Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Nouveau délire laïciste : la croix du cimetière le gêne [Add : il est débouté]

Vienne-l-affaire-de-la-croix-de-princay-pourrait-etre-soumise-au-conseil-d-etat_image_article_largeUn laïciste demande la suppression, au nom de la loi de 1905, d'une croix ornant le portail d'entrée du cimetière municipal de Prinçay, dans la Vienne, où vivent 230 âmes.

 Le tribunal administratif de Poitiers rendra sa décision ce jeudi.

En février dernier, le maire de Prinçay précisait à l'Observatoire de la christianophobie :

  1. Le portail a été refait a priori en 2004 et validé par l’Architecte des bâtiments de France.
  2. La personne qui demande d’enlever la croix habite Périgueux (+ de 250 km de Prinçay), son papa enterré dans le cimetière de Prinçay depuis 2002, n’habitait pas Prinçay et n’était pas originaire de Prinçay.
  3. J’ai refusé à deux reprises (depuis août dernier) d’enlever cette croix. Mais devant l’importance que prend l’affaire, j’ai demandé à mon conseil municipal de prendre une décision.
  4. Dernière précision, il existe une croix sur la tombe de son papa.

Addendum 15h30 : Le jugement de ce jour vient de confirmer que la croix du nouveau portail du cimetière peut rester en place et que le plaignant, Philippe Bonn, est débouté et condamné à 1 200 € de frais de justice. Il a deux semaines pour faire appel.

Les principes non-négociables n’ont jamais été si attaqués. Aidez le Salon beige à contre-attaquer et à promouvoir la culture de vie !

Partager cet article

21 commentaires

  1. Encore un con qui n’a rien d’autre à faire et qui doit vivre en parasite de la société.

  2. On comprend mieux pourquoi nos tribunaux sont surchargés, alors qu’un pareil énergumène devrait être renvoyé chez lui avec un bon coup de pied aux fesses.

  3. “…du cimetière municipal de Prinçay, dans la Vienne, où vivent 230 âmes….”
    c’est ambigu et amusant ! merci de ce trait d’humour involontaire !

  4. attention : après avoir enlevé la croix, mettre le croissant sera plus facile!
    combien de ces laïcards sont prets à prier le cul en l’air?

  5. “son papa enterré dans le cimetière de Prinçay depuis 2002, n’habitait pas Prinçay et n’était pas originaire de Prinçay.”
    Est-ce une concession à perpétuité? Si c’est une concession décennale, elle doit être reprise par la municipalité.
    “demandé à mon conseil municipal de prendre une décision” + “il existe une croix sur la tombe de son papa”: le conseil municipal devrait statuer: la croix du cimetière, “validé[e] par l’Architecte des bâtiments de France” -probablement réfection à l’identique, donc avec la croix d’avant 1905- ne sera pas enlevée tant que cette tombe restera avec sa croix, pour un motif de cohérence minimale…
    Combien de fois par an cette personne vient-elle se recueillir sur cette tombe?
    Combien d’autres “usagers de ce cimetière” considèrent comme non-gênante cette croix sur le portail?

  6. encore un tocard qui vient faire ch…. le monde, à l’asile!

  7. Toujours ce rejet des symboles chrétiens qui sont pourtant la marque de notre civilisation !
    Ces laïcards sont d’un ridicule qui dépasse l’entendement… Un ramassis de kollabos envers l’invasion mahométane !

  8. Chez nous la suppression de la croix (assortie d’un REPOS ETERNEL) en fer forgé au dessus du portail du cimetière s’est faite en plusieurs étapes:
    1 comme les entrepreneurs de pompes funèbres voulaient faire entrer des pelleteuses, l’arche avec la croix a été rendue amovible.
    2 à la longue, les entrepreneurs se sont fatigués de remettre la croix en place
    3 la croix posée le long du mur à coté du portail s’abimait
    4 la croix a été enlevée par les services municipaux
    Heureusement, il reste une belle croix en pierre à l’intérieur du cimetière!

  9. Ohé! Y a-t-il un analyste dans la salle?!

  10. 5 croix, oui 5 !, toutes récentes, extrêmement visibles ! en plein Paris ! devant la tour Eiffel ! Sus ! Quel laïcard coincé osera attaquer les Russes et leur nouvelle église aux 5 coupoles ? J’ai hâte d’en voir le combat..

