Nouveau report d'examen du projet de loi

La date du 18 mars avait initialement été
évoquée. Le ministre des Relations avec le Parlement a finalement évoqué
un délai plus long pour l'examen du texte. Le projet de loi dénaturant le mariage et la filiation sera examiné au Sénat à
partir du 2 avril
.

La discussion en séance devrait ensuite durer une semaine et demie, voire deux semaines.

Avant de revenir en 2e lecture à l'Assemblée nationale.

9 réflexions au sujet de « Nouveau report d'examen du projet de loi »

  1. Aeterna

    Manifestement, ça les intéresse de faire durer le débat… Et l’ump y trouve aussi son compte alors qu’ils sont sur la même ligne (cf un ancien post du salon beige : la différence entre le ps et l’ump : 2 ans…. 2 ans qu’il avait fallu à Luc Chatel pour autoriser la diffusion d’un dessin animé pro homo dans les écoles.)

  2. Sylvie

    Le 18 mars, c’est la fête de Saint Patrick, patron des peuples celtes (et j’appartiens à l’un d’eux).
    Quand même, un bon signe que ce report, car cela annonce qu’il y aura après la saisine du conseil constitutionnel, le retrait effectif et définitif de cette loi mauvaise (?) par peut-être (suite aux manifestations du peuple français le 24 mars prochain) Porcinet.
    Cette loi-là, ne sera jamais promulguée…
    C’est un signe aussi, parce qu’aujourd’hui, c’est mardi gras et demain le mercredi des Cendres… Dieu veille toujours sur le peuple de France et ne veut pas de la dénaturation du mariage.
    On va gagner très bientôt !
    Ce sera la victoire finale dans peu de temps…
    Comme pour l’école libre en 1984 quand le peuple était très mobilisé, Mitterrand a reculé. Flanby en fera autant.

  3. G

    Pour qu’il y ait retardement, c’est que toute cette mobilisation qu’ils feignent d’ignorer doit néanmoins les gêner.
    Ils doivent parier sur un essoufflement du mouvement.
    Mais si le 24 mars, la mobilisation est inférieure à ce qui est prévu par les organisateurs, ils risquent d’avancer l’examen du projet.

  4. Sylvie

    La mobilisation pour la manifestation du 24 mars prochain, ne s’essouflera pas et prendra encore une nouvelle ampleur considérable. Je vous le prédis, nous serons plus de deux millions et demi à fouler le pavé parisien. J’ai des voisins qui viennent à la manif, des locataires et peut-être d’autres personnes.
    Plus je parle du 24 mars, plus les gens s’y intéressent. Il y a un véritable sursaut dans l’opinion contre cette loi ignoble.

  5. Pierrot

    Sauf erreur la Saint Patrick est le 17 mars… J’aurais espéré qu’ils soient tous saouls de la veille et qu’ils recalent la loi ^^
    Ça nous laisse effectivement la date du 24 pour retourner Paris et impressionner le Sénat par notre détermination et notre nombre.

  6. Jean Theis

    Selon qu’on est pessimiste ou optimiste, on peut penser que tout est foutu ou, au contraire, que ce nouveau délai nous permettra de convaincre tous les braves gens qui pensent que cette loi ne changera en rien leur vie et que le plus important c’est d’avoir la santé et du travail.
    Ce ne sont pas du tout des méchants ou des pervers, mais ils ne voient pas du tout les implications (que le SB nous a illustrées) dans leur quotidien.

Laisser un commentaire