depuis des siècles, les modèles économiques que nos élites leur envient depuis les années 60 : sexe, drogue, argent.
    Ce n’est tout de même pas l’année où l’on fête bruyamment mai 68 que vous allez agiter votre crécelle !
    Et les victimes, me direz-vous…
    Bah, comme les SDF qui dorment dehors volontairement par grand froid (voir l’intervention de Sylvain Maillard, LREM, du 5 février dernier sur RFI), on va bien trouver quelques belle consciences qui, à la suite de Catherine Millet, recommanderont aux jeune filles la plus grande docilité face à leurs bourreaux…

  9. Bravo Hal ! ça, c’est de l’Ecossaise, ou je ne m’y connais pas !!!
    Ce serait à mourir de rire si l’affaire n’était pas aussi tragique et le crime : consommé !!!

  10. Ce type d’antiracisme interdit de fait, d’imputer les crimes dont ils sont responsables à leurs auteurs, SI ces derniers sont vierges de toute influence chrétienne !
    Rousseau et Voltaire peuvent être contents leurs successeurs, croient toujours au mythe du “Bon sauvage” et veulent toujours “écraser l’infâme” (catholicisme.)

  11. irishman, je ne crois pas que lancer des jurons donnera plus de force à vos imprécations, par contre ils nous méritent un peu plus la malédiction divine.
    vous ne pensez pas à mal ? précisément, en appeler à Dieu tout en songeant à ses chaussettes, c’est l’injurier. et c’est injurier ceux qui placent en lui la révérence la plus sacrée.
    toute cette gabegie écœurante vient de ce que l’on ne songe pas que la justice est immortelle comme l’enseigne la sagesse incrée elle-même. toutes ces horreurs crient vengeance, ce sont des péchés criants. tout se paie dès ici bas par la folie et la démesure furieuse, et par la châtiment le plus juste dans l’autre monde. faites comme Lahire, qui par amitié pour sainte jeanne d’arc et pour Dieu ne jura plus que par son bâton.
    nous sommes à une heure où on peut percevoir que les forces en jeu dépassent le simple vouloir des hommes tant elles ont de l’ampleur, il ne faut pas contrister les anges et il faut pouvoir compter sur Dieu.
    Dieu est le maître des causes, tant primaires que secondes, et les anges sont les artisans des circonstances.
    soyez de leur côté et pas de celui du manche, car toute cette impureté, toute cette démesure retombera sur ceux qui se moquent de Dieu, alors que ceux qui ont souci de lui échapperont au filet, pensant providentiellement entre ses mailles.

  12. En lisant ces horreurs, je ne peux m’empêcher de penser à la petite Ste Jacinthe qui en voyant toutes les horreurs que générerait notre civilisation montrées par la Ste Vierge aux enfants de Fatima hurla de douleur un cri d’horreur, entendu par la foule témoin entourant les enfant….”OH..NON…PAS LES ENFANTS….”
    Bienheureuse petite Jacinthe, Bienheureux petit François priez nous vous en supplions pour les enfants victimes des avortements et de toutes les abominations perverses des hommes.

  13. En Grande Bretagne , le terme “asiatique” est depuis longtemps sinon obligatoire, pour le moins sévèrement recommandé dans la presse, afin d’éviter de dire “musulman” ou “pakistanais” ou encore “maghrébin”dans les reportages de crimes et délits.Parallèlement , depuis des années, des asiatiques non concernés d’Asie du sud est, du nord, des indiens et autres non musulmans se plaignent de cette appellation hypocrite et frappée au coin du politiquement correct.
    De Rottherham ( 400 jeunes filles blanches et britanniques maintenues en sexuel par des musulmans pakistanais pendant dix ans!)
    à Manchester, de Liverrpool aux récentes révélations,la police extrêmement complice de ces cache-sexes de langage ne peut pas se prévaloir d’une once de présomption d’innocence dans les retards et “cover-ups” (“omertà” à la sicilienne et islamophilie officielle, quoi!)

  14. Mais non, nous n’avons rien compris : Le problème, en Grande Bretagne, c’est POUTINE et seulement POUTINE !
    En France, en Allemagne, à l’U€, à l’OTAN et aux USA aussi d’ailleurs !

  15. Gangs pakistanais… pas “asiatique”… tout comme “gangs de roms”…pas “de l’europe de l’Est”!

  16. Il ne s’agit pas d’un “scandale sexuel” mais d’un scandale politique!
    Qui étaient ces jeunes filles, des filles de pakistanais?

  17. pakistanais? l’article aurait du dire “musulmans” et non asiatiques, terme réservé aux japonais, coréens, chinois et autres indochinois!

  18. @ oh ! :
    Je vous remercie pour votre réaction, j’imprime l’article et nos commentaires pour les lire et relire…
    Je sais, j’ai un gros défaut : la colère ! Alors je peux avoir des dérapages… Je suis désolé si je vous ai choqué ! Mais comment pouvez vous ne pas éprouver de la colère devant de telles abjections ?
    Ce qui m’embête, c’est qu’il m’arrivera encore souvent de me mettre en colère… Vous me recadrerez…

  19. Les antiracistes seraient-ils complices de crimes ? Ben oui!… Forcément.
    Les antiracistes SONT complices de CES crimes… C’est le “bonheur” du “vivre ensemble”.

  20. Abomination des abominations.
    D’accord avec Irishman, c’est l’idéologie et le refus des réalités qui nous mènent à de telles abominations.

  21. Malheureusement une autre affaire abominable a été rapportée s’agissant d’une école à Hampstead (Londres). Et elle ne met pas en cause que des Pakistanais. Cannibalisme, services sociaux, parents d’élèves…
    Certains pensent que le dossier de la pédophilie en Angleterre et en France (et en Belgique!) devrait être géré par la communauté internationale.
    D’autres estiment qu’on ne peut davantage compter sur les organisations internationales.
    Mais alors que – faire – pour – que – cela – ne – se – reproduise – pas ???
    .

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Cookies nécessaire au bon fonctionnement du site.
  • wordpress_logged_in
  • wordpress_sec
  • wordpress_test

Refuser tous les services
Accepter tous les services

Aidez le Salon beige à financer son développement informatique pour agir le plus efficacement possible contre les dérives de la loi prétendument bioéthique.

Aidez le Salon beige à préparer les prochains combats pour la loi de bioéthique