  11. “où vivent 230 âmes….”
    Ce mot est à supprimer rapidement du langage courant

  12. Vive Monsieur le Maire de Prinçay!

  13. Je ne sais pas les garçons… mais à un moment donné il va falloir revenir à certaines pratiques concrètes et simples, à l’ancienne :
    – une bonne correction entre hommes, pour calmer les abrutis qui ennuient tout le monde avec leur délire.
    Quel est le plus violent?!
    Dans notre Histoire, nous avons des héros, des soldats prestigieux et des vaillants hommes du Peuple qui se sont élevés contre la tyrannie des puissants ou les idéologies mortifères ; ils sont passés à l’action “juste.”
    Ils demeurent dans nos Mémoires à jamais.
    Pour ma part, je connais la réponse.
    Zemmour à raison : cette société s’est complètement dévirilisée.

  14. Dommage qu’un des principes généraux du droit ne soit plus jamais appliqué, l’abus du “droit d’ester en justice”.
    Son application avait le grand mérite de dissuader les procéduriers en leur faisant comprendre qu’on ne fait pas perdre son temps au juge avec des âneries. Au risque d’en être de sa bourse.
    Ce plaignant-ci méritait une amende exemplaire 🙂
    Encore un principe de droit fort utile jeté à la poubelle.

  15. Le cimetière de Prinçay dans la Vienne pourra garder sa croix
    Le tribunal administratif de Poitiers a validé jeudi la présence d’une croix sur le portail du cimetière de ce village de la Vienne, contestée par le fils d’un défunt.
    Le portail du cimetière de Prinçay pourra donc garder sa croix. Le tribunal administratif de Poitiers, annonce La Nouvelle République, a validé jeudi la présence d’une croix sur le portail du cimetière de ce village de la Vienne, contestée par le fils d’un défunt. C’est sans doute la fin d’une longue querelle byzantine entre cet homme, un retraité habitant Périgueux, et la municipalité de Prinçay. En 2014, Philippe Bonn, dont le père a été inhumé en 2002 dans ce cimetière, assigne la municipalité en justice, exigeant le retrait de la croix. Sa motivation: son «attachement», clame-t-il, à la loi de 1905 sur la séparation des Églises et de l’État.
    Y avait-il une croix sur l’ancien portail en bois, «tout déglingué», de ce cimetière en 2002, lors des obsèques de son père? Philippe Bonn ne s’en souvient plus. «Reste qu’en 2012 ou 2013, quand je suis allé sur sa tombe, raconte-t-il, la commune avait changé le portail, qui est maintenant en métal et surmonté d’une croix.» Le tribunal administratif avait pris l’avis du Conseil d’État avant de statuer. Dans cet avis rendu en juillet, les Sages avaient précisé que la loi de 1905 autorise l’entretien, la restauration voire le remplacement des signes religieux existant préalablement à la loi. Or, un courrier de la préfète l’atteste, ce cimetière existait déjà en 1859, et tous les cimetières créés avant la loi de 1905, affirme-t-elle, comportaient une croix à leur entrée.
    «Rassurer d’autres collectivités»
    Début novembre, le rapporteur public avait préconisé de rejeter la demande de Philippe Bonn. Il a donc été suivi. «On est très content de cette décision pragmatique, même si ce n’est pas une grosse surprise, indique Me Romain Bernier, avocat de la mairie de Prinçay. S’il n’y a pas d’appel, cela va créer une jurisprudence, donc rassurer d’autres collectivités qui sont dans le même cas. Mais attention! Cette décision n’est pas transposable aux croix des cimetières postérieurs à 1905.»
    Philippe Bonn a été condamné à indemniser la commune pour ses frais de justice, à hauteur de 1200 euros. Il dispose de deux mois pour faire appel. Il n’a pas encore pris sa décision, attendant, dit-il, «de prendre connaissance officiellement du jugement et de ses attendus pour (s)e prononcer».
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/11/23/01016-20171123ARTFIG00197-le-cimetiere-de-princay-dans-la-vienne-pourra-garder-sa-croix.php

  16. La loi 1905 est un étron encore fumant, nos descendants , quand on aura libéré la France, penseront que nous étions de pauvres gens pas très futés ni courageux pour tolérer çà.

  17. Au lieu de le débouter on devrait lui supprimer sa nationalité française et le contraindre a aller voir ailleurs dans un pays athée comme la Chine ou la Corée du nord.

  18. @ Patricia :
    Bien sûr qu’une bonne correction serait justifiée ! Et sans doute ils n’attendent que ça pour se plaindre ensuite…
    Mais je pense aussi qu’une bonne correction serait approuvée ou au moins comprise par beaucoup !
    Après tout, Notre Seigneur a jeté les marchands hors du Temple, et je pense que cela ne s’est pas fait dans la dentelle… Le Seigneur n’est pas du tout en mode bisounours ! Bien de catholiques ne le comprennent toujours pas…

  19. Le pire à craindre est : ce pervers fait appel, la “libre pensée” et la “ldh” vont ouvrir leur g., et le Conseil d’état … comme à Ploërmel.

  20. A Irishman.
    Vous savez à un moment donné c’est leur parole contre la nôtre… alors?!
    Pour ce qui me concerne, notre situation qui est très grave, justifie certains moyens à l’ancienne qui ont bien fonctionné pendant des siècles.
    Cette américanisation planétaire fait que d’aucun vont constamment devant les tribunaux… mais, nous ne sommes pas obligés de nous y plier.
    Je franchis la ligne rouge quand la situation l’exige : je vis l’esprit avant la lettre. Je suis détachée et je sais par expérience que le Bon Dieu est là où nous sommes dans le concret et la simplicité d’être.
    Donc, à un moment donné, il faut agir en son âme et conscience et arrêter de leur demander l’autorisation de vivre.
    Voyez où nous en sommes rendus!
    Et puis, j’ai trop vu de gens souffrir de tout ce chaos et cette lâcheté de nos soient disant “élites” et “responsables” ou experts de tous ordres.
    Ils ne m’impressionnent plus et je fais ce que j’ai à faire sous le regard du Bon Dieu.
    Notre Seigneur, effectivement, n’est pas un bisounours… lorsqu’Il nous dit qu’Il est “Le Chemin (ou la Voie), La Vie et La vérité.”
    Il y a en ce monde duel : la vérité d’une part et d’autre part le mensonge.
    Notre Seigneur dit Lui-même que satan est le menteur. Et nous savons bien qu’il est en ce moment particulièrement déchaîné… il suffit de le constater autour de nous.
    Le Bon Dieu vous garde.

  21. Je veux ajouter ceci :
    L’Abbé Pierre, qu’on l’aime ou non a dit ces mots que pour ma part, je reprends volontiers :
    – “Il faut savoir vivre hors des lois pour ne pas mourir dans la loi.”
    quelque chose comme çà!
    En effet, il faut arrêter de respecter des gens qui ne sont pas respectables mais sont des bandits de grands chemins, à col blancs…
    Et, de même il faut arrêter de se soumettre à des lois humaines iniques dont on ne connaît même plus le nombre (!) Car les “lois” qu’ils éditent à l’Assemblée Nationale et ailleurs, à n’en plus finir… sont celles de la franc maçonnerie et du gouvernement mondial.
    Il n’y a qu’une seule loi :
    – La Loi Naturelle qui souffle dans le cœur des enfants du Bon Dieu.
    Et concrètement au quotidien, il y a le bon sens.
    Le Bon Dieu nous a créé avec une Conscience, me semble-t’il! J’appelle cette faculté : l’intelligence de La vie… ou encore la capacité du discernement dans un langage plus catholique.
    Il y a Le Bon Dieu et de l’autre “César” qui n’est en ce moment que satan et ses œuvres secondés par toute une bande de voyous en tous genres, c’est le cas de le dire! Et çà pullule…
    Alors, j’agis avec bon sens et de manière concrète en situation dès que je le peux… et j’écoute le Bon Dieu au tréfonds de mon être en faisant le silence, en méditant, en consultant les Saints et les Sages qui nous ont précédé et dont nous avons les écrits ou les exemples de vie.
    Alors, les FM et compagnie… c’est de l’illusion, de l’esbroufe, de la “roupie de sansonnets” si vous me permettez l’expression un peu triviale ici!
    Ils me sont utiles dans la mesure où je me dis : jamais je ne voudrais devenir comme ils sont.
    C’est à dire : prétentieux, limités, stupides et se prenant pour le nombril du monde et des êtres supérieurs et très intelligents… Vous savez : les initiés, tandis que nous sommes de pauvres profanes, des vers de terre, de la France d’En Bas, etc.
    Nous en voyons les résultats de leur grande sagesse à ces grands philosophe… tous les jours.
    Des vrais remèdes contre la vie et la transcendance… contre la joie de vivre en conscience et tout simplement.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services